Grande Muraille de Chine - Jinshanling

Grande Muraille de Chine - Jinshanling

31 janv. 2012
"Celui qui n'a jamais marché sur la Grande Muraille n'est pas un homme véritable" disait Mao Zedong (ou Ségolène Royal). L'heure est venue de remédier à cela.  

L’embarras du choix

  Jamais 2 sans 3 ! On vous parlait dans les précédents articles du Temple du Ciel et de la Cité Interdite, direction aujourd'hui un autre monument inscrit depuis 1987 au patrimoine mondial de l'UNESCO... Et quel monument ! Considérée comme la structure architecturale la plus importante jamais construite par l’Homme, il s'agit sans doute de l'étape que nous attendions avec le plus d'impatience depuis notre arrivée en Chine. Le Qianmen Hostel où nous séjournons à Pékin propose différents tours sur divers tronçons de la Muraille. Il faut en effet savoir que celle-ci est sujette à l'érosion et que seuls quelques sites sont aujourd'hui fréquentables pour admirer cette fabuleuse bâtisse. Parmi ceux-ci, citons notamment :
  • Badaling (70 km au nord de Pékin) : sans doute la section la plus visitée et donc la plus touristique. Restaurants et hôtels s'y côtoient à proximité et il est apparemment difficile de circuler étant donné le nombre de touristes.
  • Mutianyu (90 km au nord de Pékin) : réputée moins commerciale que Badaling, elle offre de magnifiques vues mais reste très fréquentée.
  • Jinshanling (120 km au nord de Pékin) : beaucoup moins fréquentée que les deux premières, elle est située plus loin au Nord-Est de Pékin et comprend un nombre impressionnant de forteresses.
  • Simatai (120 km au nord de Pékin) : reliée à Jinshanling via un pont suspendu et une randonnée de 10 km, elle offre les chemins les plus escarpés et abrupts de la Grande Muraille.
  Après une longue hésitation nous avons finalement opté pour la section de Jinshanling, en espérant pouvoir effectuer une partie du parcours qui la relie à Simatai. Le problème, c'est que le départ et le retour sont programmés à une heure précise, et il s'agira de bien gérer notre temps pour en voir le plus possible. Départ à 7h de Qianmen Hostel, un bus nous attend devant la façade et effectuera plusieurs arrêts devant d'autres hôtels pour récupérer les sportifs restants. C'est bien la première fois que nous voyons autant d'occidentaux dans un même bus depuis notre arrivée en Chine, et nous en profiterons pour lier connaissance avec deux françaises qui reviennent de Mongolie. Peut-être une destination future... ? ;-) Il nous faudra plus de 3 heures pour arriver à destination. La pollution ambiante de Pékin s'est dissipée et nous profitons enfin d'un ciel sans nuages ainsi que d'un soleil radieux. La journée était décidément bien choisie...  

A l'assaut de la Muraille

  Le guide nous informe que nous avons quartier libre pendant 4h (seulement...) et que pour l'heure nous avons la possibilité de grimper à pied pour gagner la muraille (temps estimé : 2h) ou alors de prendre le téléphérique directement (temps estimé : 20 minutes en comptant l'attente). Ne voulant pas réitérer l'erreur de Wulingyuan qui nous a privés de quelques vues, nous optons pour la seconde option dans l'optique de profiter un maximum du mur. Une fois arrivés au sommet, quelques pas suffisent pour dévoiler le panorama que nous attendions avec tant d'impatience.
Grande Muraille de Chine - Jinshanling Grande Muraille de Chine - Jinshanling
  La muraille se dresse fièrement, tel un dragon qui serpente les montagnes à perte de vue. A noter que même si elle s'étale sur plus de 6700 kilomètres d'Est en Ouest (de la mer Jaune au désert de Gobi), la Grande Muraille n'est en réalité pas un seul et unique tronçon. Il s'agit en effet de multiples parcelles qui étaient destinées à protéger la Chine de l'envahisseur (principalement les Mongols). Passée la surprise de cette vue fabuleuse, nous avançons vers la première tour de guet qui servait vraisemblablement de chambres pour les soldats et offrait de minuscules lucarnes permettant de tirer des flèches.
Grande Muraille de Chine - Jinshanling Grande Muraille de Chine - Jinshanling Grande Muraille de Chine - Jinshanling
On trouve ce type de tour tous les 100 mètres en moyenne, certaines en meilleur état que d'autres. Elles sont en outre des coins d'ombre idéals pour se reposer, où subsistent ici et là quelques vendeurs de boissons rafraichissantes.
Grande Muraille de Chine - Jinshanling Grande Muraille de Chine - Jinshanling
Les escaliers s'enchaînent et la balade se fait de plus en plus sportive, rythmée par le relief des montagnes. La portion de Jinshanling est en effet réputée pour être assez musclée, n'hésitez pas à prévoir de bonnes chaussures de marche... Ségolène Royal appréciera votre bravitude à coup sûr !
Grande Muraille de Chine - Jinshanling Grande Muraille de Chine - Jinshanling Grande Muraille de Chine - Jinshanling
En contrepartie, nous avons l'immense satisfaction de ne pas croiser trop de touristes, ces derniers étant sans doute concentrés à Badaling ou Mutianyu. Le ciel est quant à lui d'un bleu azur et l'air est définitivement plus pur qu'à Pékin (pas bien dur remarque...).
  Nous sommes tentés de nous arrêter toutes les 30 secondes pour garder en mémoire et photographier un plan qui paraît plus beau que l'autre, mais il nous sera bien évidemment impossible de les départager. En atteste cette sélection de photos qui, nous l'espérons, vous donnera un aperçu fidèle de cette portion.
Grande Muraille de Chine - Jinshanling Grande Muraille de Chine - Jinshanling Grande Muraille de Chine - Jinshanling
Au fur et à mesure que l'on avance, le mur semble de plus en plus dégradé malgré les quelques travaux de rénovation entrepris à Jinshanling. Cela contribue à renforcer la magnificence et le charme du lieu, qui nous offre un voyage non seulement dans l'espace mais aussi dans le temps.
Grande Muraille de Chine - Jinshanling Grande Muraille de Chine - Jinshanling
L'heure tourne et malgré notre désir de progresser il nous faut déjà envisager le retour sur nos pas. Nous aurons au moins la satisfaction d'avoir effectué une partie des 10 kilomètres séparant Jinshanling de Simatai. A charge de revanche !
Grande Muraille de Chine - Jinshanling Grande Muraille de Chine - Jinshanling Grande Muraille de Chine - Jinshanling
   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *
Myriam
30 août 2012
Bonjour, Merci pour ce partage de votre expérience. Après l'ascension en télécabine, combien de temps avez vous marcher pour ensuite faire demi tour ? Ne regrettez vous pas de ne pas avoir fait l'ascension à pieds ? Merci pour votre partage.
Répondre
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *
Constant Sandra
26 juin 2012
Bonjour, Merci pour ces belles photos, nous partons en Chine le 7 juillet et nous aurions vraiment voulu voir ce tronçon de la Grande muraille mais beaucoup de gens disent que ce troçon Simantai-Jinshaling est fermé? Avez-vous vu des gardes, si oui, interdisent-il le passage ou faut-il les payer? Et pourquoi avoir fait demi-tour, pourquoi ne pas aller jusqu'à Simatai? Merci pour vos bons conseils.
Répondre
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *
Philippe D
03 mai 2012
Devenir un homme véritable, voilà une bonne raison de s'y rendre, non? On m'a dit qu'à certains moments, le brouillard est si dense que la muraille disparait complètement et que le paysage n'existe plus. Un coup de chance, alors?
Répondre
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *
Marc
08 mars 2012
De magnifiques photos ainsi qu'un bon article sur la Grande Muraille de Chine , c'est vrai que tout ça donne envie de voyager , et de "devenir un homme" .
Répondre
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *
10 février 2012
Je compte partir en Chine l'année prochaine, hop, ton site est dans mes bookmarks, il me sera très utile, merci de partager tout ça. En tout cas tu as un très beau prénom ;)
Répondre
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *
02 février 2012
Un jour, je deviendrai un homme et je marcherai sur la Muraille de Chine ! Plus sérieusement, c'est un passage nécessaire pour les voyageurs partis en CHine, enfin je pense que c'est une belle expérience.
Répondre
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *
Simon
02 février 2012
Un belle article qui me donne envie de partir tout de suite ;)
Répondre
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Ingrid de "Terres de Chine". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H