Xi'an

Nom : Xian
Nom chinois : 西安 (Chang’an)
Province : Shaanxi
Statut : Ville sous provinciale
Population : 8 467 837 hab.
Superficie : 9 983 km2

Capitale de la province du Shaanxi, Xi’an anciennement appelée Chang’an est considérée comme l’un des berceaux de la civilisation chinoise. En tant que terminal de la célèbre route de la Soie et la ville des guerriers en terre cuite de la dynastie des Qin, Xian s’est forgée une grande réputation dans le monde entier.

Son histoire de plus de 3000 lui a doté d’un riche patrimoine historique que les visiteurs émerveillés ne cessent de vanter. Un voyage de quelques jours dans l’ancienne capitale des dynasties anciennes comblera facilement les férus d’histoires.

Histoire

Il serait possible d’affirmer sans exagération que Xi’an bénéficie de la plus longue histoire de Chine. Considérée comme l’un des berceaux de la profonde civilisation chinoise, Xi’an a été la capitale des dirigeants de 13 dynasties. Bénéficiant de terres fertiles et d’un climat agréable tout au long de l’année, Xi’an présentait de forts intérêts économiques.

Dans cette capitale se côtoyaient les grands dirigeants du pays, diverses religions mais aussi des hommes du monde créatifs dévoilant ainsi les lignes de la culture chinoise.

Xi’an appelée à l’époque Chang’an était le point de départ et d’arrivée de la route de la Soie. Les caravanes chargeaient et déchargeaient leurs marchandises en provenance d’Eurasie, apportant dans le même temps des idées nouvelles faisant évoluer les mentalités.

La chute de la capitale vinrent en même temps que le déclin de la dynastie Tang lorsque des rébellions éclatèrent au Xe siècle. La dynastie Zhou est la plus ancienne à avoir siégé à Xi’an.

Les vestiges du passé sont omniprésents dans la métropole, à commencer par l’armée de soldats en terre cuite du premier empereur.

Aujourd’hui

Connue comme la ville phare du programme de développement de l’ouest de la Chine depuis 1990, Xi’an est un centre économique, culturel, industriel et éducatif important de la région centrale-nord-ouest, offrant aux visiteurs des installations modernes et pratiques.

Xi’an est aujourd’hui l’une des destinations les plus touristiques de Chine. La majorité des visiteurs n’y passent que quelques jours mais les férus d’histoire pourront facilement trouver de quoi s’occuper pendant une semaine entière. Même si l’armée des soldats en terre cuite constitue l’attraction principale de Xian, la ville ne regorge pas moins de sites historiques et culturels à ne pas manquer. Le tombeau de l’empereur Jingdi, les remparts de la ville ou encore le quartier musulman par exemple méritent de s’y arrêter.

Pour ceux et celles qui auront du temps à passer à Xi’an, les journées pourront facilement être occupée par la visite des pagodes ou des musées dispersés dans la ville. Des excursions peuvent également se prévoir en dehors de la ville notamment dans le massif voisin du Huashan ou dans la petite ville de Huancheng.

Climat

Le climat à Xi’an est relativement doux et il est possible de le diviser en quatre saisons bien distinctes.

Au printemps, les températures varient mais restent très agréables. L’été est torride et humide avec des températures moyennes s’élevant autour de 28°C. L’automne est frais et pluvieux tandis que l’hiver est froid et sec avec des températures avoisinant les 1°C.

Les précipitations se font plus intenses à l’été lorsque de gros orages éclatent et régulières à l’automne lors des journées nuageuses.

Mars à mai est la meilleure période pour visiter Xian et profiter des sites extérieurs. La période de septembre à octobre est aussi agréable puisque les températures se rafraichissent et la pluie est moins présente.

Qu’il pleuvent ou qu’il fasse plein soleil, vos journées à Xi’an pourront toujours être comblées par des visites riches d’histoire.

Comment s’y rendre

Avion

L’aéroport Xianyang de Xi’an est l’un des plus fréquenté de Chine et est desservi par la majorité des grandes villes chinoises mais aussi par de nombreuses capitales étrangères.

Train

Xi’an bénéficie d’une belle gare ferroviaire récente desservie par la majorité des villes provinciales.

De nombreuses liaisons sont assurées entre Xi’an et Pékin, Chengdu, Chongqing, Guangzhou, Kunming ou encore Shanghai. Les prix varient suivant les destinations mais restent très abordables. Les trains sont généralement proposés avec couchettes ou sièges mous, mais pensez à réserver à l’avance.

Bus

Des bus longues distances arrivent tous les jours à la gare routière centrale depuis Pékin ou d’autres villes des provinces voisines.

 

Comment circuler à Xi’an

En ville, il est possible de circuler en vélo ou bien de prendre le taxi pour un prix très abordable.

Il existe des bus locaux mais il peut s’avérer parfois difficile de s’y retrouver parmi toutes les lignes. Néanmoins, prendre le bus local pourra toujours constituer une bonne expérience d’immersion. Le bus 610 est très pratique car il s’arrête près de nombreux sites d’intérêts touristiques.

Xi’an dispose de deux lignes de métro toute neuve. La ligne 1 relie l’est à l’ouest et la ligne 2 relie le nord au sud. Deux autres lignes sont encore en construction.

Que faire à Xian ?

Retrouvez toutes les attractions à Xi’an