Temple Tianhou

Le temple Tianhou loge au cœur de la ville de Quanzhou, dans la partie sud de la Chine. Également appelé « Temple de la Reine des Cieux », il s’agit du premier temple consacré à la déesse de la Mer Mazu ou A-Ma dans la province du Fujian . Beaucoup admettent qu’il représente le point culminant de l’art architectural dans la région.

Histoire

Le temple Tianhou à Quanzhou fut construit en 1196, pendant la dynastie des Song. À l’origine, l’édifice possédait une structure en bois. Actuellement, seul le bâtiment principal tient encore debout. Les autres éléments comme les galeries, la porte d’entrée, la salle d’Opéra, la « Tour de la Cloche et du Tambour » sont en état de ruines, mais reconstruits depuis peu. D'ailleurs, le temple Tianhou figure parmi les sites privilégiés dans la protection nationale des reliques culturelles en Chine.

Selon la légende, Mazu était la fille d’un villageois ayant vécu dans le comté de Quanzhou. Déterminée à rester célibataire, elle se consacra à l’étude des médicaments pour guérir les malades et ainsi sauver des vies. Touchés par ses actes, les habitants décidèrent d’ériger un temple en son nom. Plus tard, les empereurs des dynasties se mirent à l’adorer et la considérer comme la déesse de la mer et une impératrice céleste.

Découvrir le temple Tianhou

Le temple Tianhou s’impose parmi les plus grands temples Mazu en Chine . Ce complexe de 9 000 m² compte parmi ses structures un pavillon principal, une porte d’entrée et la « Tour de la Cloche et du Tambour ».

La porte d’entrée du temple se décrit comme une arche commémorative portant une voûte ornementale. Sur ses piliers, des éléments décorations avec des motifs sculptés présentent des images de dragons et de phénix.

Reconstruit au cours de la dynastie des Ming (1368-1644), le pavillon principal arbore un style architectural soigné, fin et élégant. Aménagé sur un haut et large socle en granit, il occupe environ 636 m² de superficie. Ses portes et fenêtres sont finement décorées avec des sculptures ancestrales : des grues qui dansent, un cheval géant et un beau lotus. Ces œuvres représentent l’essence du taoïsme et forgent la réputation du temple.

Élégante, la tour d’Opéra dévoile dès son entréedeux grandes statues de lions, considérés comme les gardiens du temple. À l’intérieur se trouve une belle collection d’objets d’art datant de l’antiquité, dont deux tablettes de pierre enregistrant la rénovation du temple au cours de la dynastie Qing (1644-1911). Parmi les trésors conservés dans la tour, découvrez également une brosse à écrire, un bâton d’encre, une dalle d’encre et un papier.

Tout près de la tour d’Opéra, la Tour de la Cloche et du Tambour se présente comme le plus important bâtiment du temple Tianhou. Sa salle principale héberge une statue de la reine des Cieux Mazu. Cette sculpture en bois de camphre mesure 2.8 m de hauteur. En complément de ce trésor national, des arbres anciens et rares rehaussent le charme de ceslieux en automne, à l’image de ce gigantesque osmanth us, ils fleurissent et dégagent une odeur douce pour envoûter les visiteurs.

La visite du temple Tianhou s’apprécie mieux entre mars et novembre. La plupart des célébrations ancestrales et des activités folkloriques se déroulent au cours de cette période. Au 23e jour du 3e mois lunaire, vous avez le privilège de participer à lacommémoration de l’anniversaire de la déesse Mazu. À cette occasion, le temple accueille une foule de fidèles taoïstes, dont des Taïwanais.

Comment s’y rendre

Prenez le bus 05, 13 ou 101 et descendez à la station située à proximité du temple.

Horaires et tarifs

L’accès coûte 5 RMB par personne. Le temple accueille les visiteurs tous les jours de 8 h à 17 h 30.

Temple
1 photo

Bonjour

Je suis Ingrid de "Terres de Chine". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H