Nankin

Nom : Nankin
Nom chinois : 南京
Province : Jiangsu
Statut : Ville sous provinciale
Population : 8 004 700 hab.
Superficie : 6 598 km²

Nankin littéralement capitale du Sud est la capitale provinciale de Jiangsu. Nankin aussi appelée Nanjing fut une capitale impériale à plusieurs reprise ainsi que la capitale de la République de Chine.

La ville a sans conteste marqué l’histoire de la Chine et dévoile parmi ses grandes tours modernes, des vestiges du passé encore intacts. Cette empreinte historique suffit à elle seule à définir Nankin comme une destination de choix lors d’un voyage en Chine.

Histoire

Des sites et objets préhistorique auraient été retrouvé dans le région de Nankin prouvant qu’elle était habitée il y a 5 000 ans.

Son histoire tracée remonte néanmoins à la période des Royaume Combattants (453 av J.C – 221 av J.C) lorsqu’elle fut au centre de plusieurs conflits.

En 229, Nankin est devenue une capitale du Royaume de Wu, alors nommée Jiankang. Elle fut la capitale de la Chine du Sud jusqu’à ce que la dynastie des Sui réunisse la Chine et détruise toute la ville. Nankin fut ensuite reconstruite pendant la dynastie Tang et fut de nouveau une ville prospère et capitale avant de sombrer petit à petit dans l’oubli.

En 1368, la dynastie Ming établit de nouveau leur capitale à Nankin lui donnant pour la première fois le nom de Capitale du Sud, Nanjing. La ville fut alors agrandie et fortement consolidée avec une muraille que l’on connait toujours aujourd’hui.

Cette remontée glorieuse fut néanmoins de courte durée. En 1420, Nankin perdit son titre lorsque Yongle, troisième empereur Ming transféra la capital à Pékin.

Les guerres de l’Opium au 19è siècle amenèrent les britanniques à Nankin où fut signer le célèbre traité de Nankin (1842) visant à ouvrir certains port chinois au commerce étrangers et offrant Hong Kong aux britanniques.

Un peu plus tard en 1853, les Taiping établirent leur capitale à Nankin sous le nom de Tianjing signifiant « capitale du ciel ». Une année plus tard, la ville fut assiégée par l’armée Qing et les Taiping massacrés.

En 1912, la révolte de Sun Yat-sen renversa la dynastie Qing et fonda la République de Chine avec comme capitale Nanjing.

En 1937, la ville subit des atrocités lorsque l’armée japonaise s’empara de Pékin et bombarda Nankin qui était alors la capitale officielle. La violence de cette bataille conduis au massacre de centaine de milliers de civils et soldats et pris le nom tristement célèbre du « Massacre de Nankin« .

Le 23 avril 1949, l’Armée Populaire de Libération conquit Nankin, mettant officiellement un terme à la République de Chine. Depuis, la ville est devenue la capitale provinciale du Jiangsu.

Aujourd’hui

Capitale de la province du Jiangsu et ancienne capitale de nombreuses dynasties et de la République de Chine, Nankin est aujourd’hui une grande ville moderne marquée par un passé hors du commun.

La ville s’étend sur la rive sud du Yangtsé et présente des boulevards et rues arborés, de grands immeubles modernes et chics, des tours vertigineuses parmi des parcs à la végétation dense, de cours d’eau et de lacs. Le charme qui mêle modernité à l’ancien lui procure le statut de l’une des villes chinoises les plus agréables.

Nanjing a laissé son empreinte dans l’histoire de la Chine et dévoile à ses visiteurs des vestiges ayant eu un rôle important pour la création de la ville.

Visiter Nankin en retraçant son histoire est tout à fait possible tant les sites sont nombreux. La montagne pourpre ou mont Zijin est un grand parc boisé qui regroupe à lui seule une grande quantité de sites historiques. Parmi ceux les plus intéressants, retrouvez le mausolée de Sun Yat-sen à son sommet ou le tombeau Ming Xiaolin (tombeau de l’empereur Hongwu) à flanc de falaise.

La muraille de Nankin, la plus ancienne muraille urbaine du monde qui subsiste encore, construite par les Ming, témoigne du caractère combattant de la ville à l’époque. Vous pourrez y admirer les grandes portes fortifiées perçant les murs en plusieurs points stratégiques. Continuez ensuite au temple Jiming, l’un des édifices bouddhistes les mieux conservés de Nankin et aux ruines du palais Ming.

Pour comprendre d’avantage la riche histoire de Nankin, la ville possède plusieurs très beaux musées : le musée de Nanjing présente des reliques datant du néolithique dans un bâtiment au style architectural typique des temples Ming. Le musée historique des traités de Nankin retrace, par des photos ou coupures de presse, l’histoire des traités. Puis, le mémorial du massacre de Nankin témoigne des atrocités subies par la population pendant l’occupation japonaise en 1937.

Pour ceux qui souhaitent faire une pause dans la découverte des monuments historiques, Nanjing dispose de jolis jardins et propose d’agréables balades le long de la rivière Qinhuai ou près du lac Mochou par exemple.

Nankin est aussi célèbres pour sa grande université qui est l’une des plus anciennes du monde. Cette université prestigieuse accueille chaque année des milliers d’étudiants étrangers.

Nankin est une ville à ne pas manquer et promet un séjour riche en découverte pour ses voyageurs.

Climat

Nankin a un climat subtropical humide influencé par la mousson asiatique. Les quatre saisons sont distinctes, avec un fort taux d’humidité tout au long de l’année, des étés très chauds et humides, des hivers froids et humides, et entre les deux, des printemps et automnes agréables.

A l’instar de Chongqing et Wuhan, Nankin est considéré comme l’un des trois fours de la Chine.

La température annuelle moyenne s’élève à 14.46°C. En janvier, le mois le plus froid, la température moyenne est enregistrée à 2.4°C tandis qu’en juillet, le mois le plus chaud, la température moyenne est de 27.8°C.

La mousson a lieu en été de juin à aout, il est donc déconseillé de se rendre à Nankin pendant cette période. De plus la chaleur y est étouffante ce qui peut être très désagréable pour les visites.

Les meilleures périodes pour un voyage à Nankin sont en mai, septembre, octobre et novembre où la météo est très agréable et favorable à la découverte de la ville.

Comment s’y rendre ?

Avion

L’aéroport de Nanjing (l’aéroport international de Lukou) sert à la fois des vols nationaux et internationaux.

L’aéroport possède actuellement 85 routes vers des destinations nationales et internationales, qui comprennent le Japon, la Corée, la Thaïlande, la Malaisie, Singapour, Hong Kong, les USA et l’Allemagne.

Des vols réguliers relient également Nanjing à toutes les grandes villes chinoises.

Train

Nanjing est un nœud ferroviaire important en Chine orientale. Nankin se situe sur la ligne Pékin-Shanghai desservie par de nombreuses destinations et constitue un arrêt très prisé.

D’autres trains express et lents desservent la ville depuis Hangzhou, Guangzhou, Suzhou et d’autres villes des provinces voisines.

Bus longue distance

Nankin compte 7 gares routières longue distance reliées à de nombreuses villes chinoises dont Shanghai, Heifei, Huangshan, Hangzhou, Suzhou, Wuxi, Yangzhou…

Bateau

Des ferries font quotidiennement la navette entre Nankin et Shanghai. D’autres remontent le Yangzi jusqu’à Wuhan ou Chongqing.

Comment circuler dans Nankin ?

Nankin bénéficie d’un métro relativement récent et efficace qui traverse la ville de part et d’autres et dessert les principaux quartiers.

Des bus et taxis sillonnent les rues. Des lignes de bus touristiques ont été mises en place pour desservir les principaux points d’intérêts.

Que faire à Nankin ?

  • Se réserver une journée à la montagne pourpre pour découvrir tous les édifices historiques qu’elle renferme.
  • Retracer l’histoire de la ville au musée historique de Nankin et au mémorial du massacre de Nankin.
  • Marcher dans les pas des Ming sur les remparts de la cité Ming.
  • Visiter le temple Confucius, le temple Jimin.
  • Se balader autour du lac Qinhuai.

Retrouvez toutes les attractions de Nankin.