Le Temple Longxing est un ancien monastère bouddhiste de la province de Hebei. Situé dans l’avenue Menli à l’est de la ville de Zhengding, le monastère se trouve à 15km au nord du capital provincial de Shijiazhuang.

Entre les beaux jardins et les innombrables pagodes de Zhengding, le temple de Longxing est le plus important joyau de la ville. C’est un véritable musée d’exposition qui est constitué des trésors des arts et des cultures liées à la religion bouddhiste.

Histoire

Construit en 586 par Kaihang sous le règne de Wendi de la dynastie des Sui (581-618), le temple de Longxing était à l’origine un monastère de Longcang. Agrandi par l’empereur Taizu (Zhao Kuangyin) sous le règne de Kaibao de la dynastie des Song (960-1279), ce monastère fut renommé le temple de Longxing qui signifie en chinois long dragon.

Agrandi de nouveau sous le règne de Kangxi et Qianlong, le temple de Longxing accueillit plusieurs statues de bouddha en bronze dont l’une est une gigantesque statue de Bodhisattva unique dans la région. En vue de cette immense richesse, le temple devint très vite célèbre et fut surnommé le temple de longue prospérité ou encore le temple du grand bouddha.

Le monastère Longxing est devenu aujourd’hui un musée public.

Visite de Temple de Longxing

Étendu sur une superficie de près de 50 000m², le temple de Longxing est le plus grand monastère de la province de Shijiazhung. Ainsi, il dispose d’innombrables pièces et salles dont les plus visitées sont la salle du roi de Deva, la salle de Mahamuni, l’autel de Vinaya, le pavillon de la Grande Miséricorde et le temple de Amitabha.

Avec une architecture conservée depuis sa construction, les bâtiments du temple vous permettent de connaître le style des architectes de la dynastie des Song. Toutes les constructions se trouvent dans une position face au sud.

La visite du temple de Longxing vous promet un moment riche en culture du bouddhisme. C’est une véritable exposition de nombreux objets de valeur culturelle et historique inestimable. C’est pourquoi, il faut établir un plan bien conçu pour ne pas manquer un seul endroit. Beaucoup de visiteurs visitent le temple suivant la ligne centrale. Elle permet de découvrir les plus importants trophées du temple.

Dans la partie arrière de la ligne centrale, les visiteurs se précipitent vers le pavillon de la grande Miséricorde. Construit sous le règne de Kaibao (968-976), le pavillon mesure près de 33 mètres de hauteur et dispose de trois étages avec une toiture décorée avec un pignon en diamant et des tuiles vertes vernissées. C’est la maison centrale du monastère, le plus grand bâtiment du lieu. Ici, les visiteurs sont surtout très enthousiastes à voir la gigantesque statue en bronze de bouddha de Kwan-yin, unique en Chine. Avec plus de 22 mètres de hauteur, la statue à 42 bras est assise gracieusement sur un lotus tout en tenant une sculpture du soleil, de la lune, de l’épée de victoire et des instruments de musique.

Dans la partie avant de la ligne se trouve la salle de Mahamuni. Construite sous les règnes de Huangtuo de la dynastie des Song du Nord, Mahamuni est un véritable musée de l’histoire du bouddhisme. Elle expose des fresques réalisées à l’époque de la dynastie Ming, des sculptures d’argile et des Kassapa, une des célèbres œuvres d’art conçue à l’époque des Song ainsi que la célèbre sculpture de Sumeru qui a été conçue spécialement pour mettre en valeur des pratiques bouddhistes sous les Ming.

Il faut marquer également un point d’arrêt dans la salle de Vairocana qui se trouve à la fin de la ligne centrale. C’est qui fait la particularité de cette salle, ce sont les statues de bouddha Vairocana d’où sa nomination. Avec près de 1000 statues de petits bouddhas et 12 statues de bouddha Vairocana, cette salle est un véritable nid de statues de bouddha.

A travers la bibliothèque tournante qui se trouve dans un pavillon construit sous la dynastie des Song, vous pourrez découvrir une multitude de textes sacrés et des sûtras bouddhistes qui sont stockés dans la bibliothèque. Ce sont des archives datant du 12eme siècle qui vous aident à retracer la rotation de la technologie de la dynastie des Song. La plus célèbre est la stèle nommée « stèle de Longchang« . Conçu sous la dynastie Sui pour mettre en évidence le style calligraphie des Wei et de Tang, cet objet est un chef-d’œuvre ancien très important dans l’histoire de la calligraphie chinoise.

Comment s’y rendre ?

Vous pourrez prendre le bus ligne 31 et 201 et descendre à la gare routière de Zhengding et prendre après le bus ligne 1 pour se rendre au temple.

Vous pouvez aussi prendre un taxi depuis la ville de Shijiazhuang pour 30RMB jusqu’au temple.

Horaire et tarifs

Le temple est ouvert de 09h00 à 16h00.

Le prix d’entrée s’élève à 40RMB.