Changbai Shan

Le massif du Changbai s’étend de la province de Jilin en Chine jusqu’à la frontière nord-coréenne et abrite la plus grande réserve naturelle de Chine.

Histoire

La réserve naturelle de ChangbaiShan fut créée en 1960 et intégrée au programme sur « L’Homme et la Biosphère » (MAB) de l’Unesco.

Le Mont Changbai aussi appelé le Mont Paektu aurait connu sa dernière grande éruption en 946. Depuis, quelques petites coulées auraient été enregistrées notamment en 1668, 1702, 1898 et 1903.

Depuis 1999, le volcan fait l’objet de fortes surveillances. En 2002 et 2006 une activité importante et de microséismes ont été enregistrés.

La Réserve naturelle de Changbai Shan

Au confins du Nord de la Chine près de la frontière avec la Corée du Nord, s’étend la réserve naturelle du Changbai Shan. Tel un mont solitaire, loin de toute agitation urbaine, ce volcan pas tout à fait endormi est à présent recouvert d’un lac aux eaux cristallines.

Ce paysage tout droit sorti de vos rêves fascine tous les voyageurs qui s’y aventure. La réserve s’étend sur plus de 2000 km², formée d’épaisse forêts, de cascades, de lacs et de montagnes. Le point culminant du parc se trouve être le mont Changbai (Paektu) avec 2 744 mètres d’altitude.

302 espèces d’animaux ont été recensées au sein de la réserve dont le léopard des neiges, le tigre de Sibérie, le chevreuils d’Asie, l’ours noir, le lynx d’Eurasie,  l’aigle royal… Certaines de ces espèces sont en voix de disparition tandis que d’autre sont en recrudescences comme les écureuils.

Mont Changbai

Le Changbai Shan aussi appelé le Mont Paektu en coréen est un volcan situé à cheval entre la Chine et la Corée du Nord.

Le mont abrite une faune et une flore très variée. A basse altitude, la végétation est très dense formée principalement de bouleaux et de pins mais au dessus des 2 000 mètres, elle commence à se raréfier, soumise à des conditions météorologiques capricieuses. Les animaux qui l’habitent n’ont pas de mal à se cacher de la vue des visiteurs tant le parc est immense mais certains pourront peut être avoir la chance d’immortaliser un Léopard ou un lynx pendant leur quête de nourriture.

Du côté chinois, la montagne est parfaitement aménagée pour les touristes avec des plateformes d’observations, et un téléphérique pour se rendre au lac céleste. La vue sur le lac nichée au cœur de montagnes enneigées est surprenante voir presque irréelle tant la beauté des lieux est à couper le souffle. Son sommet qui domine la réserve à 2 744 mètre d’altitude vous dévoilera également une vue panoramique imprenable sur les pics voisins.

Il est possible d’y parvenir par l’entrée Nord ou l’entrée Ouest séparée par 100 km d’une nature enchanteresse.

Lac Céleste

Le lac céleste se trouve à plus de 2 100 mètres d’altitude, logé dans le cratère volcanique du Changbai Shan. Tel un émeraude, le lac avec son eau d’un bleu profond est devenu le joyaux de Changbai Shan. Le lac s’étend sur une longueur de 5 km et sur 3 km de large avec une profondeur maximum impressionnante de 384 mètres.

Le lac, gelé en hiver, alimente une immense chute d’eau lorsque les beaux jours reviennent. Il devient par conséquent la source direct de la rivière Erdaobai.

Près de ces chutes se trouve des sources chaudes naturelles aux vertus médicinales. Un établissement thermal est d’ailleurs installé afin de profiter des bassins.

Versant Nord

Plus empruntée, l’entrée du versant nord permet de rejoindre facilement le lac céleste en passant par les cascades et les sources chaudes. Il est possible de faire une première partie en 4×4 puis de monter en téléphérique.

A une dizaine de kilomètres de l’entrée, la forêt souterraine (Dixia Senlin) offre de belle randonnées parmi une végétation verdoyante. Le sentier vous mènera à un cratère boisé sympathique.

Versant ouest

Beaucoup moins fréquenté que le versant nord, il permet également de rejoindre le lac céleste.

L’intérêt d’emprunter ce côté se trouve dans la découverte du Canyon de Changbai Shan. A travers une forêt luxuriante, vous pourrez non sans mal contempler ces impressionnantes formations rocheuses qui s’étendent sur 70 km de long.

Climat

Quelque soit la saison, le climat peut très vite varier d’une heure à l’autre surtout en altitude.

Même si le temps est propice à la randonnée, des vents violents ou de fortes pluies peuvent intervenir sans prier garde et faire chuter les températures d’une dizaine de degrés.

Quelque soit la saison, il fait toujours très froid au sommet avec une moyenne annuelle de -8.3°C. En été la moyenne monte tout de même à 10°C mais à l’hiver elle chute fortement et avoisine les -24°C.

Le lac céleste est gelé de la mi-octobre à la mi-juin.

La meilleure période pour visiter le parc naturelle de Changbai Shan est de mai à octobre.

Comment s’y rendre

L’accès à la Réserve naturelle de Changbai Shan peut se faire depuis Er dao bai he.

Avion

Un aéroport a ouvert ses portes en 2008 pour desservir Baishan et la Réserve Naturelle de Changbaishan.

L’aéroport Changbaishan est desservi par des vols depuis Pékin, Guangzhou, Tianjin, Shanghai, Changchun, Chengdu, Dalian et Shenyang.

Train

Il existe plusieurs gares ferroviaires non loin de Changbaishan.

La gare de train Baihe : Située dans la petite ville de Er Dao Baihe, la station accueille des trains depuis Changchun, Shenyang, Jilin, Tonghua…

La gare ferroviaire de Antu : Située à 160 km de Er Dao Baihe, il faut compter environ 3 heures de route pour rejoindre Changbaishan. La gare de Antu est desservie par des trains depuis Shenyang, Changchun, Jilin, Harbin, Dalian, Pékin et d’autres villes de la province.

Bus longue distance

Les bus longue distance arrivent à Erdai Baihe depuis Changchun, Jilin, Antu, Yanji, Dunhua. De là il faut prendre un second bus ou une voiture pour vous conduire à l’entrée du Changbai Shan.

Comment circuler dans la réserve naturelle de Changbaishan ?

Des bus réguliers permettent de relier la ville Baihe à l’entrée du versant Nord.

Pour se rendre à l’entrée du versant ouest, il est conseillé de prendre un taxi. A l’été il existe un bus qui relie la gare de Erdao Baihe à l’entrée ouest.

Une fois les entrée passées, vous pouvez emprunter des 4×4, des navettes et des téléphériques pour vous conduire aux points clés.

Tarifs

Tarif pour l’entrée du parc : 125 RMB
Tarif pour le bus : 85 RMB
Tarif pour le bus qui mène au sommet de la montagne : 80 RMB