Ordos

Nom : Ordos
Nom chinois : 鄂尔多斯市
Province : Mongolie Intérieure
Statut : Ville Préfecture
Population : 1 280 000 hab.
Superficie : 87 428 km2

Ordos est une ville de la Mongolie Intérieure. Située dans le district de Dongshen au nord de Baotou, Ordos est aussi une ville nouvelle qui a été érigée dans le but de devenir LA ville moderne de Mongolie Intérieure à l’instar de Hong Kong.

La ville d’Ordos est unique et vous laissera une étrange impression de ville désertée. Rien que pour son authenticité, elle mérite qu’on s’y arrête avant de partir sur les traces de Gengis Khan et son Mausolée.

Histoire

Ordos est à l’origine (siècle avant J.C) une ancienne cité utilisée comme point de contrôle pour l’accès aux pâturages des peuples nomades turco-mongols. La ville fut ensuite recolonisée par les chinois en 127.

Son nom lui vient du clan Ordos qui était à l’époque chargée de protéger le Mausolée de Gengis Khan, fondateur de l’empire mongol.

La ville nouvelle d’Ordos

Avec l’aide du gouvernement et de gros investisseurs chinois, une toute nouvelle ville du même nom fut construite à quelques kilomètres de l’ancienne cité. Cette nouvelle ville érigée dans les années 2000 est aujourd’hui considéré comme l’une des plus grandes villes fantômes du monde en raison de sa très faible population.

En 2009, un grand nombre de quartiers et de bâtiments étaient encore en construction ou laissé à l’abandon faute d’investissements. L’estimation de la population fut alors revues à la baisse et 300 000 personnes sont attendues pour 2020 au lieu d’un million.

Des mesures ont été apportées pour inverser la balance. Les salaires des ouvriers seraient semble-t-il légèrement supérieure à la moyenne nationale, des écoles et universités attirent aujourd’hui de plus en plus de jeune mais les prix de l’immobilier ne cessent lui de grimper. On compterai en 2015 près de 100 000 habitants.

Aujourd’hui

Une visite de la ville d’Ordos au centre d’un environnement désertique deviendra très vite une expérience à part entière qui diffèrera fortement de ce que vous rencontrerez lors de votre voyage en Mongolie Intérieure. Cette ville nouvelle et moderne n’est pas surnommée la ville fantôme sans raison.

Ses hauts buildings flambants neufs, ses grandes avenues, ses parcs et places publics sont complètement désertées plongeant la ville dans une atmosphère étrange aux allures de décors de film hollywoodien à la The Walking dead ou Je suis une légende . Les prix de l’immobiliers y étant trop élevé, la population locale préfère s’installer dans l’ancienne ville.

Les centres commerciaux s’étalant sur plusieurs étages sont à l’image de la ville, neufs et déserts. Les boutiques entassent des articles contrefaits sous la poussière et les commerçants patientent sagement dans l’attente d’un client. La visite de la ville devient très vite surréaliste ce qui en fait une attraction hors du commun.

Malgré la modernisation et l’envie de faire de cette ville un « mini Hong Kong », Ordos est désireuse de tenir des engagements environnementaux. A cet effet, elle aurait planté des milliers d’arbustes afin de faire reculer la désertification.
« Voir l’article de la désertification »

La ville s’est également engagé dans l’emploi de panneaux solaires et d’ampoule à basse consommation. Les bus et taxis de la ville fonctionnent pour la plus part au gaz naturel et à l’électricité réduisant ainsi la pollution au gaz d’échappement.

La ville d’Ordos est le point de départ parfait pour se rendre au Mausolée de Gengis Khan, un édifice impressionnant, lieu sacré pour tous les mongols qui se dresse au milieu de nulle part.

De là, il est également possible de se rendre au désert de Kubuqi qui se trouve entre Baotou et Ordos. Le désert de Kubuqi attire les visiteurs pour ses dunes de sable chantant et pour les différentes activités proposées sur place.

Ordos renferme également le musée de la culture mongole ainsi qu’une grande bibliothèque.

Climat

Comme à Baotou, le climat présent à Ordos est influencé par son environnement aride. Au printemps, les tempêtes de sable sont assez fréquentes et à l’hiver les températures chutes fortement avec des températures moyennes avoisinant les -10°C en janvier.

L’été et l’automne sont les meilleures périodes pour visiter Ordos et se rendre compte de la singularité de la ville.

Comment s’y rendre

Avion

L’aéroport de Ordos situé au sud-est de la ville nouvelle propose des liaisons avec de nombreuses grandes villes chinoises comme Pékin, Shanghai, Xian, Gangzhou, Harbin, Kunming, Hangzhou ou encore Hohhot.

Train

Ordos dispose de quatre stations ferroviaires qui se trouvent sur les lignes entre Baotou et la province du Shanxi.

Bus longue distance

Des bus depuis Hohhot et Baotou desservent la ville de Ordos et ses alentours.

Comment circuler à Ordos

Des lignes de bus permettent de parcourir la ville. Deux d’entre elles qui fonctionnent au gaz naturel sont gratuites.

Les taxis roulent également au gaz naturel.

La ville peut facilement être parcouru en vélo grâce aux bornes de vélo en libre service et aux pistes cyclables qui sillonnent la ville.

Quelques calèches à cheval proposent des promenades sympathiques.

Que faire à Ordos ?

  • Se balader dans les rues désertes de la ville fantôme d’Ordos.
  • Visiter le mausolée de Gengis Khan.
  • Partir à la conquêtes des dunes de sables du désert de Kubuqi.
  • S’intéresser à la culture mongole au musée d’Ordos.

Retrouvez toutes les choses à faire à Ordos !