Grottes de Mogao

Les célèbres grottes de Mogao se situent en bordure du désert de Gobi, plus exactement, à 25 kilomètres environ du centre-ville de Dunhuang dans le Gansu. Elles se trouvent donc sur le versant oriental de la montagne Mingsha Shan. De ce fait, elles se placent sur un point stratégique de la Route de la soie, à un carrefour de la grande circulation de toutes les richesses et des échanges culturel, artistique, intellectuel mais aussi religieux entre les cultures des différentes nations.

Depuis 2014, les chinois ont commencé à mettre en œuvre un nouveau modèle de visite de ces grottes. Cette visite se fait à l’aide d’un centre numérique de cinéma afin que les touristes puissent admirer les œuvres d’arts bouddhistes antiques. De cette façon, il faut réserver 7 jours à l’avance pour une seule personne et 15 jours à l’avance pour les visiteurs en groupe. On peut compter dans les 6000 visiteurs par jours pour ces grottes seulement.

Les grottes de Mogao constituent un patrimoine essentiel du pays et est une référence de inestimable pour l’étude de l’histoire de la Chine ancienne et de l’Asie centrale. Il est à noter que ce site a été classé patrimoine mondial du Comité de l’UNESCO.

Histoire

La légende raconte que les grottes de Mogao ont vues leur naissance d’après la vision d’un moine. De par son surnom « les grottes des Milles Bouddhas », le moine en ce temps aurait assisté à l’apparition de milles Bouddhas sous une pluie dorés.

Mais l’histoire des grottes de Mogao remontent il y a de cela des années. En effet, elles ont été réalisées en l’an 366, et ont été creusées dans les falaises qui traversent la Dachuan au Sud de l’oasis de Dunhuang. Pour cela, ces grottes ont été construites pendant dix dynasties successives. Plus exactement, les grottes de Mogao ont été construites entre le 4ème et le 14ème siècle. Celles-ci abritent donc la plus grande collection de joyaux et d’art bouddhiste du monde entier.  

Dans les années 1900 une petite grotte murée a été découverte et plusieurs dizaines de milliers de documents, de statuettes et d’objets divers datant de plus de 1000 ans ont ainsi été exposés au grand jour. Malheureusement, une bonne partie de ces trésors ont été achetés par des explorateurs européens : Sir Aurel Stein et Paul Pelliot. Mais depuis, cette grotte a été considérée comme la plus importante « grotte bibliothèque » de la culture orientale au monde. 

En effet, les chefs-d’œuvre qu’on trouve dans ces grottes montrent tous les domaines d’activité de la vie quotidienne de la Chine occidentale pendant l’époque médiévale. Economie, culture, politique, arts, religion, relations ethniques et même vêtements des habitants d’époque ont permis de retracer l’histoire des lieux et en font un véritable musée de culture de la Route de la Soie. En 1987, l’Unesco a donc inscrit les grottes Mogao sur la liste du Patrimoine mondial.

Grottes de Mogao

Les fameuses grottes de Mogao s’étalent sur 25 kilomètres de galeries sur cinq niveaux abritant près de 50 000 manuscrits, 2000 sculptures peintes et près de 45 000 mètres carrés de peintures murales.

Les parois sont pratiquement toutes recouvertes d’inscriptions et de peintures antiques d’art bouddhiques.

L’ensemble est formé de 492 grottes et sanctuaires qui plongeront les visiteurs et amoureux d’œuvres d’art dans l’histoire de l’Empire du Milieu.

Ces grottes sont le reflet de plus d’un millénaire d’échanges culturels et historiques entre la Chine et les pays voisins mais aussi un témoin de l’art bouddhique. De part leur importance archéologique elles sont aujourd’hui sous la tutelle de l’Institut de recherche des vestiges culturels de Dunhuang.

Devenu un site très prisé des touristes, les méthodes de conservations de ces grottes sont primordiales pour garantir leur pérennité et leur intégrité. La beauté des fresques et des peintures murales peuvent être appréhendées par les visiteurs à travers une trentaine de grottes ouvertes au public. Pour respecter les lieux, la visite se fait par groupe avec un guide qui vous mènera dans une dizaine de grottes seulement. Malgré les restrictions, l’ambiance mystérieuse et le mélange de culture qui saute aux yeux dès les premières caves valent assurément le déplacement.

Comment s’y rendre

Les moyens les plus faciles et moins chers pour visiter les grottes sont de faire le voyage en taxi ou en bus.

En Bus

Plusieurs minibus font le trajet de Dunhuang jusqu’à l’entrée des grottes. Les tickets de bus coûtent dans les 8 RMB. L’idéal est de prendre le premier bus à 8 :00 afin d’arriver aux grottes le plus tôt possible.

En taxi

Pour ceux qui préfèrent éviter les transports communs, de nombreux taxis partent de la gare ferroviaire. Les trajets en taxi coûtent entre 30 et 50 Yuans, n’hésitez pas à négocier le prix si le taxis ne met pas le compteur.

Horaires et tarifs

Le tarif de visite du site varie selon les saisons :

  • Du 1er Mai au 31 Octobre : 200 RMB pour les citoyens chinois et 220 RMB pour les touristes étrangers.
  • Du 1er Novembre au 30 Avril : 100 RMB pour les citoyens chinois et 120 RMB pour les visiteurs étrangers.

Il est à noter que les tarifs d’entrée pour les Grottes de Mogao varient pour le Centre d’exposition numérique

Les étudiants chinois et étrangers qui présentent leur carte d’étudiant valide peuvent profiter de 50% de réduction.
Les enfants de moins 1,4m peuvent faire une visite gratuite des grottes, mais ils ont besoin de payer le frais de guidage qui coûte 10 Yuans

Les heures d’ouverture des grottes :

  • Du 1er mai au 31 octobre : ​​8h00 à 18h30
  • Du 1er novembre au 30 Avril : 9 h 00 à 17:30

Il vous faudra compter entre 3 et 5 heures de visite pour profiter pleinement des lieux.