montagne du tambour

La montagne du tambour également connu sous le nom de Gushan est un site pittoresque sacré du Fujian situé à moins de 10 km de Fuzhou.

Histoire

La majorité des sites à découvrir sont des éléments naturels qui ont été forcenés avec le temps et les intempéries. Outre ces éléments naturels, quelques édifices ou inscriptions témoignent de l’intérêt du lieux pour les dynasties passées.

La montagne Gushan était en effet une destination privilégiée lors de la dynastie Jin (265-420).

Depuis près de 1000 ans le temple Yongquan fait parti du décors.

La Montagne du Tambour

La Montagne du Tambour porte ce nom en raison du gros rocher qui culmine au sommet du mont et qui, lors de journées pluvieuses résonne comme un tambour.

La montagne s’étale sur 48 km² et comprend quatre pics : le pic du Lion, du Nuage blanc, de la Jarre et de Lize dont le plus haut culmine à 925 mètres. La montagne Gushan est l’un des principaux sites touristiques à visiter depuis Fuzhou et est inscrit dans les sites pittoresques nationaux de Chine. Entre ses édifices historiques et ses paysages naturels attrayants, la montagne du Tambour a de nombreux atouts pour séduire ces visiteurs.

Ancien chemin de la montagne

Ce chemin était autrefois la seule voie à prendre pour gravir la montagne. Avec plus de 2000 marches, ce sentier mène également au temple Yongquan. Sur le chemin, vous pourrez découvrir des inscriptions gravées sur les pierres, quelques grottes ainsi qu’une charmante plantation de thé.

Inscriptions rupestres sur les roches

Les inscriptions rupestres présentent sur les roches du mont Gunshan font partie des principales découvertes du site.

Ces inscriptions calligraphiques auraient été faites par des personnages importants des dynastie Song et Qing. Il y aurait plus de 300 inscriptions disséminés dans toute la montagne avec un style soutenu et de nombreuses techniques de calligraphie auraient été utilisées.

Ces inscriptions sont très importantes pour l’histoire du Fujian.

Temple Yongquan

temple Yongquan

Couvrant une superficie de 17 000 m², le temple Yongquan est un grand complexe de 25 salles construites dans le style de la dynastie Ming et Qing. Les peintures sur le plafond des salles sont magnifiques et ont été réalisées dans un soucis du détail honorable.

Ce temple considéré comme un « trésor bouddhique » renferme près de 30 000 volumes de textes sacrés. Chaque salle renferme des trésors historiques avec des sculptures, des peintures ou des représentations de Bouddha.

Un petit étang a trouvé sa place dans l’enceinte du temple lors de la dynastie des Song. Il est désormais habité par une centaine de tortues et carpes.

Les 18 grottes

A l’est du temple Yongquan, la montagne du Tambour abrite 18 petites grottes ou cavernes dans lesquelles vous pourrez tenter de décrypter les histoires racontées peintes sur les murs. Certaines de ses histoires sont liées à des mythes et légendes populaires de Chine.

D’autres chemins de randonnées vous mèneront vers des chutes d’eau ou des points de vue impressionnants sur les environs.

Comment s’y rendre ?

Prendre les bus 7, 29, 36, 40, 58, 69, 70, 73, 97, 108, 112 ou 115 et descendre à l’arrêt de la Montagne du Tambour (chinois: 鼓山 下 院), l’entrée principale pour la visite.

Tarifs d’entrée

L’entrée est gratuite pour gravir la montagne et profiter des sentiers de randonnées.

Comptez 40 RMB pour le temple Yongquan ; 10 RMB pour le parc des 18 grottes ; 50 RMB pour un voyage aller-retour en téléphérique, et de 35 RMB pour un aller simple en téléphérique.