Un zoo en Chine fait passer un chien pour un lion

Un zoo en Chine fait passer un chien pour un lion

25 août 2013

Un zoo en Chine fait passer un chien pour un lionUn chien à la place d'un lion, un renard en guise de léopard, le zoo chinois de Luohan a parfois une façon étrange de présenter ses animaux. Encore une affaire qui ne va pas redorer l'image des zoos en Chine.

Le zoo de la ville de Luohan dans la région du Hennan a récemment fermé ses portes après avoir été au cœur d'un scandale plutôt surprenant. Il aurait tenté de faire passer un chien pour un lion d'Afrique, ce que les visiteurs ont très rapidement démasqué.

Tout était pourtant bien calculé : un gros chien à la crinière rousse, une cage sécurisée et un panneau avec l'appellation et la description du "Lion d'Afrique". C'était bien tenté,  mais la supercherie n'aura été que de courte durée, puisqu'un enfant de 6 ans, surpris de voir le "lion" aboyer, comprend alors que le parc animalier a essayé de le berner. Le lion était en réalité un Mastiff Tibétain, une race de chien présentant certaines similitudes avec le lion dont une imposante crinière rousse. "Faire passer un chien pour un lion revient à se moquer des visiteurs", a déclaré la mère du petit. Cette histoire s'est rapidement propagée sur la toile et dans les médias, provoquant la fermeture temporaire du zoo. Devenue la risée sur Internet, la direction du zoo s'est excusée et a assuré la rectification de tous les panneaux erronés.

Un zoo en Chine fait passer un chien pour un lion

D'autres supercheries du zoo démasquées

Le zoo de Luohan n'en était pas à son coup d'essai, de nombreuses feintes ayant déjà été révélées. En effet, un renard blanc aurait été présenté comme un léopard, un chien annoncé pour un loup, et le plus surprenant : deux ragondins présents dans une cage avec l'annotation "serpent". Est-ce là une volonté affichée et assumée de tromper les visiteurs ou, plus grave encore, une totale ignorance des employés du zoo pour les races animales ?

Le zoo fait désormais l'objet de moqueries sur les réseaux sociaux chinois, où les internautes n'hésitent pas à ironiser sur la situation : "Ils auraient au moins pu choisir un husky en guise de loup."

Les autorités du parc où se situe le zoo ont tenté de se défendre en précisant que le zoo appartenait depuis 1998 à une société privée. Espérons que cette affaire pourra faire évoluer le zoo dans le bon sens. Une chose est sûre néanmoins, les news insolites en Chine ne manquent pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Ingrid de "Terres de Chine". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H

Bonjour

Je suis Ingrid de "Terres de Chine". Laissez votre message ici.