Monastère Ganden

Le Monastère de Ganden est l’une des trois grandes universités monastiques Gelugpa. Ce monastère se trouve dans la région autonome du Tibet. Il est plus exactement situé au dessus de la montagne de Wangbur, dans le district de Tagtse, à 40 kilomètres environ au nord-est du palais du Potala à Lhassa. Les deux autres grands monastères Gelugpa sont Séra et Drepung. Le monastère de Ganden accueille chaque année le festival de peinture de Bouddha qui attire des milliers de touristes. En passant au Tibet, prenez un peu de temps pour visiter ce célèbre monastère.

Histoire

Le Monastère de Ganden fut fondé en 1409 par le maître tibétain Tsongkhapa. On raconte que Ganden fut le premier monastère de l’ordre Gelugpa qui se traduit par école du bouddhisme au Tibet. Le Ganden fut également édifié sur des principes du Dharma, il se compose d’une cinquantaine d’édifices qui furent détruits au cours de la révolution culturelle. En effet, l’armée chinoise bombarda le monastère en 1959 quand ils arrivèrent au Tibet. Ils furent ensuite restaurés vers l’année 1985 par le gouvernement chinois.

Visite du Monastère de Ganden

Le temple est considéré comme le siège administratif et politique Gelugpa. Le monastère est composé d’une cinquantaine de bâtiments dont plusieurs sont des maisons entretenues et financées par les villageois.

Les principales salles du temple sont la salle principale de l’Assemblée dite aussi la salle Coqen, la salle Zhacangs, la salle Khangtsens et la salle Myicuns. Le monastère couvre en tout une superficie d’environ 1 000 mètres carrés.

Les moines se réunissent chaque jour sur les places que l’ont appelle les Neufs cours de Débats et débattent sur les textes bouddhiques. Ces places sont également réservées pour des représentations et autres cérémonies bouddhiques.

Les disciples du maître Tsongkhapa qu’on nomme Ganden Tripa vivent encore dans ce domaine. Chaque successeur du maître reçoit après sa mort de petites stèles nommées stupas avec des plaques de feuilles d’argent afin d’abriter leurs dépouilles. Le Ganden abrite déjà plus de 90 stupas, de nombreuses reliques bouddhistes et des ouvrages depuis la dynastie Ming.

Outre les stupas, le monastère conserve également des reliques culturelles rares telles l’armure parsemée de bijoux datant de la dynastie Qing. On y trouve également des tapisseries provenant de la province du Jiangsu mais aussi un ensemble de thangka.

Visiter le monastère Ganden vous donnera l’impression de parcourir les ruelles d’un village typique tibétain, coloré et plein de charme. Une véritable découverte et un moment agréable vous attend.

Comment s’y rendre ?

Depuis le temple de Jokhang, des bus partent tous les jours de 7h du matin et vous conduiront jusqu’au monastère. Vous pouvez acheter un billet aller retour pour 20 RMB. Il vous faudra compter environ deux heures de trajet.

Horaires et tarifs

Le tarif d’entrée dans le monastère est de 45 RMB.

Les horaires d’ouverture du monastère sont de 09h00 à 16h00.