Ji'an

Nom : Ji’an
Nom chinois : 乌鲁木齐 (ئۈرۈمچى)
Province : Jilin
Statut : Ville District
Population : 236 014 hab.
Superficie : 3 408 km2

Ji’an est une petite ville agréable face à la Corée du Nord sur les rives de la rivière Yalu dans le Jilin. A ne pas confondre avec Ji’an de la province du Jiangxi, cette petite ville frontalière est classée au Patrimoine mondial de l’Unesco pour ses grande pyramides et ses ruines du royaume Koguryo.

Ji’an mérite qu’on s’y arrête au moins une journée pour sa singularité et son ambiance agréable.

Histoire

Au cours de la dynastie des Han de l’ouest, Ji’an était gouvernée par la commanderie Xuantu. En l’an 3, le royaume Koguryo établi sa capitale à Ji’an et fut renommée la Forteresse Gungnae. La ville fut donc pillée à de nombreuses reprises jusqu’à ce que Gwanggaeto le Grand prenne le pouvoir et agrandisse le territoire du royaume Koguryo.

La capitale fut déplacée à Pyongyang en 427 par le roi Jangsu. La forteresse Gungnae tomba en 666 peut avant la chute du Royaume Goguryo.

La ville de Ji’an fut par la suite un centre administratif de plusieurs états et dynasties dont les Ming et Qing.

En 2004, Ji’an est classé au Patrimoine mondial de l’Unesco pour ses vestiges historiques du temps du Royaume Koguryo.

Aujourd’hui

Ji’an mérite qu’on s’y arrête lors d’un voyage dans le Jilin. Cette petite bourgade abrite de nombreux vestiges historiques uniques que l’on ne rencontre pas en Chine.

Le grand intérêt d’un voyage à Ji’an est de visiter les sites des ruines de Koguryo qui se trouvent légèrement en dehors de la ville. La tombe du général, qui est l’une des plus grandes structures pyramidales de la région, s’élève à 12 mètres de haut. Entourée de collines verdoyantes, la tombe promet une visite des plus singulières.

Pour continuer dans votre découverte des vestiges de Ji’an, rendez-vous à la stèle de Haotaiwang. Cette pierre tombale de 6 mètres de haut, gravée de 1 775 caractères chinois, commémore les faits du roi de Koguryo, connu sous le nom de Haotaiwang. D’autres tombes parsèment les environs de la stèle.

En plus d’être une ville historique, Ji’an séduit ses visiteurs par ses nombreux parcs et jardins entretenus et ces rues arborées.

Le parc national forestier du mont des cinq filles, à une vingtaine de kilomètres du centre ville, culmine à 1 337 mètres. Le parc abrite quelques sentiers parfaits pour des promenades en pleine nature.

N’hésitez pas non plus à faire un tour au musée de Ji’an qui expose 11 000 reliques de l’ère Koguryo. Il vous en apprendra un peu plus sur l’histoire de la ville et du royaume Koguryo.

Climat

Ji’an est sous l’influence d’un climat continental humide avec des longs hivers froids et des étés chauds et humides. La température moyenne à l’année ne s’élève qu’à 7.16°C avec une moyenne en janvier de -12.3°C et en juillet de 23°C.

Les plus fortes précipitations sont enregistrées entre juin et juillet.

Comment s’y rendre

Ji’an n’est pas la ville la plus facile d’accès, il faudra passer par la ville de Tonghua, Shenyang ou Dandong dans le Liaoning.

Train

Deux trains réguliers permettent de relier quotidiennement Tonghua à Ji’an. Il vous faudra compter environ 2h30 à 3h de trajet.

Bus longue distance

La gare de bus longue distance de Ji’an est desservies par des bus en provenance de Tonghua, Dandong, Shenyang er Huanren.

Comment circuler à Ji’an

La ville se parcourent aisément à pied. Il vous faudra prendre un taxi pour vous rendre aux différents sites d’intérêts.

Que faire à Ji’an ?

  • S’introduire à la culture du royaume Koguryo au musée de Ji’an.
  • Partir sur les traces des pyramides de Koguryo à la tombe du général et la stèle de Haotaiwang.
  • Se mettre au vert le temps d’une petite randonnée dans le parc forestier du mont des cinq filles.