Hengshan

Le Hengshan aussi appelé la Montagne sacrée du Nord ou le Mont Beiheng, fait parti des cinq montagnes sacrée de Chine. Située au nord de la province du Shanxi, à une soixantaine de kilomètres de la ville de Datong, le Hengshan est parsemé de petits templse bouddhistes et taoïstes et offre une balade au calme à ses visiteurs.

Histoire

La Montagne Heng fut longtemps considérée comme une barrière naturelle pour Pékin et pour les plaines centrales au nord de la rivière jaune ainsi qu’une forteresse menant au plateau mongol. Hengshan était en effet un champs de bataille militaire important.

Dans l’histoire du Bouddhisme et du Taoïsme, des temples furent construits dans cette montagne afin d’enseigner les deux religions.

Caractéristique du Hengshan

La chaîne de montagne s’étend sur 150 km et s’élève à une altitude de 2 017 mètres en son point le plus haut.

L’incroyable mont Heng longe l’ancienne frontière du nord et est salué comme l’une des meilleures frontière montagneuse naturelle grâce à ses 108 pics. Le sommet principale du nom du Pic du sommet céleste qui culmine à 2 017 mètres d’altitude est connu comme étant le Sommet au nord entre le ciel et la terre.

Le pic du sommet céleste se dresse au côté du pic de l’écran vert et sont reliés par le Col du Dragon d’Or ,une allée sinueuse qui fut autrefois une passe stratégique. Le Golden Dragon Gorge entouré de falaises abruptes est en effet un endroit étroit de 10 mètres de large et forme une barrière naturelle.

Découvrir le Mont Heng

Aussi appelé le Mont Beiheng pour ne pas confondre avec le Hengshan de la province du Hunan, cette montagne est souvent visitée au départ de la ville de Datong avant ou après avoir visité le monastère suspendu Xuankong.

Le paysage de Mont Heng est formé d’imposants sommets, de gorges profondes, de sentiers accidentés, d’une végétation luxuriante, d’une variété d’espèces animales en tout genre, de temples, de pagodes, des rochers aux formes étranges et de grottes. Un vieux dicton raconte que la montagne abritait : « une pagode tous les mètres, un pin à chaque étage, trois monastères, quatre salles ancestrales, sept pavillons, neuf palais, huit grottes et quinze temples ».

Aujourd’hui, le mont Heng conserve encore de grande structures anciennes et beaucoup de reliques culturelles précieuses. Vous pourrez en effet visiter et découvrir près de 20 sites et temples intégrés au patrimoine historique et culturel du Hengshan.

Peut prisé par les touristes, la découverte du Hengshan promet une randonnée au calme en harmonie avec la nature environnante.

Pour ceux qui manquent de temps ou qui ne peuvent pas marcher trop longtemps, un téléphérique a été mis en place afin d’accéder rapidement et sans effort au sommet du Mont Heng.

Monastère suspendu

Le monastère suspendu ou Xuankong Si est situé au pied du mont Heng accroché à la partie ouest de la falaise dans le par le col du Dragon d’Or. Ce monastère est le seul édifice en Chine qui réunit le bouddhisme, le taoïsme et le confucianisme en une seule et même place.

Le temple impressionne les visiteurs pour son architecture unique. Dos à la falaise, suspendu dans le vide, le monastère semble se maintenir par magie. Le temple est fait à partir d’une structure en bois qui maintien trois étages et 40 pièces, reliés par des ponts de bois.

Vous remarquerez très vite l’influence des trois religions qui se retrouve sur des peintures murales et quelques sculptures.

La vue de ce temple suspendu ne vous laissera pas indifférent.

Temple Beiyue Miao

Aussi appelé le Temple de la montagne du nord, ce grand complexe est situé au sud du Pic du sommet céleste. Construit en 1501 pendant la dynastie Ming, le temple est le plus majestueux des édifice du Mont Heng.

Après des années de destructions et de reconstructions, le temple a su conserver quelques anciennes structures comme le Pavillon du Parfum Impérial, la Porte Soaring, le Hall de la pierre volante ou encore le Hall Dening.

Des corridors permettent de relier les hall entre eux et ajoute du charme aux lieux. Vous pourrez profiter de votre visite pour voir la statue de la Grande Montagne sacrée du nord ainsi qu’une tablette sur laquelle l’empereur Kangxi des Qing y a inscrit quelques lettres de respect.

Grotte des pierres volantes

Cette grotte située sur le côté du Mont Heng est une imposante caverne naturelle de 200m² entourée de mur en pierre sur trois côtés et de la falaise sur le dernier.

La cave abrite le Hall de la Montagne du Nord ainsi que le Hall Hengzong.

Comment s’y rendre

Des bus et taxi desservent le Hengshan depuis la ville de Datong.

Des bus touristique propose également le trajet depuis Pékin.

Horaires et tarifs

Billet d’entrée : 30 RMB

Téléphérique : 35 RMB pour monter et 25 RMB pour descendre par personne. 45 RMB par personne pour aller-retour.

Billet d’entrée pour les temples : 35 RMB par personne.