Musée provincial du Gansu

Le Musée de la province de Gansu se trouve à Lanzhou, sur la rive du fleuve Jaune. Il est compté parmi les plus grands et les plus complets des musées de Chine. Nombreux sont les objets historiques qui le rendent célèbre tels ses nombreuses collections de fossiles, la remarquable sculpture du cheval volant et la tombe datant de plus de 10 000 ans. Plus de 10 millions de visiteurs chinois et étrangers visitent ce musée chaque année.

Le musée est l’un des sites les plus intéressants de Lanzhou. Les passionnés d’histoire et de la Route de la Soie ne regretteront pas leur visite.

Histoire

Le site fut fondé en 1939 sous le nom de Centre d’Éducation Scientifique de Gansu.

Il fut renommé Musée de la Science du nord-ouest en 1950. Il servait à l’époque de site conservatoire pour l’histoire de la province du Gansu.

En 1956, il fut baptisé Musée provincial de Gansu après trois ans de travaux de rénovation par les soviétiques. Le gouvernement investit 150 millions de yuan pour mettre la réorganisation du musée et son expansion. Le 26 Décembre 2006, un nouvel immeuble d’exposition fut ouvert au public.

Visite du musée provincial du Gansu

Le musée provincial couvre une superficie de 18.000 mètres carrés. Il a été aménagé en deux grandes parties : une partie réservée aux ressources naturelles ainsi qu’une autre consacrée aux reliques historiques.

Le musée possède 10 départements dont une section histoire, une section science naturelle, une section de recherche, un centre de conservation, un centre d’information, une section éducation sociale, une section design, un service publique, un centre de réseau et enfin une section administration.

Le centre de conservation du musée

Le centre de conservation est l’un des départements les plus intéressants. Celui-ci a été créé en 1961, et a permis à l’institut de s’inscrire dans la liste du patrimoine culturel de la province.

Le centre a pour mission de protéger et de restaurer tous les objets historiques trouvés dans les sites archéologiques du pays. Il dispose d’un atelier avec une surface de 212 mètres carrés, avec un laboratoire scientifique, une partie de restauration et une partie consacrée au montage. Cette section a été équipée avec le matériels le plus sophistiqué en matière de conservation de reliques.

Reliques célèbres du musée du Gansu

Le cheval de bronze
Le fameux cheval de bronze date de la dynastie Han. Celui-ci est une figurine qui reproduit les chevaux de l’armée des temps anciens. Ces chevaux partaient avec la cavalerie de l’armée de l’empereur Wudi afin de combattre l’armée des Hunas. Ce cheval de bronze a été déterré dans une tombe de la dynastie Han, plus exactement dans la tombe des Leitai. Il représente un grand témoin dans l’évolution de l’histoire de cette époque.

Le brûleur en bronze

Celui-ci a été déterré dans le temple de Zhuang dans la ville de Pingliang. Ce qui marque ce brûleur est son changement de taille pendant son ouverture et sa fermeture. Ce brûleur en bronze semble résonner quand on l’utilise. Il faut dire que la conception et la structure de cet objet reflètent une très grande ingéniosité. Les chercheurs disent qu’il pourrait être un objet de la classe noble d’antant.

Expositions permanentes

Fossile paléontologique du Gansu

De nombreux fossiles ont été découverts dans la province de Gansu pendant les dernières décennies. Quelques uns sont d’une grande importance dans l’histoire de la Chine et même du monde entier. Il existe au moins 400 morceaux de fossiles paléontologiques et 10 squelettes d’animaux restaurés dans le musée. Ces précieux fossiles exposés proviennent de la Chine entière.

L’emplacement des vitrines d’expositions et leur combinaison de couleurs attirent tout de suite les visiteurs. Comme par exemple le ciel bleu utilisé dans le hall de la terre qui indique l’univers et l’océan. Ou encore la couleur rouge et jaune foncé dans la salle des dinosaures qui se réfère à la couleur de la couche mésozoïque contenant de fossiles de dinosaures.
Les poteries peintes de Gansu
Les poteries peintes de Gansu représentent un des vestiges culturels des plus datés et conservés de l’histoire de la Chine. Les graphiques qui ornent ces poteries reflètent les modes de vie des hommes de la dernière décennie, et marquent leur croyance. On voit tout de suite à travers les dessins et les couleurs utilisées, le grand sens artistique des gens à cette époque. Parmi ces poteries, on peut citer : la poterie peinte de la culture Dadiwan et la poterie peinte de Yangshao.

Comment s’y rendre ?

Le musée se trouve à 8 kilomètres de la gare de Lanzhou. Le repère le plus près du musée est l’hôtel l’Amitié. Vous le trouverez dans le district de Qilihe à Lanzhou.

Adresse du musée provincial : 3 rue Ouest Xijin , Lanzhou.

Il y a plusieurs lignes de bus qui desservent le musée provincial du Gansu : les lignes n° 1, 18, 31, 50, 53, 58, 59, 71, 76, 77, 103, 106, 129, 132, 134, et 137. Descendre ensuite à la station Qiao Qilihe. Le musée se trouve vers le côté sud de la route.

Horaires et Tarifs d’entrée

Le musée est ouvert du mardi au dimanche de 9h00 à 17h00.

L’entrée est libre.