Xiamen

Nom : Xiamen
Nom chinois : 厦门市
Province : Fujian
Statut : Ville sous-provinciale
Population : 3 531 347 hab.
Superficie : 1 565 km2

Xiamen, aussi connu sous le nom de Amoy est considérée comme l’une des villes les plus agréables de Chine. Xiamen est une ville de la province du Fujian et dispose d’un statut de zone économique spéciale.

La ville est aujourd’hui très réputée pour son calme et son charme en bord de mer si peu connu des autres villes chinoises.

Histoire

La ville de Xiamen fut fondée au début de la dynastie Ming. Les Ming construisirent les rempares et firent de la ville un grand port maritime et un centre marchand important.

Lors de l’invasion Mandchoue, les dirigeants Ming en firent leur camp de base. Xiamen et l’île Jinmen devinrent ainsi le siège de l’armée impériale qui, sous le commandement du général pirate Koxinga, proclamait haut et fort qu’il fallait « résister aux Qing et restaurer les Ming ».

Par la suite, se succédèrent les portugais, les britanniques, les français et les hollandais qui tentèrent en vain de transformer Xiamen en port de commerce. Le port fut ensuite fermé jusqu’à la guerre de l’Opium.

En août 1841, une force navale britannique força l’entrée du port et plongea Xiamen sous l’occupation britannique qui en fut l’une des premières concessions.

L’île Gulang Yu qui appartient à Xiamen fut alors utilisée comme enclave étrangère.

En 1938, les japonais prirent possession de la ville qui ne fut libérée qu’en 1945.

En 2006, la ville a été nommée la deuxième ville la plus agréable à vivre de Chine.

Aujourd’hui

Xiamen est l’une des villes les plus attrayantes de Chine. La ville est composée de l’île de Xiamen qui est reliée à la terre par une digue ainsi que de l’île de Gulang Yu. La beauté de ses zones côtières attirent de plus en plus de touristes chinois et étrangers.

Le quartier le plus intéressant est celui de l’ancienne ville à l’ouest, en bord de mer. Il a su préserver le charme de ses bâtiments coloniaux, et ses petites ruelles bien entretenues lui confèrent une atmosphère joviale et agréable.

Quelques temples demeurent encore dans la ville parmi les édifices européens comme le temple Nanputuo. Néanmoins, les voyageurs y viennent surtout pour découvrir l’île de Gulang Yu, ancienne concession étrangère.

Certains voyageurs séjournent à Xiamen et profitent pour se rendre aux célèbres maisons Hakka, les Tulou, qui se trouvent à seulement quelques heures de route.

Les voyageurs étrangers provenant de 51 pays dont la France sont désormais autorisés à rester pendant 72h sans visa à Xiamen depuis l’aéroport international de Xiamen Gaoqi grace au visa de transit 72h.

Climat           

Le climat à Xiamen est particulièrement agréable. Les températures sont douces tout au long de l’année avec une moyenne annuelle de 21°C.

Du mois de mai à août, les précipitations se font plus fréquentes avec l’arrivée de typhons. Le temps peut changer très rapidement alors n’hésitez pas à emporter avec vous des vêtements de pluie même si le soleil est au rendez-vous le matin.

Comment s’y rendre

Avion

L’aéroport international de Xiamen Gaoqi est l’un des plus fréquenté du pays. Il est desservi par quelques vols internationaux depuis HOng Kong, Kuala Lumpur, Manille, Singapour et même Penang en Malaisie. des vols en provenance d’Europe et des Amériques sont également proposés.

Des vols nationaux assurent également la liaison avec Wuyi Shan, Fuzhou, Pékin, Shanghai, Guangzhou, Nanjing, Guilin, Chengdu, Harbin…

Train

Xiamen dispose de plusieurs gares ferroviaires desservies par la majorité des villes chinoises.

La gare ferroviaire de Xiamen effectue des liaisons avec Pékin, Shanghai, Guangzhou, Xian, Nankik, Chongqing et Kunming. Lors de la haute saison, des trains depuis/vers Le mont Wuyi sont également proposés.

La gare ferroviaire du nord, bien excentrée de la ville est l’une des principales gares de la région. Les trains proposés sont des trains à grande vitesse et est desservie par Fuzhou, Shanghai, Pékin, Nankin, Hangzhou, Chongqing, Changsha, Wuhan, Ningbo, Longyan et d’autres villes du Nord.

Bus

Se rendre à Xiamen en bus longue distance est l’une des meilleures solutions. Depuis les grandes villes de la province du Fujian mais aussi depuis Guangzhou, Shenzhen, Hong Kong, Guilin, Nanning, Suzhou, Shanghai, Changsha, Wuhan, Ningbo et beaucoup d’autres, de nombreux bus relient la ville.

Comment circuler à Xiamen ?

La ville de Xiamen dispose d’un important réseaux de transport. Des bus locaux, des bus touristiques ainsi que des taxis parcourent la ville d’un point à l’autre.

Que faire à Xiamen ?

  • Se réserver quelques heures pour visiter le temple Nanputuo et se rendre au sommet de la montagne Wulao pour admirer la ville.
  • Prendre le ferry jusqu’à l’île de Gulanyu pour découvrir les édifices coloniaux et les jolies plages.
  • Observer l’île de Jinmen depuis la forteresse Hulishan.
  • Partir à la découverte des fameux Tulou de Fujian, ces maisons circulaires Hakka si caractéristiques du Fujian.
  • Retrouver l’ambiance de l’université et les bancs de l’école pendant la visite de l’Université de Xiamen.

Retrouvez toutes les activités possibles à Xiamen.