Ethnie Naxi

Les Naxi sont des descendants de nomades Qiang issus des hauts plateaux. Ils vivent dans la province du Yunnan et plus précisément dans la préfecture de Lijiang. On retrouve également les Naxi dans la préfecture autonome tibétaine de Deqen. La population Naxi compte environ 308 839 individus.

Histoire

Les ancêtres des Naxi sont des peuples de pasteurs nomades. Jadis, ils habitaient au nord-ouest de la Chine dans la vallée du Fleuve Jaune. Durant la dynastie impériale des Han, les Naxi ont migré dans les régions orientales et occidentales de la Chine.

Pendant plusieurs siècles, les empires Tang, Tubo et Nanzhao étaient en tension et les Naxi ne pouvaient que subir leurs accrochages. C’est ainsi que la cultures des Naxi très connue sous le nom de la culture Dongba, s’est vue influencer par ces trois grands empires.

Ce n’est qu’au XIème siècle que Lijiang devint un centre économique, politique et culturel permettant ainsi à la culture Dongba de faire son propre chemin.

Coutumes et traditions

Les Naxi de la région de Yongning sont connus pour avoir une société matrilinéaire. Les femmes ont un statut supérieur par rapport aux hommes. La filiation se fait par la mère. Le mari ainsi que les enfants habitent dans la maison de la femme jusqu’à leur mort. Autrefois, le mariage Naxi était arrangé par une entremetteuse. De nos jours, ils ont le droit de choisir leur conjoint. Toutefois, il est interdit de se marier avec un homme ou une femme issu du même clan.

Les Naxi préservent toujours les coutumes charnières de leurs ancêtres. Ils ont une forte croyance en la force vitale, aux esprits et aux éléments naturels, d’où la pratique du chamanisme et de l’animisme.

Habillement

Les hommes portent habituellement un habit bleu foncé, des tuniques sur lesquelles ils passent une veste à boutons.

Les femmes mettent une robe longue de couleur bleue, noire ou blanche. Le col et les manches sont ornés de magnifiques dentelles. Sous leur robe, elles portent un pantalon. Elles portent aussi sur le dos une cape en peau de mouton sur laquelle est brodée les sept symboles circulaires représentant les étoiles. Cette cape est l’élément le plus distinctif du costume des femmes Naxi.

Les fêtes Naxi

Les Naxi ont plusieurs fêtes mais les plus importantes sont la fête de Sanduo, la foire Bangbang et la fête des Torches à Lijiang.

Les festivités de Sanduo sont célébrées le 8ème jour du second mois selon le calendrier lunaire. La célébration se répartie sur trois jours et se déroule dans le temple du village de Baisha. Sanduo est considéré comme le grand protecteur du peuple Naxi. Il s’agit d’un héros légendaire qui protège ce peuple.

Chaque année, la minorité Naxi célèbre la foire Bangbang ou aussi nommée la fête des outils de ferme. Ce festival a lieu le 15 du premier mois sur le calendrier lunaire chinois. Cette grande fête est alliée à des courses de chevaux.

La fête de la torche se déroule du 25 au 27ème jour du 6ème mois lunaire. Pour le peuple Naxi cette fête aurait le pouvoir de faire fuir les mauvais esprits et de protéger les récoltes des insectes. Des chants et danses traditionnelles se font autour du grand feu de joie.

Habitation

Les Naxi vivent dans des maisons construites en bois qui ont la particularité de ne pas utiliser de clous. Elles sont le plus souvent à deux étages avec une hauteur de 7,5m environ. Les maisons disposent fréquemment d’une cour, d’une véranda ou d’un couloir extérieur. Les éléments de bois sont très visibles et souvent décoré par de superbes sculptures représentant la vie et la culture. Des plantes et des animaux sont gravés dessus.

Langue

Les Naxi utilisent la langue sino-tibétaine proche du sous-groupe tibéto-birmane. Ils possèdent deux types d’écritures : l’écriture Dongba qui comprend environ 1 400 caractères et l’écriture Koba, un syllabaire complémentaire comprenant au moins 128 caractères de base.