Province du Jiangsu

Fiche du Jiangsu

Carte de Jiangsu

Nom : Jiangsu

Capitale : Nankin

Nom chinois : 江苏

Statut : province

Population : 79 394 900 hab (2013)

Superficie : 102 600 km²

Doté des terres les plus riches de Chine et d’un paysage luxuriant, le Jiangsu, symbole de l’abondance agricole, fut longtemps appelé le « pays du poisson et du riz ». Cette province, située sur la côte orientale de la mer de Chine, est aussi l’une des plus densément peuplées et des plus prospères.

Sa proximité avec Shanghai fait de cette province une destination phare pour une petit weekend loin de l’agitation des grandes villes.

Histoire

Le Jiangsu est resté une province relativement mineure jusqu’à la dynastie Song (960-1279), période à laquelle il a pris son essor commercial grâce à l’ouverture du Grand Canal. Le sud prospéra alors grâce à la soie produit à Suzhou et à Yangzhou.

L’âge d’or économique se poursuivit sous la dynasties Ming et Qing, puis le sud du Jiangsu s’ouvrit à l’influence étrangère avec l’arrivée des Occidentaux en Chine dans les année 1840. Durant la rébellion des Taiping (1851-1864), ces derniers établirent leur capitale à Nankin, qu’ils rebaptisèrent Tianjing « capitale du Ciel« .

Le Jiangsu joua au XXe siècle un rôle politique de taille. Capitale des nationalistes, Nankin fut prise en 1949 par les communistes qui préférèrent diriger le pays depuis Pékin.

En raison de sa proximité avec Shanghai, la partie méridionale du Jiangsu bénéfice aujourd’hui d’une économie en pleine croissance, le nord accusant toujours un retard de développement.

Aujourd’hui

Jiangsu aussi appelé le « pays du poisson et du riz » est l’une des provinces les plus riches de Chine. La province est réputée pour ses nombreuses villes et villages sur l’eau offrant des balades en bateau agréables.

Les voies navigables du Yangzi (fleuve Bleu) et le Grand Canal jouèrent un rôle commercial de premier plan qui contribua à la prospérité du Jiangsu. Le Grand Canal traverse la région du nord au sud pour rejoindre le delta du Yangzi. Il était autrefois navigable de Hangzhou à Pékin, mais une grande partie est aujourd’hui envasée le rendant praticable qu’au sud de la province. Son parcours traverse plusieurs villes historiques, notamment les centres économiques animés de Suzhou et de Yangzhou. Axe commercial majeur, le Yangzi parcourt le sud du Jiangsu et relie Nankin à Shanghai.

Pour les amateurs d’histoire, la province a beaucoup à offrir. La ville cosmopolite de Nankin, qui fut jadis la capitale du pays, est particulièrement riche en musées et en sites prestigieux. Suzhou et Yangzhou sont renommées pour leurs magnifiques jardins, et tout autant célèbres pour la beauté de leur soie. Autre cité entourée d’eau, Wuxi est toute proche du pittoresque lac Taihu. Enfin, Tongli et Mudu, au bord des canaux, permettent de contempler, avant qu’ils ne disparaissent définitivement, tous les charmes de la Chine ancienne .

Jiangsu est une province riche en site touristique tant historiques que naturels ce qui en fait une destination de choix pour les voyageurs.

Climat

Si le Jiangsu connaît des étés chauds et humides (de mai à août), ses températures hivernales sont agréables (de décembre à février). Le brouillard peut parfois rendre la visibilité nulle, et la pluie très douce, recouvre alors le paysage d’un joli voile de brume. Le printemps (mars et avril) se pare de couleurs naturelles souvent éclatantes, mais il tombe aussi de fortes pluies.

La mousson est assez longue dans cette région (de mai à septembre) et la fin de l’été connait parfois quelques typhons

L’automne (de septembre à novembre) est la période la plus sèche et le meilleur moment pour visiter la région.

Comment se rendre dans le Jiangsu ?

Le Jiangsu est bien relié à toutes les grandes villes chinoises, tant par la voie aérienne au départ de Nankin que par de fréquentes liaisons routières et ferroviaires. Des ferries connectent Suzhou à Hangzhou, Nankin à Chongqing et à Wuhan.

Comment circuler dans le Jiangsu ?

Le réseau de bus est très efficace dans la province et relie la plupart des grandes villes entre elles.

Le train est aussi une bonne option sachant que les réservations des billets se font aujourd’hui très facilement aux hôtels ou agences de voyage.

Langues

La principale langue parlée dans le Jiangsu est le dialecte Wu dont on entend partout de nombreuses variantes.

Dans les régions proches du Shandong, on retrouve généralement le mandarin.

Que faire dans le Jiangsu ?

  • Gravir les 392 marches jusqu’au Mausolée de Sun Yat-Sen à Nankin.
  • Traverser le fabuleux lac Taihu en bateau et découvrir la beauté du lieu.
  • Se balader dans les jardins traditionnels de Suzhou où se combinent rocher, eau et pavillon anciens.
  • Voguer à travers les charmants villages d’eau tels que Tongli et Zhouzhuang.
  • Faire le point sur l’histoire de la Chine et du Jiangsu via les innombrables sites culturels et historique de la capitale comme le Mémorial du massacre de Nankin.

Le villes du Jiangsu