Tingri

Nom : Tingri
Nom chinois : 定日- དིང་རི་
Province : Région Autonome du Tibet
Statut : Village
Population : 523 hab.
Altitude : 4 348 m

Tingri, aussi appelé Dingri, est un petit village d’altitude  au Tibet, dominé à une soixantaine de kilomètres par le Mont Everest. Tingri est le plus souvent, pour les voyageurs, une ville étape vers le Népal qui se trouve à seulement 50 km.

Histoire

De part sa situation géographique, Tingri était autrefois un poste militaire stratégique. Le petit village devint ensuite une importante étape d’approvisionnement. Nombreux étaient les sherpas népalais à s’y arrêter pour échanger quelques provisions comme le riz, les grains ou encore le fer contre d’autres denrées comme la laine, le sel tibétain ou même le bétail.

Au 18ème siècle, l’invasion népalaise a détruit le fort de Tingri et d’autres édifices dans la région.

Aujourd’hui

Dominé par le Mont Everest et le Cho Oyu, Tingri est un petit village tibétain formé de simples petites maisons et quelques auberges pour accueillir les voyageurs.

Proche de la frontière népalaise, Tingri est souvent utilisée comme un village étape où passer une dernière nuit au Tibet avant de prendre la route pour le Népal. Ou à l’inverse, certains voyageurs s’y arrêtent pour une première nuit au Tibet après être parti de Katmandou.

Le village typique tibétain vous plonge directement dans la vie parfois rude de ces villageois, qui, face aux terres hostiles et à la météo capricieuse, conserve un sourire et une chaleur humaine contagieuse.

Même si Tingri n’est qu’une simple étape sur votre circuit qui relie le Tibet au Népal, la beauté de ses paysages et ses panoramas qui vous laissent entrevoir le sommet de l’Everest et celui du Cho Oyu ne vous feront en rien regretter votre arrêt.

Tingri est aussi un village départ pour des treks vers l’Everest.

Si vous avez du temps avant de reprendre la route, profitez-en pour vous rendre aux ruines du fort de Tingri sur la colline au dessus du village. Celles-ci rappellent les conflits rencontrés avec le Népal au 18ème siècle.

Climat

Entre juillet et août, la région de Tingri est soumise à de fortes pluies. Cette période est relativement dangereuse et les routes se retrouvent parfois bloquées.

De mai à juin ou de septembre à octobre sont les meilleures périodes pour séjourner à Tingri et dans la région. Le ciel bleu est au rendez-vous et les températures peuvent parfois monter jusqu’à 25°C au soleil. Néanmoins, il faut savoir que la région est soumise à de fortes variations de températures entre la journée et la nuit. Il faut alors penser à prendre des vêtements chauds même en été.

Au cours de l’hiver, le froid et le vent se lève. Des chutes de neige conséquentes empêchent tout accès aux treks et au village.

Comment s’y rendre

Des bus et gros véhicules suivent la route de Lhassa à Katmandou en passant par Tingri.

Tingri est également une étape importante pour certains trek depuis Lhassa.

Comment Circuler

Visitez les alentours à pied ou à l’aide de véhicules tout terrain.

Que faire à Tingri ?

  • Faire un tour dans les ruines du fort de Tingri et apprécier les vues panoramiques sur les sommets de l’Everest et de Cho Oyu.
  • Passer une bonne nuit avant de reprendre la route pour Katmandou au Népal.
  • Se préparer pour un trek qui vous permettra de rejoindre le mont Everest.
  • Partager des moments uniques avec les moines du monastère Rongbuk, et profitez-en pour admirer le lever de soleil sur le mont Everest.

Voir toutes les attractions à Tingri !