Province de Heilongjiang

Fiche de Heilongjiang

Carte de Heilongjiang

Nom : Heilongjiang

Nom chinois : 黑龙江 (Hēilóngjiāng)

Statut : province

Capitale : Harbin

Population : 38 350 200 hab. (2013)

Superficie : 460 000 km²

Heilongjiang aussi appelée « fleuve du Dragon noir » se trouve à l’extrême nord de la Chine à la frontière de la Russie et de la Mongolie Intérieure faisant de cette province la plus froide du pays. Heilongjiang jouit d’une atmosphère bien particulière due aux conditions climatiques plutôt difficiles. La province sait utiliser à bon escient le froid glacial de ses hivers en offrant aux touristes de nombreuses activités adaptées et des festivités attrayantes dont le festival de glace de renommée internationale qui se tient chaque année à Harbin. Riche en histoire et traditions, la province accueille également les touristes avec des paysages naturels magnifiques et de superbes pistes de ski.

Histoire

Le Heilongjiang forme la partie la plus septentrionale de la région que l’on appelait autrefois la Mandchourie. Son histoire récente, tout comme celle des autres provinces du Dongbei (Nord-est) chinois, est marquée par les pays voisins, notamment la Russie, qui la borde au nord et à l’est.

Dans les temps anciens, le Heilongjiang était loin de toute civilisation alphabétisée et certaines sources anciennes affirment que la région a été habitée par des gens comme les buyeo, les mohe et les khitan.

Le peuple mongol donghu vivaient dans la Mongolie intérieure et dans la partie occidentale de Heilongjiang. La partie est du Heilongjiang a été gouvernée par le royaume de Balhae entre le 7ème siècle et 10ème siècle. La dynastie jin jurchen (1115-1234) qui par la suite a dirigé une grande partie de la Chine du Nord, est apparu pour la première fois dans les frontières de Heilongjiang.

Heilongjiang est une entité administrative créée en 1683, pendant l’ère Kangxi de la dynastie qing mandchoue, au nord-ouest de la province de Jilin. Heilongjiang ne comportait à l’époque que la partie occidentale de la province d’aujourd’hui et était sous la supervision du général de Heilongjian, dont le pouvoir s’étendait, selon le traité de Nerchinsk, aussi loin au nord que les Montagnes Stanovoy. La partie orientale de ce qui est aujourd’hui Heilongjiang est restée sous la supervision du général de Jilin, dont la puissance atteignait la mer du Japon. Ces zones profondes en Mandchourie ont été fermées à la migration chinoise Han.

Au milieu du 19e siècle, la Russie annexa quelques parties du territoire. A la fin des années 1890, fut entreprise la construction d’une ligne de chemin de fer reliant Vladivostok à Harbin et à Dalian.

Après la révolution de 1917 y affluèrent également de nombreux réfugiés politiques. Harbin conserve des édifices de style russe datant de cette période.

Aujourd’hui

Le Heilongjiang fait de son climat, un des plus froids d’Asie, un atout touristique majeur, incitant ses visiteurs à braver les températures négatives et le blizzard sibérien pour admirer les sculptures de glace de la fête des Lanternes de glace à Harbin.

Vous apprécierez les plats locaux qui vous réchaufferont avant de profiter du spectacle féérique qu’offre le festival ou d’admirer les plaines, les montagnes enneigées ou les lacs glacés.

Heilongjiang permet également de s’abonner à certains sports d’hiver à Yabuli avec du ski, de la luge, du patin à glace etc.

Quelle que soit la saison, Harbin vous enchantera avec son architecture russe et ses rues piétonnières, en particulier Daolsiqu, le quartier proche du fleuve. Lorsque pointe le soleil, rien ne vaut une promenade au bord de l’eau ou sur Zhongyang Dajie, jolie place pavée, en s’arrêtant pour déguster des brioches de maïs cuites à la vapeur et des saucisses à la russe. Harbin est assurément une ville d’histoire à découvrir lors de votre séjour à Helongjiang. La capitale compte également un nouveau musée retraçant l’héritage juif de la ville, de remarquables temples bouddhiques et confucéens, un parc où l’on tente de protéger le rare tigre de Sibérie, ainsi qu’un musée détaillant les terribles expériences menées par les Japonais pendant la guerre.

De mai à septembre, vous pourrez partir explorer les réserves naturelles, les forêts et lacs reculés dont le Jingbo aussi appelé le lac du Miroir. La région volcanique de Wudalian Chi parsemée de sources thermales et la réserve naturelle de Zhalong, peuplée de grues sauvages seront parfaites pour un séjour détente et prendre un bon bol d’air frais.

Climat

Situé à l’extrême nord de la Chine à la frontière de la Russie, Heilongjiang connait un climat continental avec des été chauds et des hivers très froids.

En effet, en été, les températures peuvent atteindre les 28°C tandis qu’en hiver, la chaleur laisse place au froid sec et à la neige avec des températures allant jusqu’à -25°C et voir -40°C à la frontière
Russe.

Néanmoins, le Heilongjiang est une province qui peut se visiter tout au long de l’année. L’été très agréable permet de profiter des sites naturels de la province mais l’hiver offre un charme tout aussi intéressant et met en valeur les villes et montagnes sous le voile blanc de la neige. C’est également en hiver que de nombreuses festivités ont lieu pour le plus grand plaisir des touristes qui en oublient alors le froid.

Comment se rendre dans le Heilongjiang ?

Harbin est la porte d’entrée de la province du Heilongjiang. Reliée à d’autres villes du pays en train, bus et avion, elle est le point de départ logique de toute visite dans le grand nord chinois.

De Harbin, il est possible de rejoindre facilement Qiqihar vers l’ouest, Wudalian Chie et les régions frontalières avec la Russie vers le nord, ou encore Yabuli, Mudanjiang et Jingpo Hu vers l’est.

Le Heilongjiang dispose également d’un excellent réseau autoroutier permettant aux bus de sillonner la région facilement. Le train parfois trop lent peut constituer une bonne expérience même si le bus reste un meilleur choix. Néanmoins, pour se rendre en Mongolie Intérieure, des trains directs relient Harbin à Hailaer et à Manzhouli.

Langues

La majorité des habitant parlent le mandarin du nord-est qui est très proche de celui parlé à Pékin. On peut cependant retrouver quelques dialectes ou dérivés du mandarin comme le Jilu ou le Jiaoliao.

Que faire dans le Heilongjiang ?

  • Assister au festival de glace de Harbin, l’évènement hivernal le plus renommé de la région.
  • Partir à la découverte de l’architecture russe de Harbin et visiter le musée de l’héritage juif dans le quartier de Daoliqu.
  • Observer les dernières grues sauvages dans les marécages de la réserve naturelle de Zhalong.
  • Skier sur les jolies pistes de Yabuli, le plus grand complexe hivernal de Chine.
  • Apprécier une randonnée à travers les champs de lave de la réserve volcanique de Wudalian Chi.
  • Admirer les chutes d’eau et la beauté du Lac Jingbo.

 

Les Villes du Heilongjiang