monastère de Rongbuk

Le monastère de Rongbuk est un monastère bouddhiste qui se trouve prêt du mont Everest. Il se situe dans le comté de Tingri, dans un village appelé Basum, dans la région autonome du Tibet.

Son emplacement et la vue imprenable qu’il offre sur la plus haute montagne du monde lui procure un intérêt particulier. Lors d’un trek au Tibet sur les traces du mont Everest, n’hésitez pas à vous recueillir dans ce monastère et vous imprégner de la vie des moines dans ces contrées lointaines.

Histoire

Le monastère Rongbuk fut établit en 1899 par le Dalaï-Lama et le grand fondateur du bouddhisme tibétain Nyingmapa Ngawang Norbu Tenzine. Il est dit que le monastère abritait au total 500 moines.

Le monastère fut ravagé durant la révolution culturelle de 1974 et fut abandonné pendant plusieurs années. Ensuite en 1983, des travaux de rénovation du monastère furent entrepris.

De nos jours, on compte seulement une trentaine de moines bouddhistes et une trentaine de religieuses dans le monastère de Rongbuk.

Visite du monastère de Rongbuk

Le monastère de Rongbuk se trouve à 5 000 mètres d’altitude, on dit qu’il est le temple qui se situe à la plus haute altitude.

L’édifice est constitué de cinq niveaux. Dans la salle principale du monastère fut placé autrefois les statues de Sakyamuni et du Geru Rinpoché, ainsi que d’importantes peintures qui ornent encore les murs intérieurs de cette grande salle.

En visitant le monastère, vous pourrez admirer, à l’avant du monastère, la grande zone de glacier de Rongbuk. On dit qu’il compte parmi les plus grands glaciers formés autour du mont Everest.

Vous apprécierez également la vue sur la grande Pagode blanche qui se place juste en face du monastère de Rongbuk.

Le monastère dispose aussi d’une auberge qui peut accueillir les pèlerins. Celle-ci constitue une source de revenu importante pour les moines qui habite encore le monastère. Ainsi, les voyageurs peuvent profiter et déguster les plats traditionnels et la bière de la région.

Au dessus du monastère se trouve aussi un petit jardin dont un moine est le gardien depuis quelques années. On raconte qu’autrefois, un moine indien y a fait une retraite.

Les fêtes célèbres dans le monastère

Jusqu’à aujourd’hui encore, des moines et nonnes vivent dans ce monastère. Ils ont coutume de célébrer des fêtes bouddhistes chaque année.

Au mois d’avril du calendrier tibétain, un festival est organisé pour célébrer l’anniversaire de Sakyamuni. Cette fête est connue sous le nom de festival de Saka Dawa. Pendant le festival, les moines organisent également une représentation sur scène et dansent habillés de jolis costumes.

Les moines célèbrent aussi une autre fête tibétaine au mois de décembre. Cette fête est organisée afin d’apaiser les fantômes errant. Les moines se déguisent également pendant la grande cérémonie. Ces jours de festivité au sein du temple attirent souvent les villageois, des bouddhistes du Tibet, du Népal, de la Mongolie intérieure et également beaucoup de touristes.

Comment s’y rendre ?

Le monastère de Rongbuk est joignable depuis la ville de Shigatse mais on ne peut accéder au monastère que par une route secondaire depuis la ville.

En effet, il n’y a pas de service de transport en commun qui passe par cette route mais le seul moyen d’y arriver est de louer une voiture.

Horaires et tarifs

Le Tarif d’entrée pour le monastère est de 35 RMB.

Le monastère ouvre ses portes toute la journée.