Hua Shan

Le mont Hua ou Hua Shan situé à environ 120 km à l’est de Xian dans la province du Shaanxi est comptée comme l’une des cinq montagnes sacré de Chine.

Hua Shan vaut sa notoriété à ses sentiers hors du commun considérés comme les plus dangereux du monde pour la randonnée.

Histoire

Au 2ème siècle avant notre ère les taoïstes construisirent un temple au pied de la montagne. Les taoïstes croyaient à l’époque que la montagne abritait le dieu de l’enfer. Ce sanctuaire était alors souvent utilisé par les médiums pour contacter le dieu et ses sous-fifres.

Contrairement à Taishan qui est devenu un haut lieu de pèlerinage, Huashan en raison l’inaccessibilité de ses sommets n’accueillit que quelques pèlerins impériaux et quelques locaux.

La montagne Hua était néanmoins une place importante pour les demandeurs d’immortalité. En effet, sa végétation dense renfermant de nombreuses plantes médicinales, permettait de créer des médicaments.

Kou Qianzhi (365-448), fondateur des Maîtres Célestes du Nord (mouvement taoïste) et Chen Tuan (920-989) un légendaire sage taoïstes qui a passé une grande partie de sa vie sur la crête ouest du mont, auraient ici reçu des révélations.

Dans les années 1230, tous les temples de la montagne ont été placés sous la responsabilité de l’école taoïste Quanzhen.

En 1998, le comité de gestion du mont Hua a décidé de redonner la responsabilité de la plupart des temples à l’Association taoïste de Chine dans le but de protéger l’environnement et de dissuader les braconniers et bûcherons de venir détruire les lieux sacrés.

Les sommets du Hua Shan

Le Huashan se situe à 120 km à l’est de Xi’an. Le Mont est constitué de 5 pics et culmine à près de 2200 mètres.

Au nord, le pic de la Terrasse aux nuages (Pic du Nord) s’élève à 1613 mètres d’altitude, au centre, le pic de la jeune fille de jade culmine à 2042 mètres, à l’est à 2100 mètres d’altitude se trouve le pic du soleil (Pic Zhaoyang ou Pic de l’est), le pic du lotus (Pic Lianhua) à l’ouest s’élève à 2038 mètres et enfin au sud, le pic Luoyan (Pic du Sud) culmine à 2154 mètres.

L’ascension du Pic du Nord et autres sommets

L’ascension du Pic du Nord, qui est le sommet le moins élevé de Hua Shan, permet ensuite de continuer l’ascension vers les autres pics.

Trois itinéraires permettent de rejoindre le pic du Nord : le premier est de simplement prendre le télécabine qui vous montera en quelques minutes jusqu’au sommet.

La deuxième solution consiste à suivre le chemin de randonnée escarpé sous le téléphérique que l’on surnomme le sentier des soldats. Il permet de rejoindre le sommet en deux bonnes heures. La montée est très abrupte et se fait principalement par des escaliers creusés dans la roche à flanc de falaise. Plus dangereux que la grande randonnée de 6 km, ce sentier vous offrira une bonne dose de difficulté et un peu d’adrénaline. Néanmoins, une voix alternative a été construite afin de limiter les risques inutiles et proposer un autre chemin plus simple pour ceux qui aurait le vertige ou besoin de souffler un peu. La vue qui se dégage peu à peu en montant compense fortement les efforts physiques fournis.

La dernière solution consiste à suivre le chemin le plus fréquenté mais aussi le plus intéressant et spectaculaire. Il vous fera parcourir près de 6 km depuis le bourg de Huashan jusqu’au sommet du pic du Nord. Le sentier ne présente pas de difficultés sur les 4 premières kilomètres mais se finit par des escaliers abruptes. Il faudra compter environ 4 heures de marche pour rejoindre le haut. La marche se fait dans la montagne à travers une forêt luxuriante offrant parfois des points de vue époustouflant sur les montagnes et vallées. Sur le chemin, vous pourrez vous arrêter pour visiter quelques temples et monastères taoïstes encore sur pied comme le temple du Printemps de Jade ou le temple Xiyue.

Une fois le pic du Nord atteint, profitez du panorama splendide qui s’offre à vous. Vous pouvez ensuite redescendre en téléphérique ou poursuivre vers le autres pics.

Le sentier qui relie les autres pics, appelé la crête du Dragon vert est parfois très étroit et peut être dangereux par temps de pluie.

Pour rejoindre le pic du Sud qui est le plus élevé, il est possible d’emprunter le « Hillside Path » le sentier le plus dangereux formé de planches en bois cloutées dans la roche à flanc de falaise. Ceux qui s’y aventure louent des harnais de sécurités pour traverser ce passage vertigineux. L’immensité qui se dresse autour du pic vous donnera l’impression d’être sur le toit du monde.

Le pic de l’Est ou Pic du soleil propose une plateforme d’observation afin d’apprécier le levé du soleil. Les touristes partent parfois en pleine nuit pour accéder au sommet et admirer le soleil naître de derrière les montagnes.

Le tour des pics peut s’effectuer en 4 heures de marche, faites attention néanmoins de ne pas vous faire rattraper par le temps, descendre à la nuit tombée sans luminosité pourrait être dangereux. De retour au Pic du Nord, vous pourrez choisir la facilité en prenant le téléphérique ou bien redescendre par le sentier principal. Il faudra compter environ 2 heures de marche supplémentaires.

Mont HuaShan : La randonnée la plus dangereuse du monde

Est-ce un mythe ou une réalité ? Les sentiers qui mènent au sommet sont ils vraiment dangereux ?

Le Mont Hua connu par les touristes comme le « sentier de randonnée le plus dangereux de la planète » n’est en réalité pas si risqué. La montée jusqu’au pic du Nord ne nécessite pas de compétences techniques en escalade particulière ni de supers conditions physiques. Néanmoins, quelques anciens sentiers encore empruntables ajoutent en effet de la difficultés avec des escaliers très abruptes à flanc de falaise. Bien que certains passages aient été fermés et remplacés par des chemins plus praticables, il est possible de s’octroyer de la difficulté supplémentaire en suivant le « sentier des soldats » qui se compose principalement d’escalier creusés dans la roches.

Le plus grand danger pour la sécurité est souvent due à la surpopulation pendant les mois d’été. Hua étant l’une des cinq montagnes sacrée taoïste de Chine, attire des centaines de milliers de touristes chinois chaque année. Bien que ceux-ci préfèrent l’option du téléphérique, les sentiers au sommets des pics sont très souvent encombrés l’été.

Comment s’y rendre ?

Depuis la gare ferroviaire de Xi’an, le train à destination de Zhengzhou fait un arrêt à Huashan Nord. Ensuite, des minibus conduisent les voyageurs jusqu’à la montagne.

Des bus réguliers font la navette de la gare de Xian au petit bourg de Huashan.

Le retour vers Xian peut se faire en fin de journée en bus ou en train.

Tarifs

Les tarifs varient suivant les saisons mais sachez qu’il est fortement déconseillé de s’y rendre en hiver avec la neige.

Comptez 200 Yuans par personnes pour l’entrée du parc naturel. Ceux munies d’une carte étudiante bénéficieront d’une très bonne réduction.

Un aller-retour en téléphérique jusqu’au sommet du Pic du Nord vous coûtera 150 Yuans. 80 Yuans vous seront demandé pour un aller seulement.

Le téléphérique pour le Pic de l’ouest vous coûtera 150 Yuans l’aller seulement.