monastère Kumbum

Le Monastère de Kumbum aussi appelé le Monastère Ta’er est situé à 26 km au sud de Xining, la capitale provinciale du Qinghai. Ce monastère tibétain compte parmi les 6 grands monastères de la secte bouddhiste tibétaine des Bonnets jaunes.

Histoire

Le monastère fut édifié en 1560 par Oser Gyamtso, à la demande du 3ème Dalaï-Lama, sur le site sacré où serait né Tsongkhapa, le fondateur de la secte Gelugpa. C’est ici que serait apparue miraculeusement, sur les feuilles d’un arbres, les cent mille images (Kumbum) représentant une figure de bouddha. Les autres salles furent construites en 1583.

En 1935, le 14ème Dalaï-Lama naquit tout près du monastère accentuant son importance aux yeux des tibétains.

Le monastère possédait autrefois 4 collèges pour les moines tibétains et pouvait accueillir jusqu’à 3600 moines.

Malgré son importance historique indiscutable, Pékin semble avoir relégué le Ta’er Si au statut de musée.

Visite du Monastère Kumbum

Le Monastère de Kumbum est une véritable petite ville avec bibliothèque, salle d’écriture et résidence des lamas qu’il vous sera possible de visiter accompagné d’un guide local chinois habillé dans les vêtements traditionnels.

monastere Ta'er

Les récentes rénovation ont permis de redonner vie aux lieux désormais propices à la détente et à la méditation.

Haut lieu de pèlerinage, vous croiserez des pèlerins en habits traditionnels venus de tous le pays pour déposer leur offrande vous plongeant ainsi dans l’ atmosphère atypique de ce lieu sacré.

L’entrée formée de huit stupas alignées vous ouvre les portes sur neufs temples ouverts au public pour la visite. Le plus important reste néanmoins la Grande Salle aux tuiles d’or où une stupas (chorten) de 11 mètres de haut marque le lieu de naissance de Tsongkhapa.

Le monastère est également célèbre pour ses sculptures en beurre de yak représentant des personnages, des animaux et des paysages tibétains situé dans le pavillon des sculptures de beurre.

Depuis le pavillon de Dafanzhang situé en haut du monastères, admirez la vue sur les collines verdoyantes et les champs de blé.

Le Petit pavillon à toit d’or vous surprendra par son exposition d’animaux empaillés drapés dans des écharpes de cérémonie tandis que la Grande salle de la méditation vous immergera au cœur de la vie des moines. Ici se regroupent aujourd’hui près de 700 moines pour chanter des soutras dans cette salle ornée de Thangkas (toiles tibétaines) et de petites statuettes de Tsongkhapa.

Vous pourrez allègrement photographier le paysage et l’extérieur des salles mais sachez que les photos sont interdites à l’intérieur des temples.

Clôturez la visite en empruntant le chemin de pierre suivi par les pèlerins, le long duquel ils se prosternent à plat ventre à chaque pas. Le chemin fait le tour du monastère serpentant les collines sur 5 km.

Comment s’y rendre ?

Le plus simple consiste à prendre un des taxis collectifs alignés près du rond point du pont Kunlun au sud de la porte Ouest à Xining.

Horaires et Tarifs d’entrée

Le monastère est ouvert de 8h à 17h.

Prix d’entrée : 80 RMB