Province de Guizhou

Fiche Technique

Carte de Guizhou

Nom : Guizhou

Nom chinois : 贵州省

Statut : province

Capitale : Guiyang

Population : 35 022 200 hab. (2013)

Superficie : 176 100 km²

Située dans le sud-ouest de la Chine, la province du Guizhou est principalement constituée de montagnes et de collines. Le Guizhou est une province encore peu connue des touristes malgré sa diversité culturelle et ses nombreuses minorités ethniques. Guizhou est une province riche en sites naturels avec des cascades, des grottes karstiques, des lacs et des vallées qui parsèment la région.

Histoire

Bien que les dirigeants chinois aient mis en place une administration dans la région dès la dynastie han (206 av J.-C. -220 de notre ère), celle-ci visait surtout à contrôler les tribus non chinoises du Guizhou. Les colons chinois se cantonnèrent au nord et à l’est de la province et n’investirent les régions occidentales qu’au XVIe siècle, lorsque les minorités ethniques furent chassées des terres les plus fertiles.

Le développement de Guizhou ne commença vraiment que lorsque la guerre sino-japonaise contraignit le Guomindang à faire de Chongqing sa capitale : ils y construisirent alors des routes le reliant aux provinces voisines et une voie ferrée jusqu’au Guangxi. Des industries furent également implantées à Guiyang et Zunyi. L’activité cessa presque complètement à la fin de ce conflit et il fallut attendre que les communistes développent le réseau ferroviaire pour que l’industrialisation connaisse un nouvel essor.

Toutefois, les statistiques continuent de souligner le sous-développement et la pauvreté du Guizhou. Le PNB par habitant y est approximativement dix fois moins élevé qu’à Shanghai par exemple. L’État tente néanmoins d’inverser la courbe en construisant des routes pour favoriser l’accès à la province et aux sites touristiques. Des campagnes sont également lancées pour promouvoir la province et la culture de ses minorités.

Aujourd’hui

Évoquez votre désir de connaître le Guizhou, et il est probable que vos interlocuteurs vous interrogent sur les raisons d’un tel choix de destination.

En effet, malgré un développement intensif et les efforts de l’État pour faire de la province une plaque tournante des échanges vers le Sud, avec la construction de voies express et d’aéroports, le Guizhou ne parvient pas à passer au premier plan et demeure l’une des provinces les plus pauvres du pays.

La province mérite pourtant largement de figurer sur votre itinéraire de voyage. La campagne y offre un mélange de forêts denses et de chutes d’eau majestueuses, de collines en terrasses et de réseaux de grottes karstiques. Quant à sa population, c’est un joyeux mélange composé à 35% de plus de 18 minorités, dont des miao et des dong au sud-est, ainsi que des hui et des yi à l’ouest.

Vous verrez donc des maisons traditionnelles miao en bois dans les parties montagneuses de la province, souvent perchées en équilibre précaire au-dessus d’une rivière. Les tours du tambour et les ponts en bois couverts, typiques de l’architecture dong, qui tiennent sans le moindre clou ou écrou, caractérisent le sud-est de la région. Parmi les autres minorités, citons les bouyi, les yi, les shui, les hui, les zhuang et les gejia qui, tous, contribuent à faire du Guizhou la province de Chine la plus riche en fêtes.

Les voyageurs intrépides cherchant à sortir des sentiers battus seront tout aussi comblés. Certes, le passage vers le Guangxi via les villages du sud-est du Guizhou suscite de plus en plus d’intérêt, mais il est encore possible de parcourir la province pendant des jours sans croiser un seul étranger, d’où son intérêt.

Climat

Le Guizhou jouit d’un climat tempéré, avec une température annuelle moyenne de 15°C. Les mois les plus froids sont janvier et février, lorsque le thermomètre peut afficher des valeurs négatives en montagne.
Guizhou est une province où il pleut régulièrement mais jamais en grande quantité.

Le moi le plus chaud, juillet, affiche une température moyenne de 24°C.

Le Guizhou peut être visité tout au long de l’année, chaque saison offre un charme particulier et la pluie permet de faire ressortir les couleurs et les odeurs de la nature pour un grand bol d’air frais appréciable.

Comment se rendre dans le Guizhou ?

Plus de 40 grandes villes chinoises sont desservies depuis l’aéroport de Guiyang. Il existe en outre des vols internationaux, à destination de Bangkok notamment.

Une voie express relie Gulyang à Chengqing. Le Yunnan est aussi accessible en bus via Weining à l’ouest, ou Xingyi au sud. Le Guangxi peut être rejoint depuis Xingyi, ou depuis Congjiang au sud-est de la province.

Des liaisons ferroviaires quotidiennes rallient les principales villes de Chine : des trains-couchettes desservent Changdu, dans le Sichuan, et Kunming dans le Yunnan. Les trains pour Guilin partent à des heures étranges et s’avèrent affreusement lents. Si vous devez vous y rendre, mieux vaut monter dans un train pour Liuzhou, dans le Guangxi et, de là, prendre un bus pour Guilin.

 Comment circuler dans le Guizhou ?

AVION

Guiyang possède un aéroport petit mais moderne, desservi par toutes les grandes compagnies chinoises, mais peu de compagnies internationales.

BUS

Le bus est, de loin, le meilleur moyen de transport pour explorer la province, avec une nouvelles voies express desservant désormais les régions les plus reculées de l’Ouest, faisant passer les temps de trajets de 9 heures ou plus à 5 ou 7 heures. Cependant, les routes reliant les villes de moindre importance aux villages sont encore en mauvais état, et il faudra encore s’armer de patience.

TRAIN

Le chemin de fer connecte les grandes villes entre elles, mais se révèle souvent plus lent et moins pratique que le bus. Le train peut cependant constituer une bonne expérience de voyage.

Langues

La majorité han parle le mandarin, une partie de la population le thaï et le lao et les miao et les yao les dialectes miao-yao.

Que faire dans le Guizhou ?

  • Observer les grues au cou noir sur le magnifique lac Caohai au nord-ouest de la province.
  • Partir à la rencontre des minorités et participer aux traditions et fêtes locales dans la jolie petite ville de Kaili.
  • Explorer la grotte de Zhijin, la plus caste de Chine
  • Se laisser impressionner par la puissance des chutes d’eau de Huangguoshu, les plus impressionnantes de Chine.

Les Villes du Guizhou