Huangshan

Huangshan ou Montagne jaune est un célèbre massif montagneux de la province de l’Anhui. Sa beauté fascinante attire chaque année des milliers de visiteurs et en fait l’une des destinations les plus prisées de Chine.

Aventuriers, randonneurs et photographes se feront un plaisir de parcourir les sentiers les plus abruptes voir dangereux parmi les pics de granites recouverts de pins sous une brume enchanteresse.

Histoire

Le massif Huangshan se serait formé il y a environ 100 millions d’année. Sa formation rocheuse particulière serait expliquée par la succession de périodes glaciaires.

Au cours de la dynastie Qing, Huangshan était appelée Yishan. Ce n’est qu’en 747 que la montagne trouva son nom actuel en l’honneur de l’Empereur Jaune (Huang Di), l’ancêtre légendaire des chinois Han. Une légende raconte que c’est du Mont Huang que l’Empereur jaune aurait accédé au paradis.

En 1982, le Conseil d’État de la République populaire de Chine déclara Huangshan comme un « site d’une incroyable beauté et d’intérêt historique« .

En 1990, le Mont Jaune fut inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco pour son paysage grandiose et sa flore exceptionnellement riche.

Caractéristiques du Huangshan

Le mont Huangshan est un massif montagneux formé de pics de granites qui s’étend sur une surface de 154 km² et dispose d’une zone tampon de 142km².

La zone principale s’étend sur une vallée de 6 km d’ouest en est et de 12 km du sud au nord. Son plus haut sommet que l’on nomme le Pic du Lotus s’élève à 1864 mètres d’altitude. Le massifs comprend des centaines de sommets allant de 500 mètres à plus de 1800 mètres d’altitudes. 72 d’entre eux ont été recensés dont le Pic du Lotus, le Pic de la Capitale céleste (1810 mètres) et le Sommet de la Lumière ( 1860m).

La zone pittoresque est formée principalement de roches de granite mais accueille tout de même 2 lacs, 3 chutes d’eau, 16 sources naturelles et une vingtaine de cours d’eau s’ajoutant à la beauté extraordinaire du paysage.

Le Mont Jaune est également le foyer de nombreuses espèces végétales dont certaines sont menacées à l’échelle mondiale par le changement climatique. Outre sa flore extrêmement riche, le paysage naturel abrite plus de 300 espèces d’animaux dont 48 espèces de mammifères, 170 espèces d’oiseaux, 38 espèces de reptiles, 20 espèces d’amphibiens et 24 espèces de poissons. Quelques unes d’entre elles sont aujourd’hui placées sous la protection de l’État dont la panthère nébuleuse et la cigogne oprientale.

 

Pourquoi visiter le Mont Huang ?

L’imposant massif du Mont Huang a longtemps inspiré peintres, poètes et architectes chinois pour la beauté spectaculaire de sa nature.

Considérée comme l’une des plus belles montagnes de Chine, les visiteurs se pressent pour découvrir les paysages majestueux qui s’étendent à perte de vue.

Les sentiers de randonnées à travers une végétation luxuriante ainsi que ses marches creusées à même la roche suivant le relief des monts vous mèneront jusqu’aux sommets qui vous dévoileront une mer de nuages époustouflante percée de pics de granites. Véritable paradis pour les photographes et les randonneurs, Huangshan ne lésine pas sur ses atouts pour séduire les voyageurs en quête d’aventure et de plein air.

Chargée d’histoire, la montagne est parsemée de temples anciens et d’inscriptions sur les rochers à découvrir le long des chemins tous parfaitement entretenus.

Outre ses sentiers et les vues panoramiques, la montagne cache au détour d’une forêt dense de jolies cascades, ruisseaux et sources chaudes. Les sources seront les bienvenues après une ou deux journées de randonnées.

Randonnée sur la Montagne Jaune

La montagne jaune est parfaitement équipée pour les randonneurs. Elle dispose de sentiers propres et aménagés, de points de vue remarquables avec restaurants et même quelques hôtels. Au pied du mont se trouve les sources d’eau chaudes et deux cascades. Réservez-vous leur visite pour la fin du treck afin de vous récompenser des efforts fournis.

Deux routes principales au sud permettent de partir à l’assaut de la montagne : à l’ouest le chemin Yupin permet d’atteindre le sommet du Lotus puis de se diriger plus facilement vers le Grand Canyon de la mer de l’Ouest. A l’est le chemin Yungu amène en premier lieu à la Crête d’Oie Blanche. Tous deux proposent des téléphériques permettant de grimper facilement en seulement quelques minutes. Le reste du site se fait à pied à travers les vallées.

Une randonnée au mont Jaune sera l’occasion rêvée pour assister au lever du soleil au pic du grand sommet(Guangmingding), au pic de Danxia ou au pic du lion qui sont les trois meilleurs points de vue pour ce spectacle. Même si cela oblige à se lever en pleine nuit et commencer l’ascension dans la pénombre, les efforts seront très vite récompensés par un panorama des plus sublimes avec en prime, des nuances de couleurs jaunes à rouges dignes d’une palette de peintre.

Malgré les difficultés qui peuvent être rencontrées pendant les treks, chaque point de vue vaut le détour. Certains sentiers hors du commun peuvent s’avérer dangereux si l’on ne fait pas attention où l’on met les pieds mais leur singularité vous laisseront des souvenirs inoubliables. Ces passages qui peuvent être contournés ont tout de même classés le trek comme étant l’un des plus dangereux.

Certains sentiers seront plus fréquentés que d’autres notamment ceux proches des points d’intérêts. Vous pourrez néanmoins aspirer à de longues heures de marche tranquilles en pleine nature.

Quand y aller ?

Chaque saison offre au Mont Huang son lot de surprises et de beauté naturelle.

Au printemps, tout semble renaître, les couleurs vertes sont vives, les plantes se dévoilent sous leur meilleur jour, le tout sous les chants mélodieux des oiseaux ravis de voir les beaux jours revenir. Les précipitations qui se font abondantes pendant cette saison alimentent les chutes d’eau qui deviennent alors plus spectaculaires que jamais.

Pendant l’été, le mont Huang apparaît sous un tout autre aspect. Tout simplement plus calme et apaisé, la végétation semble avoir profité au maximum des pluies printanières et s’impose avec exubérance dans les vallées et sur les roches limées. Le ciel bleu et le soleil frappant laisse parfois éclater de gros orages qui ne font qu’embellir cette nature extravagante. Cette période est néanmoins la haute saison et par conséquent beaucoup plus fréquentée. Il faut également faire attention aux fortes pluies qui peuvent s’abattre sur le site. Il est d’ailleurs déconseillé de partir en randonnée par temps orageux.

À l’automne, les couleurs deviennent plus vives avec des teintes orangées. L’atmosphère qui y règne pourrait être comparée à celle du printemps avec une beauté naturelle plus mature. Les mers de nuages à contempler depuis les sommets sont plus impressionnantes qu’à l’été.

Bien que pendant l’hiver le site du Grand Canyon est fermé à cause du froid peut être trop extrêmes, le Mont Huang ne perd en rien la beauté qui l’anime. La mer de nuages est plus souvent présente qu’à l’automne et les roches recouvertes de neige et de glace étincellent telles des joyaux.

L’hiver est la période idéale pour les petits budgets. En effet, tous les prix sont pratiquement divisés par deux et la montagne est beaucoup moins fréquentée ce qui peut parfois donner l’impression d’être seul au monde.

Dans tous les cas, pensez à prendre des vêtements de pluie, des vêtements chauds, de la crème solaire ainsi que de très bonnes chaussures de marche. Pensez à vous hydrater régulièrement et n’hésitez pas à vous arrêter pour vous restaurer.

Comment circuler ?

Quatre téléphériques sont mis à disposition afin de monter facilement et rapidement : Yungu, Yuping, Taiping et Grand Canyon. Il peuvent être les bienvenues en cas de grosse fatigue ou si le temps vous manque.

Le reste du site se visite à pied. Des porteurs proposent leur services pour vous porter sur des sièges à porteur fait main ou bien porter vos sacs.

Comment s’y rendre

Plusieurs bus quotidiens partent à heures régulières de la ville de Huangshan jusqu’à Tangkou, le petit village à la porte principale du Huangshan.

Tangkou est également accessible en bus longue distance depuis Shanghai, Nanjing, Hefei et Hangzhou.

De Tangkou, des navettes et taxis vous emmènent jusqu’aux points de départ au téléphérique de Yuping et au téléphérique Xinyungu.

Tarifs

L’entrée s’élève à 230 RMB du 1er mars au 30 novembre et à 150 RMB par personne du 1er décembre au 29 février.

Les étudiants, les enfants et les séniors peuvent bénéficier d’une réduction ou de la gratuité suivant les cas.

Les prix des quatre téléphériques disponibles varient entre 90 et 65 RMB l’aller suivant les périodes. Les prix sont réduits pour les enfants. Les téléphériques sont ouverts de 6h à 16h30.