Temple du Ciel - Palais d'Été

Temple du Ciel - Palais d'Été

26 janv. 2012

La visite express de Pékin continue avec quelques uns des lieux incontournables de la ville. Entre les multiples temples et palais somptueux, il faut faire un choix et c'est vers les plus célèbres que nous nous tournerons. Récit d'un voyage à travers le temps...        

Temple du Ciel

  Premier arrêt aujourd'hui au Temple du Ciel (Temple of Heaven ou Tiāntán), qui représente en réalité un complexe de temples taoïstes, considéré comme le plus grand dans son genre en Chine. C'est donc sans surprise qu'il a été inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO en 1998. L'ensemble est entouré par un mur d'une base rectangulaire qui symbolise la Terre, et couronné d'un demi-cercle pour symboliser le Ciel. Achevé en 1420 sous la dynastie Ming - à peu près en même temps que la Cité Interdite - il est accessible via 4 entrées situées tout autour d'un immense parc (Tiāntán Gōngyuán) qui couvre plus de 250 hectares. De notre côté, nous provenons de la station de métro Tiantandongmen et empruntons la Porte Nord située sur Tiantan Lu. Le prix d'entrée est 35 yuans - 15 yuans pour la seule entrée dans le parc - et donne accès aux 3 attractions principales.

  • Le Hall de la Prière pour les Bonnes Moissons (Qí​nián​diàn​)
  • Le Temple de la Voûte Céleste Impériale (Huáng​qióng​yǔ​) ou Demeure du Seigneur du Ciel
  • L'Autel du Ciel (Yuán​qiū​tán​)

Notre entrée par la Porte Nord nous confronte d'emblée au Hall de la Prière pour les Bonnes Moissons, sans doute le bâtiment le plus emblématique du complexe et le clou de la visite.

Temple du Ciel - Palais d'Été Temple du Ciel - Palais d'Été

Construit sur trois terrasses circulaires de marbre blanc, il s'agit d'un temple de 30 mètres de diamètre de 30 mètres et d'une hauteur de 38 mètres.  Sa particularité est d'avoir été entièrement réalisé en bois et en tuiles, sans aucun clou. Ce n'est néanmoins pas le bâtiment d'origine puisque celui-ci a été frappé par la foudre en 1889 et détruit par un incendie.

Temple du Ciel - Palais d'Été Temple du Ciel - Palais d'Été

Cette construction est sujette à de multiples interprétations célestes. On raconte en effet que l'Empereur (le fils du Ciel) venait y prier pour solliciter de bonnes récoltes pour son peuple. Le choix des couleurs n'est par ailleurs pas anodin, le bleu représentant le ciel, et le vert, la Terre. A noter également l'omniprésence du chiffre 9 (symbolisant le Ciel (le Yang) et réservé à l'Empereur) et de ses multiples, qui se retrouve dans la conception-même des temples, des dalles, des marches... En bref, un haut-lieu de symbolisme et de symétrie pour les mathématiciens en herbe !

Temple du Ciel - Palais d'Été Temple du Ciel - Palais d'Été

On trouve en contrebas le Temple de l'Auguste Ciel (Huangqiandian), ayant été reconverti en musée.

Temple du Ciel - Palais d'Été Temple du Ciel - Palais d'Été

De là nous rejoignons le Pont de l'escalier rouge, une avenue longue de 360 mètres qui nous mène au Temple de la Voûte Céleste Impériale, sorte de réplique en miniature de la Salles des Prières pour les Bonnes Moissons précédemment visitée.

Temple du Ciel - Palais d'Été Temple du Ciel - Palais d'Été Temple du Ciel - Palais d'Été

Il est entouré par le Mur des Echos (Echo Wall), un édifice unique circulaire construit de telle sorte qu'une personne parlant le long du mur sera entendue clairement de l'autre côté du bâtiment. Étant donné le nombre de touristes chinois, inutile de vous dire que l'expérience n'a pas été très concluante... Dans le prolongement se trouve l'Autel du Ciel (ou Autel Circulaire), une structure ouverte censée rappeler le tertre originel. Construit en 1530, l'autel se compose de trois terrasses concentriques entourées par des balustrades en marbre blanc, et représente l'endroit où l'empereur procédait aux sacrifices.

Temple du Ciel - Palais d'Été Temple du Ciel - Palais d'Été

D'autres bâtisses valaient semble-t-il le détour (Salle de l'Abstinence, Pavillon de la Longévité pour ne citer qu'eux...), mais en toute sincérité la multiplication de ces édifices rend les visites redondantes. Il n'empêche qu'il se dégage ici une atmosphère particulière qui vaut assurément le coup d’œil. Nous quittons le parc par la Porte Ouest, bien décidés à rejoindre la station de métro la plus proche pour la visite suivante qui s'annonce totalement différente...  

Parc Olympique de Pékin

  Retour à la civilisation actuelle puisque l'on choisit de nous rendre maintenant au Parc Olympique de Pékin (ou Olympique Green), qui concentre les principales installations des Jeux Olympiques de 2008 ainsi que le village olympique. Détail amusant : les JO avaient débuté le 08/08/2008 à 08H08, le 8 étant considéré comme un chiffre porte-bonheur en Chine (décidément...). La station de métro Olympics Sports Center (Aolinpike Zhongxin) présente sur la ligne 8 est d'ailleurs beaucoup plus moderne que les autres, facilement comparable à celles de Guangzhou.

A l'arrivée nous voilà confrontés à une gigantesque esplanade, où sont présentes quelques milliers de personnes et des animations. Le quartier est situé près d'un périphérique et rompt totalement avec les hutongs du centre historique.

Temple du Ciel - Palais d'Été Temple du Ciel - Palais d'Été

Nous apercevons au loin le fameux Stade Olympique National en forme de nid d'oiseau qui aura tant fait parler de lui, mélange d'acier et de béton. D'une capacité de 80 000 places, il a été le théâtre des cérémonies d'ouverture et de clôture ainsi que des principales épreuves athlétiques.

Temple du Ciel - Palais d'Été Temple du Ciel - Palais d'Été

L'audace architecturale chinoise se retrouve également dans le Cube Aquatique (Water Cube) situé non loin de là, et qui accueillait la plupart des épreuves aquatiques. Malgré l'heure tardive nous décidons d'y pénétrer, fascinés par cette structure en bulles si particulière. L'Aquacube est en effet ouvert au grand public depuis 2010, et renferme à notre grande surprise un centre de loisirs aquatique similaire à Center Park.

Temple du Ciel - Palais d'Été Temple du Ciel - Palais d'Été

Le temps de prendre quelques photos du bassin olympique et nous réalisons que l'extérieur du cube vient de s'illuminer. Il nous avait été dit que la visite du Parc Olympique est particulièrement intéressante à la tombée de la nuit, cela se vérifie pleinement à mesure que les infrastructures s'animent.

Temple du Ciel - Palais d'Été Temple du Ciel - Palais d'Été Temple du Ciel - Palais d'Été

Quant aux touristes chinois, ils semblent très fiers d'avoir accueilli les Jeux Olympiques dans leur pays et on les comprend.  

Palais d’Été

  Place le lendemain à un autre monument célébrissime de Pékin, j'ai nommé le Palais d’Été (Summer Palace) ou Yíhéyuán pour Jardin de l'Harmonie Préservée. A ne pas confondre avec l'ancien Palais d’Été, qui n'est aujourd'hui plus qu'un tas de ruines après le pillage et l'incendie par les troupes britanniques et françaises en 1860 lors de la Seconde guerre de l'opium. Nous y pénétrons par la Porte Est, qui nous entraîne bientôt dans un dédale de ruelles où sont présentes de multiples temples à l'architecture similaire. Nous flânerons ainsi du Temple de la Bienveillance et de la Longévité au Hall de l'Embrassement de l'Univers, tout cela au milieu de chinois toujours plus nombreux et qui rendent la visite plus fatigante que prévu.

Temple du Ciel - Palais d'Été Temple du Ciel - Palais d'Été

Nous parviendrons un peu par hasard au Jardin de la Vertue et de l'Harmonie, qui renferme un célèbre théâtre sur trois étages, considéré comme le berceau de l'Opéra de Pékin. De nombreux acteurs célèbres venaient jouer ici devant l'impératrice Cixi, laquelle avait englouti une grande partie du trésor impérial dans la restauration de ce havre de paix.

Temple du Ciel - Palais d'Été Temple du Ciel - Palais d'Été Temple du Ciel - Palais d'Été

Nous arrivons enfin aux abords du lac Kunming, sur lequel voguent de multiples barques et pédalos. Le brouillard ambiant ne nous empêche pas de distinguer au loin la Colline de la Longévité (Wahnshou Shan), dominée par le plus célèbre édifice du palais : le Pavillon des Fragrances Bouddhiques (Fo Xiang Ge).

Temple du Ciel - Palais d'Été Temple du Ciel - Palais d'Été

Il nous faudra traverser un long corridor, sorte de galerie couverte entrecoupée ponctuellement de kiosques, pour atteindre le pied de la colline. C'est parti pour une petite ascension qui va nous offrir un festival de couleurs et de beautés le long des escaliers.

Temple du Ciel - Palais d'Été Temple du Ciel - Palais d'Été Temple du Ciel - Palais d'Été

Nous aurons au sommet une vue globale sur les toits des temples ainsi que sur le lac Kunming, bien que le voile gris nous gâche un peu la fête.

Temple du Ciel - Palais d'Été Temple du Ciel - Palais d'Été

A l'intérieur du Pavillon des Fragrances Bouddhiques trône une statue du Bouddha Guanyin aux Milles Mains, que les chinois (et nous-mêmes) s'empressent de prendre en photo malgré les interdictions.

Temple du Ciel - Palais d'Été Temple du Ciel - Palais d'Été

Le Temple Zhihuihai (Mer de la Parfaite Sagesse) se dresse derrière et nous donne l'occasion de grimper un peu plus.

Temple du Ciel - Palais d'Été Temple du Ciel - Palais d'Été

Nous redescendrons la colline de l'autre côté, dévoilant un parc immense qui renferme encore bon nombre de temples et pavillons bouddhiques. Ce n'est qu'après la traversée de multiples jardins et de ponts que nous finirons par rejoindre la Porte Nord et la rue commerciale Suzhou, estimant avoir vu l'essentiel. Direction Qianmen Hostel pour un repos bien mérité, en attendant le départ pour la Grande Muraille de Chine...   Pour visualiser les photos relatives à cet article, n'hésitez pas à visiter la galerie de Pékin.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *
Martin @Blog Chine
10 décembre 2012
Sympa les photos :) La piscine olympique n'était pas trop blindée de monde? La visite vaut le coup selon toi? A bientôt :)
Répondre
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *
Hugo le Cantonais
26 janvier 2012
Je vois que nous avons logé dans le même hôtel, peut-être à seulement quelques jours d'intervalles ! Et nous avons sensiblement sélectionné les mêmes lieux à visiter.Avez-vous tenté de marcher sur le lac Kunming ? Pas nous, nous manquions de temps (ah non, de motivation pour faire tout le tour), mais je le regrette. Pekin est une ville riche en attractions touristiques. Vos articles la mettent très bien en valeur, goodjob! Hugo Rions Cantonais PS: au fait on a lancé l'idée d'un rdv inter-blogueurs cantonais sur un article de Perdu en Chine, ça pourrait être sympa, vous en dites quoi ?
Sylvain
27 janvier 2012
Avec plaisir pour le rdv inter-blogueurs sur Canton ! Nous revenons le 20 février, il faudra s'organiser ça ;-) Concernant le Lac Kunming, nous n'avons pas tenté de marcher dessus pour la bonne et simple raison que nous y sommes allés en juillet ! (petit décalage au niveau de la publication...)
Répondre
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Ingrid de "Terres de Chine". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H