remparts Pingyao

Les célèbres remparts de Pingyao se trouvent dans la vieille ville de Pingyao surnommée également la «cité de la tortue» dans la province du Shanxi. Ces remparts font partis des vestiges culturels datant de la dynastie Ming et Qing. Ils représentent également un grand témoignage du savoir-faire des architectes de la Chine ancienne. Une belle balade sur ces remparts s’impose lors de votre visite de la ville de Pingyao.

Histoire

Les remparts furent construits sous la dynastie des Ming vers 1370. Depuis, les remparts encerclent Pingyao. Mais d’après la légende, les remparts de la ville furent édifiés de 827 à 782, sous le règne du roi Ji Jing de la dynastie Zhou de l’ouest. Les remparts servaient donc de frontière afin de sécuriser les soldats et le territoire Zhou.

En 1997, les remparts furent inscrits parmi les patrimoines mondiaux de l’UNESCO. Les murailles de Pingyao paraissent extérieurement solides, mais en octobre 2004, une partie du côté Sud de la muraille s’est effondrée. De ce fait, des travaux furent faits jusqu’en 2005.

Découverte des remparts de Pingyao

Les grands remparts de Pingyao mesurent 10 mètres de hauteur, 3 à 5 mètres de large et un peu plus de 6 km de circonférence. Les murs ont été bâtis avec de l’argile damée recouverte de briques. En totalité, les remparts de Pingyao comprennent six portes et soixante-douze tours de guet ouvertes et 3000 créneaux qui font honneur aux disciples de Confucius. Un fossé de défense entoure la muraille, il mesure plus de trois mètres de profondeur et trois mètres de largeur.

Les remparts donnent donc accès à la ville et chacune de ses portes est surmontée de pavillon-fortin. Le fortin a été conçu avec une grande finesse puisqu’il se compose d’une fine colonnade et de toits vernissés. Un système d’évacuation d’eau a été aussi installé sur leur couronne.

Les touristes qui font une promenade sur ces remparts peuvent admirer la belle vue sur les ponts suspendus situés en face de chacune des portes de cette forteresse. Vous pourrez aussi apprécier la vue sur la ville et contempler sa structure archéologique en plan quadrillé de la Chine antique. La balade sur les remparts sera très agréable avant de poursuivre dans les ruelles typiques de l’ancienne ville.

Comment s’y rendre ?

Vous disposerez de l’autobus n°201 si vous partez de l’aéroport de Taï-Yuan Wusu jusqu’à la station ferroviaire de Taï-Yuan pour aller jusqu’à Pingyao.
15 lignes de bus desservent la vieille ville, et parmi eux, les bus n ° 1, 3, 102, 103 et 108 qui peuvent prendre les touristes pour les grandes zones touristiques de la ville.