Monts Wudang

Wudang Shan ou Monts Wudang sont une chaine de montagnes de la province du Hubei. Ces montagnes sacrées inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco abrite de nombreux temples et monastères taoïstes ainsi que quelques écoles de Taichi.

Histoire

Depuis des siècles, les Monts Wudang sont connus comme étant un important centre du Taoïsme et de son art martial le Taichi.

Au début de la dynastie Tang (618-907), la premier édifice taoïste fut construit et nommé la sale des Cinq Dragons. D’autres constructions suivirent avec les temple Taiyi, Yanchang et Weiwu Gong. En 1018, la salle des Cinq Dragons est transformée en temple des Cinq Dragons sous l’empereur Song Zhenzong de la dynastie Song.

En 1994, les monastères ont été classés sites de l’héritage culturel mondial par l’Unesco.

Aujourd’hui

Haut lieu du taoïsme et berceau du tai-chi-chuan, les montagnes Wudang abritent de nombreux sanctuaires taoïstes, temples et monastères.

La chaine s’étend sur 400 km à la frontière entre le bassin du Fleuve Jaune et le bassin du Yangtze.

Haut lieu de pèlerinage, le Wudang Shan est de plus en plus apprécié par les voyageurs chinois et étrangers à la recherche de recueillement spirituel.

Une route bétonnée permet aujourd’hui d’accéder aux différents temples et monastères cachés dans la montagne. Cheminant le long de la montagne parmi une végétation dense, la route offre un paysage somptueux. Des bus serpentent la montagne pour vous mener directement aux plus beaux temples mais des sentiers de randonnées promettent également des promenades fantastiques.

53 édifices anciens et 9 sites architecturaux ont subsisté jusqu’à aujourd’hui et peuvent être découverts. Parmi les plus intéressants à visiter, arrêtez vous au Sanctuaire d’Or et au Sanctuaire de Bronze Ancien, bâtiments préfabriqués en bronze réalisés en 1307. La Cité interdite ceinte d’une muraille de pierres, datant de 1419, le Palais céleste pourpre, le Palais Nanyang, le Temple Fuzhen et la porte Zhishi-Xuanyue, construite en 1522 pour indiquer l’entrée des montages de Wudang sont à ne pas manquer lors de votre ascension. En plus de l’intérêt historique des complexes, certains d’entre eux offrent une vue époustouflante sur les sommets du Wudang Shan.

Certaines ascensions peuvent être assez difficiles mais vous permettra de faire de merveilleuses rencontre avec les locaux. Femmes, enfants et vieillards chargés empruntent ses sentiers et vous donneront le courage d’avancer. Vous pourrez également croiser des moines dans leur robe pourpre. Arrêtez vous dans les temples parfois laissé en ruine pour vous imprégner de la sagesse des lieux.

Les cinéphiles pourront peut être reconnaître quelques décors du célère film Tigre et Dragon tourné dans ces montagnes.

Lieu sacré pour le Taichi, vous pourrez observer quelques jeune disciples effectuer en cadence quelques enchaînements dans le calme de la montagne. Pour les plus curieux, il est possible de suivre quelques cours et s’essayer à quelques mouvements de cette majestueuse danse de combat.

En bus ou à pied, l’ascension des monts vaut le détour et sera une parfaite occasion de passer un séjour de recueillement dans un cadre sauvage, historique et culturel exceptionnel.

Climat           

Le climat est très changeant en toute saison. Pensez à prendre des vêtements chauds et de pluies en prévoyance.

L’humidité est très importante dans les montagnes, un parapluie peut également être apprécié.

Comment s’y rendre ?

La ville de Wudang Shan, au pied de la chaine de montagne est équipée d’une gare ferroviaire sur la ligne Wuhan-Chongqing.

Des bus desserve également la ville depuis Wuhan, Shiyan et Xiangfan.

Tarifs

Le tarif d’entrée s’élève à 140 RMB. 3 RMB sera demandé pour une carte et 2 RMB pour l’assurance.

Sanctuaire d’Or : 20 RMB
Palais céleste pourpre : 15 RMB
Téléphérique : Montée 80 RMB – Descente 70 RMB
Bus : 70 RMB