Shangri-La

Nom : Shangri-La
Nom chinois : 香格里拉
Province : Yunnan
Statut : Ville et Subdivision administrative
Population : 129 306 hab.
Superficie : 11 613 km2

Shangri-La située au nord-est du Yunnan est une subdivision administrative de la province. À l’origine surnommée Zhongdian, Shangri-La marque les esprits par l’incroyable atmosphère qui s’y dégage et ses paysages alentours à couper le souffle.

Pour les voyageurs en quête de dépaysement et d’évasion, Shangri-la est à ne pas manquer lors de votre voyage en Chine.

Histoire

La première apparition, en 1939, du roman Lost Horizon de James Hilton, romancier britannique, révéla au monde un lieu extraordinaire voir imaginaire du nom de Shangri-La.

Le gouvernement chinois, désireux de faire de Zhongdian un point stratégique pour le tourisme comme Lijiang ou Dali, décréta que le lieu magique décrit dans le livre correspondait à Zhongdian et rebaptisa la ville Shangri-La en 2002.

Depuis, la ville a été transformée pour accueillir les groupes de touristes et ne cesse de se développer au détriment de la grandeur sauvage du paysage. Néanmoins, Shangri-La reste encore naturel et les anciens vestiges ont été conservés.

Aujourd’hui

Situé à la bordure où le Tibet, le Sichuan et le Yunnan se rencontrent, Shangri-La est une subdivision administrée par la préfecture autonome tibétaine de Diqing.

A une altitude moyenne de 3000 mètres, la ville est difficile à atteindre et vous donnera une impression de bout du monde.

La ville marque le début des terres tibétaines ce qui explique la présence majoritaire des tibétains sur ces terres. Cela vous donnera l’occasion de découvrir la culture tibétaine et en apprendre davantage sur leur mode de vie, leur rapport à la religion ainsi que leur cuisine. Le monastère Gedan Songzanglin, considéré comme l’un des plus importants monastère du sud-ouest de la Chine accueille près de 600 moines. Ce grand sanctuaire situé un peu en dehors de la ville pourrait justifier à lui seul une visite à Shangri-La par sa beauté et son incroyable vue sur les montagnes et la ville.

La veille ville qui est restée intacte avec ses maisons typiques vaut également le coup d’oeil. Au détour d’une ruelle, vous pourrez faire la rencontre des femmes coiffées de leur turban entrain de préparer le repas ou de s’occuper des enfants.

Shangri-la c’est aussi des paysages uniques mis en évidence par des plateaux mais aussi par les cultures ethniques fascinantes rendant les terres encore plus attrayantes pour les voyageurs. Les amateurs de randonnées seront ravis de s’évader dans une nature splendide et découvrir les célèbres montagnes Meili, Baimang, Haba ou encore le glacier de Mingyong. Partez à la rencontre d’autres ethnies et rencontrez sur votre chemins des Yaks ou autres animaux sauvages dans la réserve naturelles de Napahai et de Bitahai.

Cette région abrite de nombreuses minorités ethniques et les festivités ne manquent pas. Ce sera l’occasion de découvrir les danses folkloriques, les costumes traditionnels ainsi que les arts pratiqués.

Shangri-La a encore beaucoup à offrir à ceux qui souhaitent s’éloigner de la vie moderne. Un séjour dans ce comté peut se révéler être une expérience humaine formidable.

Climat           

Les meilleures période pour visiter Shangri-La est de Mars à Août. Le temps est favorable avec des températures relativement douces. Les fleurs sauvages envahissent les étendus et les animaux prennent soin de leur nouveaux nés. Septembre et octobre sont les mois des festivités. Les températures sont légèrement plus fraiches mais supportables. L’automne donne une tout autre dimension au paysage.

A l’hiver, les tempêtes de neiges peuvent limiter fortement l’accès à la ville.

Dans tous les cas, il est préférable de se munir de vêtements chauds car les température peuvent chuter très rapidement.

Comment s’y rendre

La situation géographique de Shangri-La ne facilite pas son accès.

Avion

L’aéroport de Diqing, situé à 5 km de la ville, propose des vols de façon assez irréguliers en provenance de Kunming, de Guangzou et de Lhassa.

Peu de taxi attendent à l’aéroport, il est préférable de prendre l’un des bus ou bien un chauffeur personnel.

Bus longue distance

Depuis Kunming, Dali et Lijiang, il existe des bus longue distance jusqu’à Shangri-La.

Comment circuler à Shangri-La ?

Il existe six lignes de bus. Pensez à avoir la monnaie pour le bus car ils ont rarement du change.

Que faire à Shangri-La ?

  • Découvrir la vue splendide sur la ville depuis le Monastère Ganden Sumtseling.
  • Sortir des sentiers battus pour une randonnée à pied ou à cheval.
  • Se balader dans la vielle ville et faire la rencontre des habitants.
  • S’émerveiller devant la couleur émeraude du lac Bita.