Jinghong

Nom : Jinghong
Nom chinois : 景洪
Province : Yunnan
Statut : Ville-District
Population : 519 935 hab.
Superficie : 7 133 km²

Situé dans le sud de la province du Yunnan le long du Mekong, Jinghong est le centre politique, économique et culturel de la préfecture autonome Dai de Xishuangbanna. La région pourrait être comparée à une oasis surnaturelle au sud-ouest de la Chine et Jinghong à une perle brillante dans l’oasis.

Histoire

Jinghong a porté plusieurs nom dans le passé : Jingyong, Jinglong et Cheli en raison du nombre important de minorité qui y vit. Jinghong accueille 13 nationalités donc les Dai, les Hani, les Jinuo, les Bulang, les Hui et les Yao. La population des minorité ethnique occupe 66.7% de la population totale.

En 1180, le leader du peuple Dai s’est établi à Jinglong. En 1269, la dynastie des Yuan (1271-1368) rebaptisa le royaume de Jinglong en Cheli Gouvernement général du peuple et de l’armée. Ce fut ensuite renommé Cheli Xuanwei Shisi (bureau de pacification) en 1384 pendant la dynastie Ming (1368-1644).

En 1750, le commissaire de Cheli Xuanwei Shisi divisa son territoire en 12 territoires. En 1927, la ville devint le comté de Chili pour ensuite être rebaptisée comté de Jinghong en 1958.

En 1993, le comté devint une ville à par entière.

Aujourd’hui

Ses rues bordées de palmiers et son ambiance nonchalante donnent l’impression de se trouver dans un immense village qui tend petit à petit à se transformer en ville grisâtre avec les bâtiments en bêton qui commencent à s’imposer en ville.

La ville bénéficie tout de même du renommée nationale pour la grande quantité d’espèces végétale. En effet, la région a conservé une grande zone de forêt tropicale et abrite des palmiers, des cocotiers, des manguiers ainsi que diverses plantes tropicales cultivées un peu partout dans les parcs et les rues de la ville.

En outre, il existe de nombreux instituts culturels et scientifiques dont les plus grandes fermes de papillons de la Chine. Jinghong a un paysage tropical très enchanteur. Les principaux sites touristiques intéressants à visiter sont le lac du paon, le parc de la forêt primitive, le parc Manting ou encore sont splendide jardin botanique.

La ville est le parfait reflet du mélange ethnique de la région et la proximité des frontières, attestée par les nombreux birmans qui y vivent. La vie y est douce pour le voyageur, et constitue une base parfaite pour découvrir la région du Xishuangbanna.

Climat           

Jinghong a des caractéristiques d’un climat à la fois tropical et subtropical. La ville est relativement humide avec une forte influences des moussons.

L’été est long, très chaud et pluvieux. L’hiver est court, doux et sec. Le mois le plus froid est décembre avec une moyenne de 18.4°C tandis que le mois le plus chaud est juin avec une moyenne de 27°C pour une moyenne annuelle de 23.8°C.

Comment s’y rendre ?

L’aéroport Xishuangbanna Gasa est le deuxième plus grand aéroport dans le Yunnan, situé à seulement cinq kilomètres du centre-ville. Des Vols à destination de Kunming, Shanghai, Chengdu et d’autres grandes villes en Chine circulent régulièrement. Il y a un vol international hebdomadaire vers Luang Prabang au Laos.

Comment circuler dans Jinghong ?

La ville dispose du plus grand réseaux de transport de la préfecture. Des bus parcourent la ville et peuvent également vous conduire aux villages voisins.

Que faire à Jinghong ?

  • Entrer dans le monde fleuri du Jardins des fleurs et plantes tropicales.
  • S’octroyer un massage à l’école de masseurs aveugles.
  • Découvrir un monde presque féérique dans l’une des fermes de papillon
  • Se balader à l’ombre dans le parc de la forêt primitive.