Qingyuan

Nom : Qingyuan
Nom chinois : 清远
Province : Guangdong
Statut : Ville Préfecture
Population : 13 698 394 hab.
Superficie : 19 000 km2

Située dans la partie nord de la province du Guangdong, la ville de Qingyuan se trouve frontalière avec le Hunan au nord et le Guangxi au nord-ouest. Cette grande ville a beaucoup à offrir à ses visiteurs avec d’abondantes ressources naturelles, une population très sympathique et des paysages magnifiques. Son environnement naturel et sa proximité avec la capitale provinciale, Guangzhou, lui a valu d’être connu comme étant le jardin de Canton et de la Rivière des Perles.

Histoire

Au cours de la dynastie Qing (220 av JC – 206), la région de Qingyuan était principalement habitée par des minorités anciennes de Chine du Sud dont les Bai Yue. La dynastie des Han (206-220) s’y installèrent ensuite.

La ville préfecture actuelle de Qingyuan a été établie en 1988.

Aujourd’hui

Qingyuan est une ville principalement industrielle qui constitue un important point de passage vers le Guangdong depuis les provinces voisines. Formée d’immeubles, d’usines et d’entrepôts, la ville n’a que peu d’intérêts en elle même mais sa nature environnante composée d’une vallée fluviale, de montagnes et de forêts de pins offre un havre de paix plaisant.

Située entre le delta de la rivière des Perles et la région montagneuse du nord du Guangdong, Qingyuan bénéficie d’un relief particulier où coexistent collines, montagnes et pics karstiques.

Lové au pied des falaises à une vingtaine de kilomètres de Qingyuan, les temple de Feilai et de Feixia méritent vraiment qu’on s’y arrête. La nature qui les entoures offre une ambiance apaisante. Les sentiers qui s’étalent à travers une forêt de pin mènent jusqu’au sommet de la montagne qui dévoile un panorama sur les gorges de la rivière en contrebas.

Lors d’un séjour à Qingyuan, ne manquez pas une visite au village Sanpai Yao. Situé sur le versant de la montagne Sanpai, ce village pittoresque reflète parfaitement l’histoire, la culture, les coutumes et l’architectures de la minorité Yao. Cette visite vous immergera dans le passé et sera l’occasion de faire de belles rencontres dans un environnement des plus plaisants.

À ne pas manquer également lors d’un arrêt à Qingyuan, les sources chaudes naturelles Qingxin reconnues pour être les plus grandes sources d’eau chaude du Guangdong. Idéale pour un moment de détente et de relaxation, ces sources thermales jouissent d’une forte réputation dans toute la région.

Climat

Qingyuan bénéficie d’un climat subtropical de mousson avec une température moyenne à l’année de 21°C. Janvier est le mois le plus froid alors que juillet est le mois les plus chauds mais pour chaque, les températures restes convenables.

Les précipitations se regroupe d’avril à octobre avec un pic entre juillet et août. La région de Qingyuan peut se visiter tout au long de l’année, pensez à prendre tout de même des vêtements de pluies et de la crème solaire en été.

Comment s’y rendre

Train

La ligne Pékin-Canton passe par la gare de Qingyuan. La ville est donc accessible depuis Pékin, Changsha, Chongqing, Wuchang ainsi que Guangzhou.

Bus

Des bus quotidiens quittent Guangzhou, Foshan et Shenzhen pour Qingyuan.

Comment circuler à Qingyuan

Qingyuan dispose d’une vingtaine de ligne de bus communaux dont l’une d’elle propose un bus touristique jusqu’au lac Feilai.

Les taxis abondent également dans la ville.

Que faire à Qingyuan ?

  • Prendre un bon bol d’air frais dans la zone pittoresque de Fexia.
  • S’arrêter admirer l’architecture du temple Feilai.
  • Se ressourcer aux sources thermales Qingxin.
  • Partir à l’assaut du plus haut sommet du Guangdong, le Pic Yangshan Shikengkong.
  • S’immerger dans la culture Yao dans l’un de ses anciens villages nichés dans les vallées.