Xilamuren

Situé près de la ville de Baotou, la steppe de Xilamuren aussi appelée « eau jaune » en mongol est la steppe touristique la plus proche de Hohhot soit à environ 90km au le nord.

La réputation de la prairie est faite surtout pour son climat tempéré en automne et en été. Avec des paysages pittoresques et des températures fraîches et agréables, la praire représente la plus belle attraction de la région autonome de la Mongolie intérieure.

Histoire

Première prairie d’attraction ouverte aux touristes dans la ville de Hohhot, la prairie Xulamuren fut aménagée près d’un temple bouddhiste appelé Puhui d’où sa nomination connue par tous « Zhaohe ».ee

Construit en 1769 sous la dynastie Qing, le temple servit de résidence temporaire pour les six bouddhas vivant à Xilituozhao. Ils logèrent dans le temple pendant leur long pèlerinage.

Au début, la prairie fut tout simplement une plaine isolée où les bergers nomades gardaient leurs troupeaux. Grâce aux efforts du gouvernement mongol, le site est devenu aujourd’hui un endroit pittoresque bien connu par les touristes. Des installations modernes pouvant accueillir près de 2 500 invités ont été installés pour accueillir foule qui s’y rend lors de chaque festivités.

Les steppes de Xilamuren

Couvrant une superficie de près de 1 000km², la steppe de Xilamuren est une vaste prairie qui s’étend à perdre de vue. Elle promet aux visiteurs qui apprécient les beaux paysages naturels de découvrir le vaste panorama formé de collines ondulantes et de steppes luxuriantes.

Diverses festivités sont organisées dans la prairie pour commémorer et perdurer les traditions mongoles. C’est le moment idéal pour explorer la prairie et participer aux diverses activités et cérémonies. Son climat agréable favorise les activités en plein air tout en profitant du paysage naturel qui vous entour.

La foire du Naadam qui se déroule tous les ans en été à la fin de moi de juillet, promet une expérience unique et attrayante. Elle vous permet, à travers les activités culturelles et sportives ainsi que les apparats typiquement mongols, de cerner les valeurs réelles de la culture mongole. De nombreux divertissements culturelles et sportifs auront lieux sur le site comme la lutte, les courses de chevaux et le tir à l’arc. C’est une occasion pour les nomades de montrer leur compétence. Une véritable compétition se met en place tenteront très vite les visiteurs à participer aux jeux.

La prairie abrite environ 62 yourtes et promettent des nuits insolites inoubliable en plein steppe. Les yourtes mongoles sont de véritables symboles de la tradition nomade. Faites modestement avec de la laine de mouton comprimé et des bois grillagés, elles sont très appréciées des visiteurs qui se logent ici pour la nuit. Vous pourrez profiter des feux de camp organisé par les locaux, goûter des plats traditionnels tout en apprenant les pas de danse mongols accompagnés par des instruments de musique très connu dans la région comme le Matouqin.

Lors de votre visite de la prairie, vous remarquerez le temple bouddhiste construit sur la rive de la rivière Xilamuren. Composé de 3 salles, décoré par des poutres peintes, le temple affiche un édifice splendide autrefois camp de refuge pour les six bouddhas vivants.

Comment s’y rendre

Vous pouvez prendre les bus qui partent de la gare routière de Hohhot à 7h50 pour Xilamuren et retourne à la capitale provinciale à 15h00.

Des taxi à la journée propose également des courses de Hohhot jusqu’aux prairies.

Horaires et tarifs

Le frai d’admission s’élève à 60RMB.

La prairie est ouverte tous les jours.