Île Putuoshan

L’île de Putuoshan, située au sud-est de Shanghai dans la province du Zhejiang abrite le mont Puto, l’une des quatre montagnes sacrées bouddhiques de Chine.

Cette jolie île offre un cadre parfait pour un weekend au calme entre plage et promenade dans une végétation luxuriante.

Histoire

Le mont Putuo a été un haut lieu de pèlerinage pendant plus de 100 ans.

Durant la dynastie Tang, avec le développement de la route de la soie, le Putuoshan est devenu le centre du bouddhisme chinois pour Guanyin (boddhisatva Avalokiteśvara), sans doute le bodhisattva le plus vénéré et le plus populaire parmi les bouddhistes.

De nombreuses personnalité se sont rendus dans ces lieux à travers les âges dont Ingen Ryuki (ou Yinyuan Longqi en chinois), un poète, calligraphe et moine de l’école Linji du bouddhisme Chan.

L’île Putuoshan

L’île Putuoshan appartient à l’archipel de Zoushan au Sud de Shanghai. Parmi les centaines d’îles qui la composent, celle de Putuoshan, dominée par le Mont sacré Puto, reste la plus intéressante à visiter.

Montagne, temple, forêt, plages soignées, l’île reflète parfaitement le petit paradis chinois que tout voyageur souhaite trouver en Chine. Son cadre enchanteur et son ambiance décontractée en font une parfaite escapade le temps d’un weekend.

Ressourcez-vous sur les plages de sable fin après une visite des temples qui parsèment l’île. Les panoramas qu’offrent les différents points de vue sur l’archipel et ses îles jalonnées de mer bleue vous plongeront au paradis.

Entièrement dédiée à Guanyin, l’île de Putuoshan est un lieu où prône des temples et édifices liés à la déesse bouddhique de la Miséricorde. Le ton est donné dès l’arrivée puisque se dresse une statue de 33 mètres de haut à son effigie.

Le temple Puji : ce temple date de la dynastie des Song (960-1279) et couvre une superficie de 11 000 m². Il se dresse au centre de la Grand-Place du village. Ce sanctuaire est le plus accessible et le plus célèbre de l’île. Une cérémonie publique réalisée par les moines à lieu chaque jour de 4h30 à 7h et par conséquent attire de nombreux visiteurs.

Le temple Huiji : ce monastère culmine sur le mont Foding et offre un panorama époustouflant sur l’archipel. Le temple est accessible via un téléphérique ou peut être atteint en 1 heure de marche pour les plus courageux. La randonnée y est dépourvue de touristes et offre quelques surprises comme des postes d’avant garde anti-marine sur le flanc des falaises.

Le temple Fayu : En contrebas du mont Foding, des marches permettent d’atteindre la mer et le temple Fayu. Le sanctuaire se dresse au milieu des camphriers et des pins, et renferme une grande statue de la déesse Guanyin. Tout près, vous pouvez poursuivre la visite et vous poser au joli pavillon Xiangyun.

Grotte Fanyin: située à l’extrémité est de l’île, la grotte Fanyin est perchée entre deux falaises au dessus de la mer. Elle renferme un petit temple voué à la déesse Guanyin.

Village du Nord : Putuoshan est composé de petits villages de pêcheurs. Accessible à pied, le village du Nord s’est comme figé dans le temps. Certains pêcheurs y résident encore tandis que d’autres ont préféré s’installer dans les nouveaux logements plus près des embarcadères.

Le centre de l’île est couvert de forêts et végétation luxuriante qui forment un cadre tranquille appropriée pour un lieu de contemplation religieuse.

Les plages de sable fin de l’île sont également très appréciées des voyageurs qui peuvent alors s’y détendre après une petite baignade. La mer parfois agitée peut s’avérer dangereuse avec ses puissantes vagues. La baie des « Cent Pas » avec ses 1.5 km promet une balade les pieds dans le sable des plus agréables. Des installations touristiques ont été construites le long des plages et proposent des jeux aquatiques pour les touristes.

Cette île piétonnière assure une visite au calme et un weekend de détente très appréciable.

Quand y aller ?

L’île de Putuoshan est sous l’influence d’un climat tempéré.

L’hiver est sec et doux tandis que l’été est chaud avec un petit vent souvent très apprécié. Cependant, l’île est parfois balayée par des typhons lors de la saison des pluies autour de juillet, aout et septembre.

Outre la période des typhons, l’île peut être visitée tout au long de l’année.

Comment s’y rendre

L’île de Putuoshan est facilement accessible depuis Ningbo ou Shanghai.

Depuis Ningbo

Depuis la gare routière Sud ou Nord de Ningbo, des bus fréquents partent pour l’embarcadère des speed boat (bateau rapide) qui desservent régulièrement Putuoshan. Il existe des tickets combinant le bus et le bateau.

De nouveaux ponts permettent une connexion facile avec l’île via des bus rapides et confortables.

Depuis Shanghai

Depuis Shanghai, il est possible de prendre des bus jusqu’à l’embarcadère Wusong. Des bateaux de nuit partent tous les jours pour l’île.

Depuis le port de Luchaogang, accessible en bus depuis la station de métro Longyang Road, un ferry rapide fait la navette jusqu’à Putuoshan.

Comment circuler sur l’île

Les voitures sont interdites sur l’île mais des bus la parcourent pour promener les touristes d’un sites à l’autre.

Des vélos peuvent également être loués mais les reliefs de l’île ajoutent parfois de grosses difficultés surtout pour les moins sportifs.

La marche à pied permet de découvrir l’île sous un autre angle et de profiter de l’ambiance décontractée qui y règne.

Tarif

L’entrée sur l’île est soumise à un droit d’entrée :

140 RMB (1er décembre – 31 janvier)
160 RMB (1er février – 30 novembre)
200 RMB pendant les vacances chinoises

Ces tarifs n’incluent pas les droits d’entrée des différents sites. Il faudra compter :

5 RMB pour le Temple Puji
5 RMB pour le Temple Fayu
5 RMB pour le Temple Huili
70 RMB pour un aller retour en téléphérique au mont Foding ou 40 RMB pour un aller simple

Les tarifs pour les bus touristiques varient entre 5 et 10 RMB.