Ile de Kinmen

Située juste à 2 km des côtes chinoises dans la province du Fujian, Kinmen aussi appelée Jinmen ou Quemoy est un archipel taïwanais qui regroupe plus de 15 petites îles de pécheurs. L’île est très proche de la ville de Xiamen au sud-est de la Chine.

Depuis l’ouverture de la frontière de Kinmen, de centaines de bateaux embarquent de nombreux visiteurs curieux de l’histoire militaires et de la beauté naturelle de l’archipel. L’an dernier, l’île a accueilli plus de 220 000 touristes, soit le double de sa population.

Histoire

L’île Kinmen était depuis 1949, sous la menace constante d’une invasion militaire chinoise. Au cours des années 1970, Kinmen fut victime de bombardements quotidiens par son voisin communiste. L' île reflète ainsi un demi-siècle de rivalité entre la chine et le Taïwan.

Longtemps interdite en raison des conflits, l’île de la forteresse s’est récemment ouverte au tourisme. Le visa n'est plus demandé pour les séjours de moins de 48 heures permettant ainsi d'y passer un weekend. Aujourd’hui, les militaires de l’île qui surveillaient l’arrivée des bateaux en provenance de Chine sont devenus plus discrets et sont peu à peu remplacés par les touristes.

Visite de l’île Kinmen

Sur un territoire de 153km² de superficie, l’île de Jinmen qui signifie « porte dorée » regroupe quatre communes représentées par des petits villages tranquilles dont le Jincheng surnommé la ville dorée, Jinsha « le sable dorée », Jinhu connu également sous le nom du lac doré et Jinning qui signifie tranquillité dorée.

Jinmen se dévoile à travers de jolies habitations anciennes et des ruelles colorées. Malgré la guerre civile qui dura plus de 50 ans, l'île doré à sur conserver ses patrimoines architecturaux et son charme d'antan.

Quotidiennement attaquée et bombardée par la Chine dans les années 70, l’île était alors considérée comme un bastion de défense. Quelques sites militaires s'y étaient alors installés et sont aujourd’hui devenus une source d’intérêt pour les touristes. Kinmen abrite encore des barrières de barbelés, des barricades, des obus ainsi que des tunnels massifs. Lors de votre découverte de l'île, vous découvrirez des parcs d’expositions d’engins militaires comme des avions de chasse, des chars et des anciennes tours de surveillance qui sont devenues le musée d’histoire de la guerre de Gunning.

Aujourd'hui, les objets de guerre retrouvés sont travaillés pour être transformés en ustensiles de cuisines ou autres outils du quotidien. Façonnés par des forgerons de renom comme Wu Tsong-Tchan, vous pourrez assister aux séances de recyclage en direct dans les ateliers et assister à la disparition des derniers témoins de guerre.

Pour ceux ou celles qui souhaitent en savoir d'avantage sur l’histoire militaire de Kinmen, il est recommandé de visiter les tunnels marins de Zhaishan qui furent creusés dans les roches de granit dans les années 60. Étendus sur 357 m de long, ces tunnels abritaient, pendant la guerre, des navires de l’artillerie continentale taïwanaise. La fraicheur de ces sous-terrain seront également bienvenue pour échapper aux températures chaudes et humides de l'extérieur.

Outre les sites militaires gardés farouchement par les statues des hauts rangs de l’armée de Kinmen comme le Président Chiang Chin-kou, l’archipel vous réserve également d’autres activités. Vous pourrez en effet louer des bicyclettes pour découvrir l'île à vélo et vous arrêter près de la plage pour une agréable balade les pieds dans le sable fin. Plus loin, des forêts apportent un peu de verdure et surtout de l'ombre tout en profitant d'une vue sur la mer.

Le site d’observation d’oiseaux de Shuangli sera parfait pour les voyageurs souhaitant apporter un peu de nature dans leur voyage. Vous pourrez observer à travers les zones humides d'innombrables oiseaux migrateurs.

Comment circuler

Vous pourrez louer le service d’un taxi depuis le port de Shuitou jusqu’au centre-ville de Jincheng pour 40 à 50 RMB.

Vous pourrez également prendre un cyclomoteur qui est très pratique pour visiter l’île à n’importe quel moment selon votre organisation. Depuis l’aéroport de Shang Yi et dans de nombreuses villes, la location de vélos ou de scooter est très courante à Kinmen.

Pour rejoindre les attractions touristiques, vous pouvez prendre la ligne de bus qui est disponible dans tous les villages.

Attractions Comment s’y rendre
Musée d’histoire de la guerre de Guning Prendre le bus 31 de Shamei ou le bus ligne 5 puis le 5A de Kincheng.
Tour de Shuitou Deyeu Prendre le bus ligne A, 7, 7A ou 7B.
Forteresse triangle Prendre le bus ligne B ou le bus ligne 9
site d’observation des oiseaux Prendre le bus ligne 9, 10 ou 11

Horaires et tarifs

Pour visiter le village culturel Kinmen, il faut avancer 10 RMB par personne.

Plage
1 photo

Bonjour

Je suis Ingrid de "Terres de Chine". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.