Jardin de Shuzhuang

Le jardin de Shuzhuang jalonne la mer dans le sud de l’île de Gulangyu, à Xiamen. Entre océan et collines, cette attraction fait le bonheur des touristes passionnés de nature et d’écologie. Véritable terrain de jeu pour les amateurs de la photographie, elle affiche une combinaison harmonieuse entre les paysages marins et terrestres, ainsi que les architectures conçues par l’homme.

Histoire

Le jardin de Shuzhuang vit le jour en 1913. Son créateur Lin Erhia, un célèbre homme d’affaires de Gulangyu rendit hommage à sa maison d’enfance, la « Villa Banqiao » située àTaipei – Taiwan, en concevant le site. Quand Taiwan fut conquis par les Japonais en 1895, les membres de la famille Lin déménagèrent sur l’île de Gulangyu et devinrent de prestigieux écuyers.

Lin Erhia hérita d’un nom stylisé rattaché à son titre personnel, à savoirLin Shuzang, qui donna son appellation au jardin de Shuzhuang.

Après la guerre antijaponaise en 1945, Lin retourna à Taiwan et offrit sa propriété au gouvernement local. Le jardin fut transformé en une attraction touristique en 1950 et officiellement ouvert au public en 1955.

Visite du jardin de Shuzhuang

Dans son territoire de 3 km², le jardin de Shuzhuang présente trois techniques de jardinage compliquées :la technique des éléments cachés, celle del’utilisation de l’environnement et celle de la combinaison des mouvements.

Le premier style consiste à créer un effet de surprise aux visiteurs en cachant les paysages marins derrière un mur élevé et une forêt de bambous. La technique de l’utilisation de l’environnement exploite les paysages naturels comme les récifs dans la baie pour construire des ponts et des pavillons. Enfin la combinaison des mouvements se découvre à travers le labyrinthe de grottes.

Le jardin de Shuzhuang renferme dix thèmes répartis dans deux sections différentes : le Canghai qui jalonne la mer et le Bushan qui fait face aux collines. Chaque partie contient de belles structures harmonieusement aménagées pour se marier avec les paysages naturels. Comptez entre autres des pavillons, des maisons, un escalier, un étang, etc.

À la lisière de l’océan, le jardin de Canghai ou le jardin de la Mer Cachée expose la technique des éléments cachés. Il comprend cinq constructions, à savoir la salle de la Longévité, le pavillon Zhenshuai, le pavillon d’Automne, le pavillon Zhaoling et le pont 44. Ce dernier élément constitue le point culminant du site pour profiter des paysages marins.

Le jardin Bushan , surnommé le jardin des Collines Ajoutées, illustre la technique de l’utilisation de l’environnement. Il comprend cinq architectures : les Paradis des Douze Cavernes, la maison de pierre dure, la tour d’Observation de la marée, la maison Love My Own et le pavillon du Orchard .

Le Paradis des Douze Cavernes se compose de 12 grottes interconnectées, transformées en une aire de jeux pour les enfants.

Créé dans un des pavillons du jardin de Shuzhuang, le musée du piano renferme une importante collection de vieux pianos en provenance du monde entier. La plupart des instruments sont issus de la collection personnelle de Hu Youyi, un célèbre pianiste australien né à Gulangyu. Vous pourrez y découvrir pas moins de 30 clavicordes légendaires, dont le piano américain de Steinway (XIXe siècle), le Bechstein, le Bosendorfer et le Fazioli. Enfin, ne manquez surtout pas le piano quadrilatéral de la famille royale allemande.

Comment s’y rendre

Depuis Xiamen, prenez un bus public (2, 3, 4, 10, 11, 12 ou 25) pour rejoindre la route Lujiang, puis embarquez dans un bac pour desservir l’île de Gulangyu.

Vous pouvez trouver un bateau au terminal de Xiamen pour rejoindre directement l’île de Gulangyu. Les transbordeurs effectuent des allers-retours de 5 h 45 à 00 h 30.

Horaires et tarifs

Le jardin de Shuzhuang est ouvert de 7 h 30 à 17 h 30. L’entrée coûte 30 RMB par personne.

ParcPlage
1 photo

Bonjour

Je suis Ingrid de "Terres de Chine". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.