Grande Pagode de l'Oie Sauvage

La Grande pagode de l’Oie sauvage est l’un des édifices les plus importants de Xi’an.

Située au Sud de la ville, la pagode, entourée de magnifiques jardins et de petits temple est un véritable emblème pour Xi’an. D’une grande valeur sentimentale pour le peuple chinois, ne manquez pas ce monument historique lors d’un circuit à Xi’an.

Histoire

La Grande Pagode de l’Oie sauvage fut construite en 652 sous la dynastie des Tang au cours du règne de Gaozong.

Le moine bouddhiste Xuan Zang aurait à l’époque, sollicité l’empereur Gaozong afin de construire un temple en hommage à sa mère, l’impératrice Wende. Xuan Zang souhaitait également y conserver différentes reliques et des souvenirs de ses voyages en Inde, notamment des sûtras, des figurines du Bouddha et des livres sacrés.

Bien que la pagode ait traversé l’histoire, elle fut sujette à de nombreuses réparations et rénovations depuis sa construction. En 704, suite à l’effondrement de l’édifice, l’impératrice Wu Tian Ze ordonna sa reconstruction et offrit 5 étages à l’édifice.

Cependant, le séisme de 1555 infligea de nombreux dégâts à la pagode qui perdit quelques étages. Depuis elle fut rénovée et fut de nouveau augmentée à 7 étages.

Visite de la Grand pagode de l’Oie Sauvage et de ses jardins

La Pagode de l’Oie sauvage est un monument emblématique de la ville de Xi’an. Située à l’extérieur des remparts de la ville, la pagode se dresse sur 7 étages et surplombe la ville avec ses 64 mètres de hauteur.

Bel exemple de l’architecture traditionnelle chinoises, la Grande Pagode de l’Oie Sauvage s’entoure également d’un grand parc. Le tout promet une visite pleine de surprises et très agréable faisant très vite oublier l’agitation urbaine de l’extérieur.

Pour le plus grand plaisir des visiteurs, la pagode peut être visitée. Son sommet est accessible et permet de profiter d’un panorama sur toute la ville. Les nombreuses pièces du temple dévoilent les souvenirs ramenés d’Inde du moine Xuan Zang et témoignent de l’existence du temple depuis des millénaires. Les pièces contiennent différentes stèles comportant les divers enseignements bouddhistes ainsi que de nombreuses figurines du Bouddha et de merveilleux sûtras. La pagode est un véritable musée.

Les 13 cours autour de la pagode renferment des jardins parfaitement décorés, de majestueuses statues de Bouddha et diverses structures destinées aux funérailles des moines décédés complétant ainsi les décors mystiques des lieux.

Couvrant une surface de 110 000 m², la plus grande fontaine musicale d’Asie offre une belle occasion de se promener au milieu de merveilles sans fin. À la tombée de la nuit, vous pouvez contempler du haut de la pagode de l’Oie sauvage le spectacle qu’offrent les jeux de lumière à travers l’eau et les végétations du parc.

Plusieurs temples transformés en musée peuplent le grands jardins et ajoutent de l’intérêt à la découverte de ces lieux historiques.

Comment s’y rendre ?

Bus

Prendre le bus 5, 19, 21, 23, 24, 34, 41, 44, 109, 224, 237, 242, 400, 408, 501, 521, 526, 527, 601, 606, 701 ou les bus touristiques 6, 8 (610) ou 9 et descendre à la Grande Pagode de l’Oie sauvage

Métro

Prendre la ligne 2 jusqu’à la station Xiaozhai (sortie C) puis marchez pendant environ 10 minutes en direction de la place du Nord.

Horaires et tarifs d’entrée

Du lundi au samedi, le temple est ouvert de 12h à 20h.

De mars à novembre, pour monter jusqu’au sommet de la pagode : 30 RMB

De décembre à février : 20 RMB