province du Shaanxi

Fiche du Shaanxi

carte du Shaanxi

Nom : Shaanxi

Nom chinois : 陕西

Statut : Province             

Capitale : Xi’an

Population : 37 640 000 hab. (2013)

Superficie : 205 800 km2

Située en plein cœur de la Chine, la province du Shaanxi est l’un des berceaux de la civilisation chinoise et de la culture nationale. Le Shaanxi a été le centre politique, économique et culturelle de plusieurs dynasties dans l’histoire du pays ce qui lui procure un riche patrimoine historique et culturel. La région saura combler les férus d’histoire par des visites plus intéressantes les unes que les autres avec notamment la fameuse armée de soldats en terre cuite de Xi’an. Pour ceux qui préfèrent la nature, Shaanxi attire aussi les randonneurs par son relief montagneux et ses parcs naturels qui sauront offrir un bon bol d’air frais après l’agitation et la pollution des villes. Les plus aventuriers d’entre vous s’essayeront sur les sentiers les plus risqués du Mont Hua shan.

Histoire

Le Shaanxi est la patrie des Zhou, peuple de l’âge du bronze qui conquit le territoire des Shang et imposa sa loi sur la majeure partie du nord de la Chine. Il vit ensuite l’ascension des Qin qui, de leur capitale Xianyang (près de l’actuelle Xi’an), furent la première dynastie à unifier le pays. Les dynasties Han, Sui et Tang établirent leur pouvoir dans la prestigieuse Changan (Xï’an), abandonnée pour Luoyang (dans le Henan), la capitale orientale, dès que les envahisseurs menaçaient.

Le Shaanxi demeura le cœur politique de la Chine pendant plus d’un millénaire, jusqu’au Xe siècle. Lorsque la cour impériale partit s’installer plus à l’est, sa richesse déclina et des rébellions le déchirèrent : entre 1340 et 1368, puis de 1620 à 1644 et, enfin, au milieu du XIXe siècle, lorsque la grande révolte islamique provoqua la mort de dizaines de milliers de musulmans.

La misère favorisa le ralliement puis le soutien fervent au communisme des populations paysannes, régulièrement victimes de la famine.

La région fut jadis le centre de la civilisation chinoise, la vallée de la Wei (affluent du fleuve Jaune) occupant une situation propice, carrefour des grandes routes de commerce et axe principal reliant la Chine au monde extérieur. Le sol fertile permettait par ailleurs de nourrir une population importante et la menace des envahisseurs nomades était suffisamment proche pour nécessiter le développement d’une armée puissante.

Tandis que les souverains œuvraient à l’expansion de l’Empire, une autre facette de la civilisation chinoise germait au sud dans les monts Qinling, où s’étaient isolés nombre de sages, las des insuffisances et de la corruption du régime. Parmi eux figurait Lao-tseu (Laozi), qui, selon la légende, aurait été amené à Languatai par le garde-frontière Yin Xi pour y transmettre son enseignement philosophique. De cette expérience naquit le mystérieux et laconique Tao Te king, le Livre de la Voie et de la Vertu.

Shaanxi aujourd’hui

Ce sont les trésors archéologiques de Shaanxi qui place la région au rang des destinations incontournables de la Chine. Il ne faut pas oublier pour autant les traces d’un passé plus récent où le Parti communiste chinois se réfugia dans les grottes de loess de Yan’an et furent pendant dix ans le centre de diffusion de la pensée révolutionnaire dans le pays. Son passé glorieux lui laisse également en héritage des villages agricoles encore authentiques et des montagnes, qui étaient autrefois le foyer de sages, et qui n’attendent que vous pour les explorer.

La province du Shaanxi pourrait être divisée en trois parties : Shanbei (nord du Shaanxi), Guanzhong (centre du Shaanxi), et Shannan (sud du Shaanxi) due à leurs différences bien distinctes au niveau géographique, historique, culturel et climatique.

Le nord se compose principalement du Plateau de Loess et du désert de Maowusu. Territoire célèbre de la révolution, beaucoup de reliques révolutionnaires précieuses se trouvent à Yan’an. De nombreuses minorités ethniques y ont jadis installé leur foyer si bien qu’aujourd’hui le Shanbei se retrouve avec un mélange d’influences culturelles intéressant.

Le Guanzhong au centre est situé au sud des montagnes de Beishan et au nord des monts Qinling. La plupart de ses reliefs se composent de plaines et de terrasses. Le Guanzhong un lieu de culture nationale riche en vestiges historiques, notamment avec la ville de Xi’an, qui pourrait à elle seule être qualifiée de musée d’histoire. En effet, la capitale du Shaanxi expose diverses reliques culturelles comme les très célèbres guerriers en terre cuite et les chevaux de la dynastie Qin, les remparts de la ville encore très bien préservés, le tombeau de l’empereur Jingdi ou encore la Grande pagode de l’oie sauvage. Le Guanzhong bénéficie également de paysages naturels pittoresques comme le Mont Huashan et le Mont Lishan qui jouissent eux aussi d’un passé et d’un fort intérêt auprès des touristes.

Shannan (sud du Shaanxi), situé dans le sud des montagnes de Qin, est la principale région productrice de riz et de Cole. Hanzhong, une ville de Shannan, est un lieu de naissance important de la nationalité Han. Couverte par des montagnes, des vallées et des plaines, cette région a de beaux paysages naturels tels que le Nangong Mountain National Forest Park, les grottes de Zhashui et le lac Yinghu. Contrôlée par le Royaume de Shu durant la période des Trois Royaumes (220-280), les parties centrales et occidentales de la région ont été fortement influencés par la culture Shu, offrant donc des reliques liées au Shu, tel que le temple Wuhou.

Climat

Le Shaanxi a un climat continental de mousson. Avec les 800km qui sépare le nord du sud de la région, le Shaanxi connait une grande différence de température du sud et du nord.

La température annuelle moyenne pour le nord (Shanbei) est de 9°C tandis qu’au sud (Shannan) elle est de 15°C. Il fait généralement froid en hiver et chaud en été avec de fortes précipitations.

Le mois le plus froid est celui de janvier avec des températures pouvant atteindre les -7°C dans le Shanbei, -1°C dans le Guanzhong et 2°C dans le Shannan.

Juillet est lui le mois le plus chaud avec des températures moyennes allant de 23°C dans le Shanbei, 25°C dans le Guanzhong et 26°C dans le Shannan. Juillet et août sont les mois qui connaissent le plus de pluie.

La meilleure période pour visiter le Shaanxi est le printemps entre les mois de mars et mai ainsi que l’automne de septembre à novembre.

Comment se rendre dans le Shaanxi

Xi’an possède l’un des aéroports les mieux servi du pays. L’aéroport Xianyang propose des vols depuis ou en direction des principales grandes ville de Chine mais aussi des vols internationaux.

Des bus et trains partent ou arrivent depuis les gares ferroviaires de Xi’an.

Comment se déplacer dans le Shaanxi

Si le réseau routier et ferroviaire est correct à l’ouest et à l’est de Xi’an, il n’en est pas de même des transports vers le nord et le sud.
Il sera tout de même relativement simple de trouver des bus depuis Xi’an pour se rendre aux principaux sites touristiques ou grandes villes de la province.

Langue

Les habitants du Shaanxi aiment à dire en plaisantant que le dialecte de Xi’an, ancienne capitale de la Chine, est le « véritable » man­darin. Pour leur part, les linguistes classent le dialecte du Shaanxi dans le groupe du mandarin Zhongyuan (« plaine centrale »). On parle également le jin dans une partie de la province.

Que faire dans le Shaanxi ?

Les villes du Shaanxi ?