Turfan

Nom : Tourfan
Nom chinois : 吐魯番
Province : Xinjiang
Statut : Préfecture
Population : 250 000 habitants
Superficie : 16 000 km2

De son nom Tourfan ou aussi Turpan, Turfan est une ville-préfecture qui se trouve dans la région autonome ouïgoure de Xinjiang. Elle se situe plus exactement dans une cuvette, à 150 kilomètres au sud-est d’ Ürümqi, près du désert de Taklamakan. Ce fut un passage stratégique dans l’histoire du commerce sur la Route de la Soie.

Histoire

L’histoire de la ville de Tourfan est une histoire vieille de près 6 000 ans d’après les résultats des fouilles archéologiques. D’après les fouilles entreprises sur les lieux, Tourfan est une ville qui abritait autrefois plusieurs ethnies.

Elle portait le nom de Gushi mais fut renommée Tourfan, ou Turpan ou encore Turfan quelques siècles plus tard.Dans le langage du peuple turcophone c’est-à-dire les Ouïghours, cela signifie « l’endroit le moins élevé ».

Tourfan fut longtemps une oasis connue sur la route de la Soie dans la partir nord de la Chine. La ville était utilisée comme point d’échange entre les pays occidentaux et la Chine. DE ce fait, Tourfan fut surnommée la « Brillante perle de la route de la soie ». Elle fut aussi réputée pour être la plus grande ville productrice de raisin, de par sa terre fertile et ses fameux vignobles.

Aujourd’hui

L’évolution de la ville de Tourfan a beaucoup marquée la Chine. En effet, celle-ci compte jusqu’à aujourd’hui parmi les villes les plus visitées du Xinjiang. Les touristes sont surtout intéressés par la découverte de la fameuse culture des ouïgours mais aussi pour la découverte des sites et monuments historiques aux alentours de la ville.

Les influences culturelles sont très variées dans la ville du fait de son influence sur la route de la soie. Ainsi de nombreuses minorités et religions se sont implantées dans ces terres apportant chacune ses traditions.

La ville est facile d’accès via une voie de chemin de fer qui la traverse celle-ci ainsi que par l’autoroute qui la relie à Urumqi. La route se taille un chemin à travers les falaises rocheuses et pénètre dans une zone chaude. À 154 mètres en dessous du niveau de la mer, Turfan est le point habité le plus bas du monde et le plus chaud de Chine.

Les rues piétonnes de la ville couvertes de vignes suspendues offre un charme tout à fait particulier et vous fera oublier la chaleur étouffante.

Pour découvrir les sites culturels et historique, il est nécessaire de sortir de la ville et s’éloigner légèrement. Le Minaret Emin, de style afghan est un magnifique édifice religieux qui se font parfaitement dans le décors. Il est accessible par une belle promenade de 3 km qui vous fera parcourir des rues charmantes bordées d’arbres.

Plus loin, les ruines de Jiaohé de la dynastie Han est une ancienne ville de garnison. Cette vase cité antique est l’une des mieux préservées au monde et méritent une visite.

Partez découvrir le spectacle naturel qu’offre les montagnes de Feu aux alentour de Bezeklik et Tuyoq. Lorsque le soleil est au plus haut, les montagnes se parent d’une étrange couleur donnant l’impression qu’elles s’embrasent. Le spectacle est saisissant et agréable à contempler depuis les vignobles.

Entre autre, la ville de Turpan est également célèbre pour sa culture de raisin et ses belles vallées de vignobles. Sa gastronomie est aussi très variée et les touristes peuvent profiter des nombreux snacks vendus dans la plupart des rues.

Climat

La ville de Tourfan est réputée pour être la ville la plus chaude de Chine. D’après les statistiques, la ville traverse une longue période de chaleur toute l’année avec une température supérieure à 40°C. L’air est chaud et sec dans cette région et les pluies se font rares avec seulement 35 mm de pluviométrie.

Néanmoins, la période hivernale est très froide et la température peut atteindre les -30°C. Si vous décidez de visiter la ville de Turfan, il sera préférable de s’y rendre pendant les mois de juillet et août.

Comment s’y rendre ?

Tourfan est accessible depuis les villes de Kashgar, Korla, Lanzhou, Liuyan et Xi’an. Il vous sera aussi possible d’y aller en bus depuis Hami, Kashgar, Korla, Kuqa et Urumqi. Toutefois, la ville de Turpan ne dispose que d’un seul aéroport et les vols y sont assez rares. On peut aussi prendre les TGV de Xinjiang pour se rendre à la ville avec des trajets peu onéreux.

Avion

L’aéroport de Tourfan possède 14 vols internationaux et 60 vols à destinations des grandes villes de Chine. En arrivant à l’aéroport, vous pouvez prendre le bus pour aller jusqu’à la ville.

Train

La gare la plus proche se trouve dans la ville de Daheyan à un peu plus de 55 kilomètres au nord de Tourfan. Des minibus permettent de relier la gare à la ville toutes les 30 minutes.

Bus

La ville de Turfan est accessible en bus depuis les grandes ville de la région. Les trajets depuis Urumqi se font en 2 heures 30. Des bus depuis Kasgar et Kuqa se rendent également à Turpan mais il faudra compter entre 15 et 20 heures de route.

Comment Circuler

Circuler dans la ville de Tourfan est assez pratique puisque celle-ci est relativement petite. De ce fait, les touristes peuvent visiter la ville à pieds.

Pour se rendre sur les sites aux alentours de la ville, le meilleur moyen serait de prendre un taxi qui est très bon marché.

Il est possible de louer des vélos mais la chaleur écrasante peut rendre les balades très pénibles.

Des bus publics pourront également vous conduire jusqu’aux sites d’intérêts.

Que faire à Tourfan ?

La ville de Tourfan est l’une des villes en Chine qui possède de nombreux sites historiques datant de plus de 2 000 ans. De ce fait, vous pouvez faire la visite de la ville et ses sites en une journée. Les visiteurs peuvent également découvrir la diversité culturelle des Ouïghours à partir des quartiers authentiques qui se trouvent en périphérie. La balade dans le centre-ville peut aussi se faire à pieds et les visiteurs peuvent découvrir entre temps les commerces et les monuments. Les touristes peuvent aussi admirer les vignobles et goûter aux nombreuses variétés de fruits frais bios de Tourfan. Les visiteurs pourront déguster les petites collations que l’on trouve dans chaque coin de rue de la ville comme des Kebabs, du Zhua Fan (du riz mangé avec la main), des rôtis d’agneau, des produits laitiers et bien d’autres spécialités.

La ville dispose également de nombreuses boissons traditionnelles comme le thé noir, le lait, le vin mais aussi du lait de jument,… Enfin, lors de votre voyage à Turpan, vous pourrez acheter des objets souvenirs de l’ artisanats traditionnels, des tapis, des vêtements ou tout autre objet fait main.

Monuments et sites réputés

Les nombreux sites historiques célèbres de la ville de Tourfan se situent plus exactement à proximité des routes reliant l’est et l’ouest de la région. Les visiteurs peuvent s’arrêter au musée régional de Xinjiang qui abrite les reliques historiques de ces monuments. Les touristes peuvent aussi faire une visite du lac Aiding, le troisième lac salé à plus basse altitude du monde.

Les monuments historiques et les sites célèbres de la ville sont donc :

  • Les ruines de Jiaohe : ancienne citadelle de la dynastie Tang.
  • Les grottes des mille Bouddhas de Bezeklik
  • Les ruines de Gaochang l’ancienne ville de la communauté manichéenne.
  • Les tombes d’Astana, l’ancien cimetière de la ville de Gaochang.
  • Les puits Karez ou le système d’irrigation souterrain d’origine persane de la ville.
  • Le Minaret d’Emin à l’est de la ville.
  • Les monts Flamboyants avec ses paysages surprenants.

Retrouvez toutes les attractions de Tourfan.