Hexigten
Le Parc de Hexigten est un site touristique et naturel de grande envergure non loin de Chifeng en Mongolie Intérieure. Ce parc vous propose des paysages diversifiés des plus extraordinaires.

Il est célèbre auprès des voyageurs pour ses huit zones naturelles éparpillées dans toute la région. Elles se composent en effet de paysages très variés et géologiquement très différents d’où leur intérêt. Si votre circuit passe en Mongolie Intérieure, ne manquez pas de découvrir la richesse de ce parc époustouflant.

Histoire

Le Géoparc de Hexigten fut nommé « Géoparc national de Chine » par le Ministère des Terres et des Ressources le 10 décembre 2001, et fut désigné « Géoparc mondial » par l’UNESCO le 11 février 2005. Aujourd’hui, il se classe deuxième parmi les géoparcs nationaux approuvés par ces deux grandes entités. Celui-ci renferme également une longue histoire, une grande nuance de culture nationale et un patrimoine culturel important.

Le parc naturel de Hexigten

Le parc s’ouvre sur une superficie totale de 1750 km² qui est divisée en 8 secteurs composés de structures géologiques différentes comme les reliefs volcaniques, les reliefs glaciaires, la forêt de pierre ou encore les sources thermales.

Hexigten est un parc unique en son genre. Pendant votre visite, vous serrez ébahi par ses merveilleux paysages et son cadre géologique particulier.

Sur les rives de la rivière Xilamulun, vous pourrez admirer différents témoins de l’histoire et des peuples y ayant vécus et profiter de la beauté de la Grande Muraille de Chine qui serpente les montagnes.

Les structures géographiques qui font la réputation de ce parc sont principalement les reliefs de glace de Huangangliang, la forêt de pierres d’Arshihaty, les paysages volcaniques du lac Dali Nur, et les prairies. Tous, formés pendant la période quaternaire, à environ deux millions d’années de cela, se dévoilent sous vos yeux intacts à travers de splendides tableaux.
Le parc regorge aussi de belles sources thermales, plusieurs montagnes et vallées devenus le foyers de nombreuses espèces animales et végétales rares.

La découvertes du parc naturel de Hexigten promet une visite pleine de surprise et d’ébahissement.

La Forêt de granit Arshihaty
Cette forêt de granit se trouve au Nord du parc. Elle est formée de colonnes de pierres créées naturellement par les cycles glaciaires ainsi que par l’érosion des sols. Son nom « Ashihatu » lui vient du mongol qui signifie « pics escarpés« .

Certaines pierres portent aujourd’hui des surnoms comme château de lune ou aigles aux ailes repliées. Le paysage presque surnaturel qui se déploiera devant vous, vous laissera sans voix.

Les reliefs de granit de Qingshan
La zone Qingshan est un secteur du parc tout à fait spectaculaire formé de roches en granit creusées. La zone s’étend sur près 2km² et contient pas moins de 300 nids dont la taille moyenne mesure environ 50 centimètres.

Les fosses rondes formées à même la roche ressemble à de géants nids de poules dans lesquelles vous pourrez observer des petits coins d’eau et des pousses d’herbes et autres végétations.

Le Lac de Dali Nur

Les paysages volcaniques du lac Dali contiennent une immense réserve naturelle. Il est compté comme le deuxième plus grand lac de Mongolie Intérieure avec une superficie estimée à 240km².

Le lac est parsemé de petits îlot qui se trouvent être d’anciens volcans. Sa rive du nord-ouest se dévoile sous un plateau de basalte parsemé de quelques volcans endormis. La zone est le foyers d’une faune et d’une flore protégées très variée.

Le Mont Huanggangliang

Ce mont est le plus haut sommet de la chaîne de montagnes volcaniques du Grand Khingan avec une altitude de 2 029 mètres.

Sur le flanc de la montagne, entre 1 500 et 1 700 mètres d’altitudes se trouvent des zones de pergélisol, c’est-à-dire une zone sur laquelle une partie du sol se trouve en permanence sous une couche de glace issue de la dernière période glaciaire.
Les sources thermales Reshuitang
Les sources d’eau chaude se classent parmi les lieux prisés des touristes en voyage au parc de Hexigten. Cette zone se trouve dans la partie Est du parc et permet de faire une bonne cure de repos en profitant des bienfaits des sources d’eau chaudes naturelles.

La zone pittoresque des cirques quaternaire de Pingdingshan

Les cirques glaciaires de Pingdingshan sont des vestiges de la succession de périodes glaciaires au sud-est de la bannière Hexigten. La présence de ces cirques glaciaires dans Hexigten sont une preuve importante pour l’histoire glaciaire du nord de la Chine.

Gorge de Xilamuren

La rivière Xar Moron ou Xilamuren s’écoule vers le nord-est de la Bannière Hexigten.

Les alentours de la rivière étaient autrefois habités du peuple Khitan. Au sud-ouest du parc la rivière forme un grand canyon impressionnant.

Désert Hunshandak

Les terres ensablées de Hunshandak font partie des quatre plus grands terrain sablonneux de Chine couvrant une superficie de 53 000 km2. Cette région est aujourd’hui considérée comme une zone écologique sensible subissant de plein fouet la désertification rapide à cause du surpâturage. La portion de Hunshandak occupée par les dunes de sable est passée de 2% à 33% entre 1960 et 2000.

Meilleur période pour s’y rendre ?

Si vous souhaitez visiter le parc Hexigten, il est tout à fait primordial de se renseigner au préalable sur le climat de la Mongolie Intérieure.

Les saisons idéales pour faire une visite du parc sont en mois de Juin, Juillet, Août, Septembre et Octobre.

Le printemps peut être une agréable saison pour se rendre au parc et profiter de la fraicheur des plantes et des fleurs qui se réveillent tranquillement de leur hibernation hivernale. Les animaux sont également plus visible en cette période et avec un peu de chance, vous pourrez apercevoir quelques bébés. A l’automne, les températures baissent légèrement mais le parc se nappe d’un voile oranger le plongeant dans un décors fantastique.

L’hiver est relativement long et s’accompagne de blizzard et de tempêtes sous un froid glacial.