province du Jiangxi

Fiche du Jiangxi

Carte du Jiangxi

Nom : Jiangxi

Nom chinois : 江西 (jiāngxī)

Statut : province

Capitale : Nanchang

Population : 45 221 500 hab. (2013)

Superficie : 166 900 km²

Le Jianxi est une province située au centre-sud de la Chine traversée par la rivière Gan et bordée au nord par le fleuve Yangzi. La province offre une grande variété de divertissements pour les voyageurs entre ses sites historiques reconnus et la beauté de sa nature.
Le Jianxi compte sur son territoire 2 sites inscrits au patrimoine de l’Unesco : Le parc national de Lushan, le Parc national du mont Sanqingshan. La beauté sauvage de ses montagnes brumeuses et les lacs d’eau douce enchanterons tous les touristes en quête de nature.

Jiangxi recueille également la capitale de la porcelaine, Jingdezhen parfait pour dénicher de magnifiques vases authentiques.

Histoire

A partir du VIIe siècle, la construction du Grand Canal (qui reliait les principaux cours d’eau) ouvrit les région du Sud-est et fit du Jiangxi un carrefour important sur la route marchande venant du Guangdong. Le développement des industries, comme les mines d’argent et la culture du thé, donna naissance à une classe de négociants aisés.

Au XIXe siècle, l’importance de la route du Jiangxi à Guangzhou décrut avec l’ouverture des ports côtiers aux navires étrangers, qui entraîna le déclin du commerce chinois.

Parmi les plus célèbres enfants du pays figure l’écrivain anglais Mervyn Peake (1911-1968), connu pour son roman fantastique, la trilogie de Gormenghast.

Aujourd’hui

Rendue célèbre par les porcelaines brillantes sorties des fours impériaux de Jingdezhen, le Jiangxi est aussi entré dans la légende contemporaine en tant que point de départ de la Longue Marche révolutionnaire.

Cela suffit parfois à laisser au second plan les sites naturels pourtant exceptionnels de la province. Suspendu au cours moyen et inférieur du Yangzi, le Jiangxi occupe l’un des plus importants bassins hydrographiques de Chine. Le plus grand lac d’eau douce du pays, le lac Poyang (Poyang Hu) fournit la majeure partie de l’eau potable du Sud-est et de Hong Kong. Plus de 2 400 rivières et lacs d’une importance écologique capitale émaillent la province dont 60% sont recouverts de forêts. Un paysage de montagnes et de collines complète ce tableau rural d’une incroyable beauté.

Lushan et Jinggangshan sont réputées pour leur panorama montagneux, qui attire les vacanciers en foule. Mais l’apothéose de plusieurs jours d’exploration ébahie vous attend dans le nord-est de la province, du côté de Wuyuan. Les anciens villages de cette région, prolongement géographique et culturel de la magnifique province de l’Anhui, offrent l’un des plus beaux spectacles de Chine. Ces paysages vous laisseront le souvenir magique de ruisseaux scintillants, qu’enjambent des ponts en pierre et en bois.

Même Nanchang, la capitale bouillonnante de la province, est ceinturée de vieux villages traditionnels (Luotiancun par exemple), où il fait bon respirer un peu d’air pur au plus profond des paysages champêtres de la Chine ancienne.

Climat

Le centre-nord du Jiangxi, situé dans la plaine du Gan Jiang, affiche un climat subtropical avec quatre saisons. L’été (principalement en juillet), les températures moyennes peuvent monter jusqu’à 30°C. Les habitants de la région affluent donc vers les montagnes qui enserrent la plaine afin de fuir la chaleur.

En hiver, les températures moyennes oscillent entre 3°C et 9°C du nord au sud.

Les précipitations annuelles s’avèrent en générale plus importantes dans le nord-est et atteignent 120 à 190 cm. La saison des pluies se concentre d’avril à juin.

Comment se rendre dans le Jiangxi ?

Les principaux sites sont reliés entre eux par un nombre croissant de grands axes. Nanchang et Jingdezhen possèdent un aéroport.

Les liaisons ferroviaires permettent d’accéder à la plupart des grandes villes, d’où partent des bus pour les provinces voisines comme le Guangdong, le Hunan, Hubei, Anhui et Zhejiang.

Langues

La plupart des natifs du Jiangxi parlent l’une des innombrables variantes locales du gan, un dialecte dont le nom est aussi l’abréviation de la province. Ceux qui connaissent le cantonais remarqueront des similitudes avec ce dialecte du Guangdong, surtout dans le sud du Jiangxi.

Que faire dans le Jiangxi ?

  • Remonter le temps en sillonnant les anciens villages autour de Wuyuan.
  • Admirer les pics de granites de Sanqingshan, l’un des parcs nationaux les plus sous-estimés de l’Est de la Chine.
  • Découvrir le centre culturel taoïsteoubliéau
  • Échapper à la grisaille urbaine deNanchangdans les ruelles traditionnelles de
  • Assister au spectacle surnaturel des brumes éthérées du mont Lushan.

Les Villes de le Jiangxi