Les autorités chinoises relâchent mille chatons dans la forêt

Les autorités chinoises relâchent mille chatons dans la forêt

05 nov. 2013

En Chine, ce sont plus de 1000 chats qui ont récemment été sauvés par des militants chinois de la cause animale, puis livrés à eux même dans une forêt de la province du Jiangsu.

Un volontaire de l'Association de protection des petits animaux de Wuxi raconte qu’un camion a été intercepté ce mardi par les autorités chinoises. Plus de mille chats et chatons de 4 à 6 mois s’y trouvaient entassés pour être ensuite livrés à la ville de Canton et servir de met à la population de la région du Guangdong.

Le camion chargé de félins avait été arrêté en raison d’un problème de certificats que le conducteur n’avait pas en sa possession. Ne pouvant prendre la responsabilité de réquisitionner les chats par manque de moyens, le comité agricole du gouvernement local a alors décidé de les relâcher en pleine nature, dans les forêts et montagnes environnantes.

Cette libération n’a bien sûr pas été au goût de tous : "Ces chats que nous avons sauvés étaient destinés à finir dans l'estomac de gens de Canton (Sud). Nous ne voulions évidemment pas qu'ils soient relâchés ainsi dans la nature, nos volontaires avaient des foyers pour les placer" s’est indigné l’un des militants.

Les autorités chinoises relâchent mille chatons dans la forêt

Les militants défenseurs des animaux ont alors mis en place une section de recherche afin de retrouver un maximum de chats. Armés de cages, les bénévoles ont ratissé forêt et montagnes dans l’espoir de secourir les chats et de leur offrir un foyer convenable. "Chaque soir, nous avons des volontaires qui partent à leur recherche", a expliqué Ni le militant. Seule une cinquantaine de chats ont pu être récupérés lundi. [...] Certains chats sont morts de faim, d'autres se sont faits écraser par des automobiles", a tristement poursuivi Ni.

Contrairement aux idées reçues, la lutte pour la défense des animaux commence à se développer en Chine. Les chinois sont de plus en plus sensibles à cette cause et n’hésitent pas à agir pour sauver chats et chiens des fourneaux.

En janvier dernier, c’est près de 600 chats qui avaient été ainsi sauvés après un accident de camion. Un autre convoi transportant 500 chiens sur la voie rapide de Pékin avait aussi été stoppé par des militants chinois de la défense animale. Bien que le chat et le chien ne soient plus acceptés dans les assiettes de la plupart des régions chinoises, ils demeurent encore présents sur les cartes et menus de certains restaurants en Chine, et leur préparation a tendance à faire polémique. Une histoire de culture diront certains...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Ingrid de "Terres de Chine". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.